INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos 📡Evénements 📣Divertissement 🤼‍♂ Mode de vie💡Mode👗Beauté💄Inspiration ⚖ Entretien 📻Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Mon véritable amour m'a donné: 'non-monogamie consensuelle'

INB1

INB1

Noël a des conséquences néfastes sur toutes les relations, entre la montée des nécessités domestiques - devoir déployer les compétences de marinage que l'on n'a pas utilisées depuis des décennies, et la charge émotionnellement lourde de la sélection de cadeaux - et, bien sûr, le fait de passer tout le mois ivre signifie que vous êtes obligé de descendre avec un de vos collègues. Tu as voulu toute l'année; pendant la majeure partie de l’automne, c’est la seule raison pour laquelle vous êtes allé travailler *

Mercredi Martin propose une solution moderne: le «hall pass», ou pour lui donner son titre intégral, une période de fête de la non-monogamie consensuelle. "Vous êtes d'accord avec votre partenaire:" Je t'aime, j'aime cette relation, mais il me manque aussi quelques émotions et une aventure ", a-t-elle déclaré ce matin. Les femmes sont plus susceptibles de ressentir cela ainsi que les hommes, a affirmé Martin.

Guardian Morning Briefing - inscrivez-vous et commencez la journée avec une longueur d'avance
 Lire la suite
Vanessa Feltz, en tant que première destinataire de ce conseil, l’a immédiatement salué, tout comme ses téléspectateurs plus tard, mais tout cela sur la base de ce que cela pourrait faire pour la stabilité du couple. Je conseillerais ici de rester ouvert: chaque couple subit une trahison à sa manière.

Le véritable problème de la période de non-monogamie limitée dans le temps est qu’elle implique inévitablement d’autres personnes. Ils pourraient ne pas vouloir être démis de leurs fonctions la 12e nuit. Ils pourraient avoir l'impression que cette aventure avait plus de sens qu'un calendrier de l'avent, ou être eux-mêmes dans une relation sans cette clause consensuelle.

La seule façon de s’assurer qu’elle ne traîne pas au-delà des sensations de fête et de l’aventure est de traiter les autres parties de manière entièrement instrumentale - juste un peu de coulis pour combler les lacunes, sans aucun désir de leur propre chef. Peu importe la saison, ce n’est pas très gentil.

En fait, la seule façon de fonctionner serait d’obtenir un consentement pan-social, avec pratiquement tous les couples inscrits, à l’exception de ceux qui ne lisent pas de magazines et n’ont pas reçu le mémo. C’est quelque chose à penser à 2019, peut-être.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

Christmas takes its toll on any relationship, between the surge of domestic necessities – having to deploy the pickling skills you haven’t used in decades, and the emotionally fraught business of gift selection – and, of course, the fact that spending the whole month drunk means you are bound to get off with one of your colleagues. You have wanted to all year; for most of autumn, it was the only reason you went into work.*

Dr Wednesday Martin has a modern solution: the “hall pass”, or to give it its full title, a festive period of consensual non-monogamy. “You agree with your partner: ‘I love you, I love this relationship, but I’m also missing some thrill and adventure’,” she said on This Morning. Women are more likely to feel this way than men, Martin asserted.

Guardian Morning Briefing - sign up and start the day one step ahead
 Read more
Vanessa Feltz, as the first recipient of this advice, immediately pooh-poohed it, as did her viewers later, but all on the basis of what it might do to the stability of the couple. I would counsel an open mind here: every couple experiences betrayal in its own way.

The real problem with the time-limited non-monogamy period is that, inevitably, it involves other people. They might not want to be stood down on 12th night. They might feel the fling had more meaning than an advent calendar, or they might themselves be in a relationship without this consensual clause.

The only way to ensure it wouldn’t drag on beyond festive thrill and adventure is to treat the other parties entirely instrumentally – just a bit of grout to fill the cracks, without any desires of their own. Never mind unseasonal, that’s not very nice.

Indeed, the only way this could work is if there were pan-social consent, with literally every couple signing up except the ones who don’t read magazines and didn’t get the memo. That’s something to think about for 2019, maybe.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article