Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : violences post électorales, déjà plusieurs morts et blessés enregistrés dans le pays

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Suite à l’annonce des résultats de la présidentielle en RDC, donnant vainqueur le candidat de l’opposition, Felix Tshisekedi, des manifestations de contestations ont éclaté dans le pays faisant plusieurs morts, rapporte kmaupdates.com.

Venu deuxième selon la commission électorale, le candidat de la coalition de l’opposition Lamuka, Martin Fayulu a contesté les résultats dénonçant un « coup d’état électorale » de la part la Ceni. 

Pour lui et ses partisans Tshisekedi est le plan B de Joseph Kabila et il aurait signé un accord avec ce dernier. Plusieurs manifestations ont eu lieu et les affrontements avec la police ont éclaté. Le Bilan actuel des échauffourées est de  cinq personnes tuées et dix-sept policiers blessés, selon les médias.

L’Église catholique, très influente en RD Congo, a également mis en doute les résultats des élections, tout comme la France et la Belgique. Martin Fayulu, a juré de les contester devant les tribunaux. Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit aussi siéger et discuter des élections congolaises.

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

Following the announcement of the results of the presidential election in the DRC, giving victory to the opposition candidate, Felix Tshisekedi, protests have erupted in the country causing several deaths, reports kmaupdates.com.

Elected second according to the electoral commission, Lamuka opposition coalition candidate Martin Fayulu has contested the results denouncing an "electoral coup" by Ceni.

For him and his followers Tshisekedi is Joseph Kabila's plan B and he signed an agreement with him. Several demonstrations took place and clashes with the police broke out. The current assessment of the clashes is five people killed and seventeen policemen injured, according to media reports.

The Catholic Church, which is very influential in DR Congo, also questioned the results of the elections, as did France and Belgium. Martin Fayulu has vowed to challenge them in court. The United Nations Security Council must also sit and discuss the Congolese elections.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article