Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Apres une relation sexuelle, un orgasme qui a duré 3 h, inquiète, elle court en urgence (vidéo)

INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Après avoir fait l’amour avec son mari, Liz, une américaine a constaté, qu’elle n’arrêtait plus de jouir. Paniquée, elle s’est rendue aux urgences où les médecins lui ont révélé qu’elle est atteinte du syndrome d’excitation génitale persistance.
Une scène presque invraisemblable s’est produite à Seattle aux Etats Unis. Liz et Eric, un couple de jeunes américains ont vécu le pire cauchemar de leur vie. 

Et pour cause, Liz  souffre du Syndrome d’excitation génitale persistance. En effet, après s’être envoyée en l’air avec son épouse, Liz a constaté qu’elle n’arrêtait plus de jouir. Prenant cela au début à la légère, le couple a commencé véritablement à s’inquiéter quand après plus de deux heures, l’orgasme de Liz ne s’est pas redescendu. « J’ai essayé de boire du vin pour me calmer. 

J’ai essayé tout ce qui était possible pour arrêter d’avoir cet orgasme mais rien à faire, il ne partait pas », a expliqué  Liz sur le plateau de l’émission  de TLC “Sex sent me to the ER “, Admis aux  urgences, les médecins, pensant d’abord avoir à faire à un accouchement, d’après une information de Media UK,  ont réussi  après plus d’une heure, à  soulager les souffrances de Liz en lui administrant des sédatifs. 

Une histoire improbable qui a inspiré les acteurs de l’émission “Sex sent me to the ER“, qui ont réalisé une vidéo très drôle sur « le plaisir prolongé » de Liz.

Rappelons que le syndrome d’excitation génitale persistante (SEGP), encore appelé syndrome d’excitation génitale permanent, est une perception d’excitation génitale prolongée malgré l’absence de désir sexuel ou de stimulation sexuelle. Le syndrome de cette affection, affectant les femmes, est généralement source de stress.

Et si c’est à vous que cela arrivait, iriez vous en urgence, ou allez vous choisir de jouir tranquillement et indéfiniment de votre orgasme?

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

After making love with her husband, Liz, an American found, she never stopped to enjoy. Panicked, she went to the emergency room where doctors told her that she had genital persistence syndrome.
An almost implausible scene occurred in Seattle in the United States. Liz and Eric, a young American couple have had the worst nightmare ever.

And for good reason, Liz suffers from genital excitation syndrome persistence. Indeed, after having sent in the air with his wife, Liz found that she never stopped to enjoy. Taking this at first lightly, the couple really began to worry when after more than two hours, Liz's orgasm did not come down. "I tried to drink wine to calm myself down.

I tried everything that was possible to stop having this orgasm but nothing to do, he did not leave, "said Liz on the set of TLC show" Sex sent me to the ER ", Admitted to emergency, the doctors, thinking first to have to give birth, according to information from Media UK, have succeeded after more than an hour, to relieve the suffering of Liz by administering sedatives.

An improbable story that inspired the actors of the show "Sex sent me to the ER", who made a very funny video on "the pleasure prolonged" Liz.

Recall that the syndrome of persistent genital arousal (PGS), also called permanent genital arousal syndrome, is a perception of prolonged genital excitation despite the absence of sexual desire or sexual stimulation. The syndrome of this condition, affecting women, is usually a source of stress.

And if it's your turn, would you go in an emergency, or will you choose to enjoy quietly and indefinitely your orgasm?

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article