Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

ANGOLA: Luanda a besoin de 1 800 bus pour répondre à la mobilité urbaine

INB1

INB1

Le gouvernement angolais a déclaré jeudi que la province de Luanda avait un réseau de transport urbain "encore très en deçà de ses besoins", en particulier du point de vue de la "flotte disponible".

Les autorités angolaises ont déclaré jeudi que la province de Luanda, avec un seul transporteur public, avait besoin d'au moins 1 800 bus en circulation pour répondre à la mobilité de l'automobile et des plus de sept millions d'habitants.

Selon le directeur du bureau provincial des transports, du transit et de la mobilité urbaine de Luanda, Amadeu Campos, la flotte actuelle de la capitale angolaise est composée de 213 bus soutenus par cinq entreprises.

Le responsable a pris la parole lors du panel sur "Les problèmes de la mobilité urbaine à Luanda" lors de la 1ère Conférence internationale sur la mobilité, organisée à Luanda par le Ministère angolais des transports.

"Une société publique de TCUL - Transit Urban Collective de Luanda - et quatre sociétés privées, qui ne répondent pas aux besoins réels de la province. Le Plan directeur de Luanda, 2015/2030, prévoit 1 800 autobus et 105 itinéraires ", a-t-il déclaré.

Selon Amadeu Campos, l'augmentation de la flotte opérationnelle des opérateurs dans la capitale angolaise correspondrait à 2,3 véhicules pour 10 000 habitants et à la construction de 398 kilomètres d'autoroutes primaires, ainsi que d'itinéraires secondaires et tertiaires.

Le gouvernement angolais a déclaré jeudi que la province de Luanda dispose d'un réseau de transport urbain "encore très inférieur à ses besoins", notamment du point de vue de la "flotte disponible et des systèmes complémentaires" de la mobilité urbaine.

Lors de l'ouverture de la conférence, le ministre angolais des Transports, Ricardo de Abreu, a déclaré que d'autres villes angolaises "font déjà face à des défis de cette nature".

Luanda compte plus de sept millions d'habitants et enregistre quotidiennement des plaintes de citoyens, principalement en raison de l'absence de transports en commun et de la "faiblesse des conditions" des routes secondaires et tertiaires afin de réduire le trafic de personnes et de marchandises.

"Identifier les défis, rechercher des solutions" est la devise de la conférence qui réunit des spécialistes nationaux et étrangers dans le but de "générer des solutions et de promouvoir des stratégies de rationalisation et de durabilité" du réseau de mobilité angolais.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

The Angolan government said Thursday that Luanda province has an urban transport network "still far short of its needs", especially from the point of view of the "available fleet".

Angolan authorities said Thursday that the province of Luanda, with only one public carrier, needs at least 1,800 buses in circulation to respond to the mobility of the automobile and the more than seven million inhabitants.

According to the director of the provincial office of Transport, Transit and Urban Mobility of Luanda, Amadeu Campos, the current fleet of the Angolan capital is composed of 213 buses, supported by five companies.

The official spoke on the panel on "Problems of Urban Mobility in Luanda" at the 1st International Conference on Mobility, held in Luanda, organized by the Angolan Ministry of Transport.

"A public [company] to TCUL - Transit Urban Collective of Luanda - and four private, which do not reach the real needs of the province. The Luanda Master Plan, 2015/2030, provides for 1,800 buses and 105 routes, "he said.

According to Amadeu Campos, the increase in the operational fleet of the operators in the Angolan capital would correspond to 2.3 vehicles per 10,000 inhabitants and also the construction of 398 kilometers of primary expressways, along with secondary and tertiary routes.

The Angolan government said Thursday that Luanda province has an urban transport network "still far below its needs", especially from the point of view of the "available fleet and complementary systems" of urban mobility.

Angolan Transport Minister Ricardo de Abreu, speaking at the opening of the conference, said that other Angolan cities "already face challenges of this nature".

Luanda has more than seven million inhabitants and daily records of citizen complaints, mainly due to the lack of public transportation and the "weak condition" of the secondary and tertiary roads to relieve the traffic of people and goods.

"Identifying Challenges, Seeking Solutions" is the motto of the conference that brings together national and foreign specialists with the aim of "generating solutions and promoting strategies for rationalization and sustainability" of the Angolan mobility network.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article