Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Grâce à sms et à FaceTime, leur amour pourrait bouger davantage.

INB1

INB1

INB1

Il est un homme de Pennsylvanie gravement handicapé, qui est en fauteuil roulant depuis son deuxième anniversaire. Elle: un joyeux printemps-in-t-field de Minneapolis qui flotte doucement dans la vie. À première vue, Shane Burcaw (26 ans) et Hannah Aylward (25 ans) ne semblent pas se destiner l'un à l'autre, mais il y a trois ans, ils sont tombés amoureux l'un de l'autre. Dans certaines vidéos inspirantes de YouTube, les tourtereaux insufflent la passion les uns pour les autres. "On pense même à un enfant", ça sonne.

Burcaw est né avec la maladie de Werdnig-Hoffman, une maladie dans laquelle les cellules nerveuses de la moelle épinière ne peuvent pas contrôler correctement les muscles. Plusieurs muscles du corps peuvent donc devenir gravement paralysés.

Il y a trois ans, Hannah a vu à la télévision un reportage sur la vie difficile de Shane. Elle s’aperçut qu’il ne s’était pas fait prendre, il parlait librement de son handicap et avait écrit un livre à ce sujet.

La fille était tellement impressionnée qu'elle le complimenta par courrier avec son sens de l'humour. "J’ai immédiatement senti que j’avais besoin de mieux connaître cette personne, je n’ai pas mentionné un mot sur sa maladie au début. Mon cœur faisait des sauts, mes doigts me démangeaient de pouvoir lui envoyer une réponse à chaque fois. "

Grâce à sms et à FaceTime, leur amour pourrait bouger davantage. Hannah s'est ensuite rendue chez lui en Pennsylvanie pendant quatre jours. Les sentiments sont devenus plus forts.

L'année dernière, le couple privilégié est allé vivre à Minneapolis. Hannah peut donc au moins terminer ses études à l'université. Ils ont commencé à faire des vlogs ensemble, avec un objectif noble. "Nous voulons qu'une relation comme la nôtre soit considérée comme tout à fait normale", a déclaré Shane.

"Quand Hannah et moi sortons, tout le monde pense qu’elle est ma nourrice ou ma soeur. Ou pire, ma mère. Le fait que nous aimions nous voir ne semble pas venir aux gens. Il y a beaucoup de tabous autour d'une personne handicapée. L'un des plus persistants est que cette personne ne connaitrait pas la romance. C'est pur, bien sûr. "

Le couple montre dans les films comment il câline et comment il les laisse mettre des tatouages ​​assortis. Mais ils dénoncent également des problèmes sociaux: lorsque Shane a voulu aller aux toilettes dans une gare de Londres, le logement n'était pas prévu. À la fin, il n'y avait rien d'autre que de bien faire sur le terrain (voir la vidéo ci-dessous),

Shane et Hannah répondent également aux questions de leurs fans. Avec le point numéro un: comment faites-vous cela au lit? L'homme résout le «problème épineux» avec une blague. "S'il vous plaît, arrêtez de poser cette question", cela résonne dans une vidéo mise en ligne hier. "Nous sommes intimes, nous ne cachons pas cela. Mais comment exactement, nous ne dirons pas cela. À moins bien sûr que nous recevions beaucoup d’argent en échange de la télévision. "

"Mais cela devrait être clair: nous ne dessinons pas de diagrammes à ce moment-là", conclut Hannah. Non, les deux ne manquent pas d'humour.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

 

He: a man with a severe disability from Pennsylvania, who has been in a wheelchair since his second. She: a cheerful spring-in-t-field from Minneapolis that flutters carelessly through life. At first glance, Shane Burcaw (26) and Hannah Aylward (25) do not seem to be destined for each other, but three years ago they fell madly in love with each other. In some inspiring YouTube videos the lovebirds put the passion for each other in the paint. "We even think of a child", it sounds.

Burcaw was born with the disease of Werdnig-Hoffman, a condition in which the nerve cells in the spinal cord can not control the muscles properly. Multiple muscles of the body can therefore become seriously paralyzed.

Three years ago Hannah saw a report on TV about the hard life of Shane. It struck her how he did not get caught, he talked freely about his handicap and had written a book about it.

The girl was so impressed that she complimented him by mail with his sense of humor. "I immediately felt that I needed to get to know this person better, I did not mention a word about his illness at first. My heart made jumps, my fingers were itching to be able to send him an answer every time. "

Through sms and FaceTime their love could budge further. Hannah then traveled to his home in Pennsylvania for four days. The feelings only got stronger.

Last year the special couple went to live in Minneapolis, so Hannah can at least finish her studies at the university. They began to make vlogs together, with a noble goal. "We want a relationship like ours to be considered quite normal," says Shane.

"When Hannah and I go out, everyone thinks that she is my nurse or my sister. Or worse, my mother. That we like to see each other, apparently does not occur to people. There are many taboos around someone with a disability. One of the most persistent is that that person would not know romance. That is sheer of course. "

The couple shows in the movies how they cuddle and how they let them put matching tattoos. But they also denounce social issues: when Shane wanted to go to the toilet in a train station in London, the accommodation was not provided for. In the end there was nothing else than to do well on the ground (see video below).

Shane and Hannah also answer questions from their fans. With dot on number one: how do you do that in bed? The man solves the 'thorny issue' with a joke. "Please stop asking that question", it sounds in a video that was put online yesterday. "We are intimate, we do not make a secret of that. But how exactly, we will not say that. Unless of course we would get a lot of money in exchange for the TV. "

"But it should be clear: we are not drawing diagrams at that moment," Hannah concludes. No, the two are not lacking in humor.

INB1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article