INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Drake gagne son procès contre une femme affirmant l'avoir violée et l'imprégnée

INB1

INB1

Drake a réglé son action en justice contre Layla Lace (de son vrai nom Laquana Morris), une femme qui aurait prétendu à tort avoir été violée et imprégnée par le rappeur.

L’avocat de Drake, Larry Stein, l’a révélé dans une déclaration faite à TMZ.

"Le dossier déposé par Drake contre Layla Lace a été résolu, Layla évitant d'aller en procès en acceptant un jugement stipulé lui interdisant de répéter les déclarations qu'elle avait faites dans le passé contre Drake,"

"Drake et son équipe sont satisfaits de ce résultat et, même s'il apprécie le soutien dont il a bénéficié, il demande à ses fans et aux médias de laisser les deux parties progresser."

En septembre, Drake a engagé une action en justice contre Morris pour extorsion civile, fraude, détresse émotionnelle, abus de procédure et diffamation. Dans le procès, le rappeur admet avoir eu des relations sexuelles consensuelles avec Morris alors qu'il se trouvait dans un hôtel de Manchester, en Angleterre, en février 2017.

Selon la plainte, peu après, Morris a prétendu avoir réservé un vol pour le voir, mais elle était en colère parce qu’elle n’avait pas eu de réponse. Elle a ensuite annulé le vol et Drake a cessé de communiquer avec elle.

Puis, en avril 2017, Morris s'est rendue sur Instagram et a déclaré qu'elle était enceinte, affirmant que Drake était son père. Peu de temps après, elle est apparue dans une émission de radio pour discuter de cette revendication. "Je sais avec qui je couche, période non protégée," dit-elle à Shade 45 de SiriusXM. "C’est donc sûr à 100%. Il le sait. »Le procès a également allégué que Morris avait également affirmé que Drake l'avait violée et que même après que la police de Manchester l'ait écarté de toute allégation d'agression sexuelle, Morris avait exigé de l'argent du rappeur.

Selon des documents déposés vendredi et obtenus par TMZ, le rappeur a informé le tribunal que lui et Morris avaient résolu leurs problèmes juridiques. Dans le cadre du règlement par TMZ, Morris a accepté de s'abstenir de republier son post Instagram à partir d'avril 2017, date à laquelle elle a fait sa demande de grossesse et qu'elle ne fera pas de «déclarations alléguant ou insinuant que [Drake] l'a agressée», l'a mise enceinte et l'a abandonnée, ou tout autre commentaire dénigrant sur Drake.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

 

Drake has settled his lawsuit against Layla Lace (real name Laquana Morris), a woman who allegedly falsely claimed that she was raped and impregnated by the rapper.

This was revealed by Drake’s attorney Larry Stein in a statement made to TMZ. 

“The filing made by Drake against Layla Lace has been resolved, with Layla avoiding going to trial by agreeing to a stipulated judgment which prohibits her from repeating past statements she made against Drake,” 

“Drake and his team are satisfied with this outcome and while Drake appreciates the support he has received, he asks that his fans and the media allow both parties to move on with their lives.”

In September, Drake filed his lawsuit against Morris for civil extortion, fraud, emotional distress, abuse of process and defamation. In the suit, the rapper admits to having consensual sex with Morris while at a Manchester, England hotel in February 2017.

According to the suit, soon after, Morris claimed she booked a flight to see him, but the suit alleged Morris became angry after she didn’t get a response and she then canceled the flight and Drake ceased communications with her.

Then in April 2017, Morris took to Instagram and stated she was pregnant, claiming that Drake was the father. Soon after, she appeared on a radio show to discuss the claim. “I know who I sleep with unprotected, period,” she told SiriusXM’s Shade 45. “So it’s 100 percent sure. He knows it.” The suit also alleged that Morris also claimed that Drake raped her and that even after Manchester police cleared him of any allegations of sexual assault, Morris demanded money from the rapper.

According to documents filed on Friday and obtained by TMZ, the rapper informed the court that he and Morris have resolved their legal issues. As part of the settlement per TMZ, Morris has agreed to abstain from republishing her Instagram post from April 2017 where she first made the pregnancy claim and that she will not make “statements alleging or insinuating [Drake] assaulted her,” got her pregnant and abandoned her, or any other denigrating comments about Drake.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article