INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : sept militants pro-démocratie libérés après 4 mois de détention

INB1

INB1

Sept militants pro-démocratie ont été libérés à Kinshasa après près de quatre mois de détention au secret par les renseignements civils de la République démocratique du Congo, a déclaré samedi leur mouvement.

“Nos sept camarades arrêtés le 11 septembre et détenus au secret sans visite à l’Agence nationale des renseignements (ANR) ont été libérés vendredi soir”, a déclaré à l’AFP Hervé Diakiese porte-parole du groupe Le Congolais debout.

“Nos camarades ont été arrêtés alors qu’ils sensibilisaient la population contre l’utilisation de la machine à voter”, a-t-il ajouté.

Ces machines électroniques seront utilisées pour la première fois en RDC lors des élections générales, dont la présidentielle qui doit désigner le successeur de Joseph Kabila, fixées au 23 décembre. Elles sont au coeur d’une controverse, une partie de l’opposition affirmant qu’elles favorisent la fraude électorale.

“Nous continuons le combat pour l’alternance de manière pacifique. Nous n’accepterons pas une parodie d‘élections en RDC”, a affirmé M. Diakiese.

La campagne électorale a débuté le 23 novembre avec des meetings en province.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

Seven pro-democracy activists were released in Kinshasa after nearly four months of incommunicado detention by the Democratic Republic of Congo's civilian intelligence, their movement said Saturday.

"Our seven comrades arrested on September 11 and held incommunicado without a visit to the National Intelligence Agency (ANR) were released Friday night," said AFP Hervé Diakiese spokesman for the group Congolese standing.

"Our comrades were arrested while sensitizing the population against the use of the voting machine," he added.

These electronic machines will be used for the first time in the DRC in general elections, including the presidential election that will appoint the successor of Joseph Kabila, set for December 23. They are at the heart of a controversy, with some of the opposition saying they favor electoral fraud.

"We continue the fight for alternation in a peaceful way. We will not accept a mockery of elections in the DRC, "said Diakiese.

The election campaign began on November 23 with meetings in the provinces.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article