Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Zimbabwe : 68 blessés soignés, 17 opérations chirurgicales

INB1

L’Association des médecins pour les droits de l’homme du Zimbabwe font état de 68 personnes pris en charge pour des blessures dont certains par balles lors des manifestations contre l’augmentation du prix des carburants.

La répression des manifestations au Zimbabwe a laissé des traces chez les protestataires. Et le moins que le puisse est qu’ils ont payé leur rébellion au prix fort, comme le montrent ces images insoutenables de certaines victimes.

D’après les chiffres de l’Association zimbabwéenne des médecins pour les droits de l’homme, 68 personnes ont été prises en charge par les services médicaux. Parmi elles, 17 ont dû subir une opération chirurgicale d’urgence. D’autres patients ont été également soignés pour des morsures de chien et des passages à tabac sévères dans des hôpitaux publics et privés.

Pour l’instant, on ignore le nombre de personnes tuées à l’issue de ces manifestations contre l’augmentation du prix des carburants. 
Le ministre de la Sécurité a annoncé mercredi l’arrestation de plus de 600 personnes. Des dizaines d’entre elles ont comparu mercredi et jeudi devant un tribunal de Harare pour violence publique.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

The Zimbabwe Association of Physicians for Human Rights reports that 68 people are being treated for injuries, some of them shot at demonstrations against rising fuel prices.

The suppression of demonstrations in Zimbabwe left traces among the protesters. And the least that can be done is that they paid their rebellion at a high price, as shown by these unsustainable images of some victims.

According to figures from the Zimbabwe Association of Physicians for Human Rights, 68 people were taken care of by the medical services. Of these, 17 had emergency surgery. Other patients were also treated for dog bites and severe beatings in public and private hospitals.

For now, we do not know the number of people killed following these demonstrations against the increase in fuel prices.
The security minister announced Wednesday the arrest of more than 600 people. Dozens of them appeared Wednesday and Thursday in a court in Harare for public violence.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article