INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos 📡Evénements 📣Divertissement 🤼‍♂ Mode de vie💡Mode👗Beauté💄Inspiration ⚖ Entretien 📻Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Burkina Faso: 10 gendarmes tués dans une embuscade au nord-ouest du pays

INB1
INB1
INB1

INB1

Les forces armées du Burkina-Faso ont été victime d’une nouvelle attaque jihadiste dans le nord-ouest du pays ce jeudi 27 décembre 2018. Le bilan s’élève à 10 morts et des blessées graves.

L’attaque s’est déroulée à Toéni, localité située au nord-ouest de la capitale Ouagadougou. En effet, un détachement de l’armée du Burkina-Faso a été pris au piège dans une embuscade perpétrée par des assaillants non identifiés. Les échanges de tirs ont fait dix morts du côté des soldats burkinabés. Selon le ministère de la Sécurité, on compte aussi trois blessés, dont « deux grièvement touchés ». Tous ont été évacués à l’hôpital.

Le Burkina Faso fait face à de nombreuses attaques depuis des années. Ses attaques attribuées aux groupes jihadistes Ansaroul Islam, au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et à d’autres groupuscules, ont fait plus de 255 morts depuis 2015. Ouagadougou, la capitale, a été frappée à trois reprises, avec un bilan total de près de 60 morts.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

The armed forces of Burkina-Faso have been the victim of a new jihadist attack in the north-west of the country this Thursday, December 27, 2018. The death toll is 10 dead and seriously wounded.

The attack took place in Toéni, a town north-west of the capital Ouagadougou. In fact, a detachment of the Burkina Faso army was trapped in an ambush perpetrated by unidentified assailants. The exchange of fire caused ten dead on the side of the Burkinabe soldiers. According to the Ministry of Security, there are also three wounded, including "two seriously affected". All were evacuated to the hospital.

Burkina Faso has faced many attacks for years. Its attacks attributed to jihadist groups Ansarul Islam, the Support Group to Islam and Muslims (GSIM) and other small groups, have made more than 255 dead since 2015. Ouagadougou, the capital, was struck three times , with a total balance of nearly 60 deaths.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article