Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

France – Gilets jaunes: vers un acte IX plus radicalisé ?

INB1

INB1

Pour l’acte IX des Gilets jaunes prévu pour demain 12 janvier 2019, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech a fait part, ce vendredi 11 janvier, à CNews, de ses inquiétudes sur la radicalisation du mouvement et  la dérive tirant sur le hooliganisme de certains manifestants.

Alors que le gouvernement prépare le grand débat national voulu par Emmanuel Macron en réponse à la crise des Gilets jaunes, la colère de ces derniers ne faiblit pas. A  la veille de l’acte IX,  les autorités craignent une recrudescence des violences et une mobilisation plus radicale que les semaines précédentes. 

Pour Michel Delpuech, préfet de la ville de Paris, les  manifestations dégénèrent semaines après semaines vers des comportements de plus en plus violents. « Nous pensons que la mobilisation sera plus forte que samedi dernier d’une part et que le comportement au sein des groupes qui seront présents sera marqué par plus de radicalité, plus de tentations de violences », a-t-il déclaré sur CNews.

Le préfet de police a également signalé au parquet de Paris des vidéos circulant sur les réseaux sociaux et appelant à “commettre des exactions” lors des manifestations, a rapporté France24. « Il s’agit de vidéos faites par les gens du voyage, qui incitent à en découdre à Paris », selon une source policière, qui confirme une information de BFMTV.

 Ces vidéos ont été réalisées pour fustiger l’arrestation  de Christophe Dettinger, en détention pour avoir frappé un gendarme lors de l’acte VIII des Gilets jaunes. « Prenez ce garçon si vous voulez la révolution. Vous prenez ce garçon-là, on vous fera une guerre », a déclare l’homme filmé dans la vidéo “Message d’un Gitan au gouvernement“.

Et pour couper l’herbe sous les pieds des manifestants, un important dispositif de sécurité sera déployé dans toutes les grandes villes du pays. Selon le préfet de Paris, sur les 80 000 policiers et gendarmes mobilisés annoncés dans toute la France, 5 000 seront à Paris avec 14 véhicules blindés sur roues de la gendarmerie, « Policiers et gendarmes ont pour consigne de procéder à des contrôles en amont, pour identifier les personnes qui viennent en portant dans leur sac des armes par destination, mais aussi les objets de protection qui marquent une volonté offensive, comme les gants à coques », a détaillé le préfet de police.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

For Act IX Yellow Vests scheduled for tomorrow January 12, 2019, the Paris police chief, Michel Delpuech told CNews this Friday, January 11, his concerns about the radicalization of the movement and the drift pulling on the hooliganism of some protesters.

While the government prepares the big national debate wanted by Emmanuel Macron in response to the crisis of yellow vests, the anger of the latter does not weaken. On the eve of Act IX, the authorities fear a resurgence of violence and more radical mobilization than in previous weeks.

For Michel Delpuech, prefect of the city of Paris, the demonstrations degenerate week after week towards more and more violent behavior. "We believe that the mobilization will be stronger than last Saturday on the one hand and that the behavior within the groups that will be present will be marked by more radical, more temptations of violence", he declared on CNews.

The prefect of police also reported to the Paris prosecutor's office videos circulating on social networks and calling to "commit abuses" during demonstrations, reported France24. "These are videos made by travelers, which encourage to fight in Paris," according to a police source, which confirms information from BFMTV.

 These videos were made to denounce the arrest of Christophe Dettinger, in detention for hitting a policeman during act VIII of the Yellow Vests. "Take this boy if you want the revolution. You take this boy, we will make war on you, "said the man filmed in the video" Message of a Gypsy to the Government ".

And to cut the grass under the feet of the demonstrators, an important safety device will be deployed in all major cities of the country. According to the prefect of Paris, out of the 80,000 police and gendarmes mobilized announced throughout France, 5,000 will be in Paris with 14 wheeled armored vehicles of the gendarmerie, "Policemen and gendarmes are instructed to carry out checks upstream, to identify the people who come carrying weapons in their bag by destination, but also the objects of protection that mark an offensive will, such as gloves, "said the police chief.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article