INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos 📡Evénements 📣Divertissement 🤼‍♂ Mode de vie💡Mode👗Beauté💄Inspiration ⚖ Entretien 📻Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Énormes ravages et plus de 130 blessés à la suite d'émeutes à Paris: état d'urgence éventuellement déclaré

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Dans le tollé des gilets jaunes hier à Paris, 133 blessés, dont 23 membres des forces de sécurité. Cela confirme le préfixe policier de la capitale française. 412 émeutiers ont été arrêtés, 378 d'entre eux restent arrêtés. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, n'exclut pas que l'état d'urgence soit promulgué.

La capitale française a de nouveau été secouée hier par les "gilets jaunes" ou gilets jaunes, qui protestaient depuis des semaines contre, entre autres, l'augmentation prévue des droits d'accises sur le carburant. Les émeutiers ont mis le feu aux voitures, rouillé la police de peinture jaune, pillé les magasins et ciblé le vandalisme.

La police a arrêté un total de 412 personnes, dont 378 sont arrêtées, précise la préfection de la police ce matin. Au total, 133 personnes ont été blessées, dont 23 membres des forces de sécurité. Une personne blessée est dans un état critique.

Le président français Emmanuel Macron avait déjà condamné la violence: "Je n'accepterai jamais la violence. Peu importe que les forces de sécurité soient attaquées, les magasins pillés, les passants et les journalistes menacés, l'Arc de Triomphe est encrassé. "Aujourd'hui, Macron siège au côté du gouvernement français.

Les syndicats de police proposent de proclamer l'état d'urgence et le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, n'exclut pas l'état d'urgence. "Je suis prêt à regarder tout ce qui peut assurer notre sécurité dans la rue", a déclaré Cataner.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

In the outcry of yellow vests yesterday in Paris, 133 injured, including 23 members of the security forces. This confirms the police prefix of the French capital. 412 rioters have been arrested, 378 of them remain arrested. Minister of Home Affairs Christophe Castaner does not exclude that the state of emergency is promulgated.

The French capital was again shaken yesterday by "gilets jaunes" or yellow vests, who have been protesting for weeks against, among other things, the planned increase in excise duties on fuel. Rioters set cars on fire, pelted the police with yellow paint, plundered shops and targeted vandalism.

The police have arrested a total of 412 people, of whom 378 are arrested, the police prefection specifies this morning. A total of 133 people were injured, 23 of whom were members of the security forces. One injured person is in a critical condition.

French President Emmanuel Macron already condemned the violence: "I will never accept violence. No matter justifies that security forces are attacked, shops looted, and passersby and journalists threatened and the Arc de Triomphe is being fouled. "Today Macron is sitting with the French government.

The police trade unions propose that the state of emergency be proclaimed and the Minister of Home Affairs Christophe Castaner does not exclude a state of emergency. "I am willing to look at everything that can ensure our safety on the street," says Cataner.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article