INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos 📡Evénements 📣Divertissement 🤼‍♂ Mode de vie💡Mode👗Beauté💄Inspiration ⚖ Entretien 📻Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Des femmes déguisées en "Marianne" et aux seins nus face à face avec la police à Paris

INB1
INB1
INB1

INB1

C'était une manifestation silencieuse qui a fait forte impression dans une veste dominée par Paris. Cinq militantes déguisées en Marianne aux seins nus se sont affrontées pendant une demi-heure avec les forces de police.

Sans dire un mot. Puis ils ont de nouveau disparu dans la foule.
Marianne est à peu près le symbole national de la France en tant que "déesse de la liberté". Ses bustes ont toujours une place d'honneur dans les mairies et les tribunaux. Mais aujourd'hui, à Paris, elle s'est vu confier un nouveau rôle sur les Champs-Élysées.

Dans la capitale française, la police est actuellement très mobilisée pour faire en sorte que les actions des gilets jaunes ne deviennent pas incontrôlables. Mais cette fois, l'action la plus notable n'a pas été réservée aux manifestants, mais à cinq activistes à cape rouge et à bonnet phrygien - dans la République romaine, la marque d'identification d'un esclave libéré.

Ils n'ont pas cherché la confrontation, mais ont opté pour une protestation modeste. Et peut-être que c'est pourquoi il a également fait plus impression. Ils restèrent immobiles et ne dirent rien. Ils l'ont gardé une demi-heure. Puis ils disparurent silencieusement dans la foule.

Qui est derrière cette action n'est toujours pas clair. La façon de travailler semble semblable à celle de Femen, mais cette organisation recherche généralement la confrontation. Le journal "Le Parisien" suggère qu'il pourrait s'agir d'une performance artistique de Deborah de Robertis, qui avait déjà donné naissance en se déshabillant dans les musées français.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

 

It was a silent protest that made an impression in a Paris-dominated jacket. Five activists dressed as Marianne and with bared breasts stood eye to eye for half an hour with the police forces.

Without saying a word. Then they disappeared again in the crowd.
Marianne is just about the national symbol of France as 'goddess of freedom'. Her busts always have a place of honor in town halls and courts. But today in Paris she was assigned a new role on the Champs-Elysées.

In the French capital, the police are currently massively mobilized to ensure that the actions of the yellow vests do not get out of hand. But this time the most notable action was not reserved for fluo demonstrators but for five activists with red cape and a Phrygian cap - in the Roman Republic the identification mark of a freed slave.

They did not look for the confrontation, but instead opted for a modest protest. And maybe that's why it also made more impression. They stood still and said no word. They kept it for half an hour. Then they disappeared silently into the crowd again.

Who is behind this action is still unclear. The way of working seems similar to that of Femen, but that organization usually looks for the confrontation. The newspaper "Le Parisien" suggests that it can be an artistic performance by Deborah de Robertis, who in the past already gave birth by getting undressed in French museums.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article