Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Emiliano Sala « n’avait aucune chance de s’en sortir », d’après un expert en aéronautique

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Dans un entretien accordé au journal L’Equipe, Xavier Tytelman, expert en aéronautique formé en sauvetage en mer a expliqué qu’il serait illusoire d’espérer une quelconque chance de survie pour Emiliano Sala et son pilote.
L’avion dans lequel se trouvait Emiliano Sala avant sa disparition a été retrouvé dimanche 03 février 2019, selon les enquêteurs. 

Aux dernières nouvelles, un corps aurait été trouvé dans l’épave de l’avion. Le cliché de l’épave du Piper PA-46 Malibu diffusé lundi par les équipes de recherche  ne permet pas d’avoir une idée claire des circonstances du vol. Mais pour l’expert en aéronautique formé en sauvetage en mer, dans un entretien accordé au journal L’Equipe et relayé par Goal, il n’y a aucune chance pour que l’attaquant argentin et son pilote puisse s’en sortir.

Selon lui, le poids de l’avion a joué un rôle non moins important dans cet évènement malheureux. « Il faut savoir que ce type d’appareil, une fois posé sur l’eau, coule en moins d’une minute, contrairement à un gros avion de ligne, qui flotte des heures et des heures. 

Ça signifie que si ses occupants ne se sont pas préparés, ils se retrouvent au fond de l’eau avant d’avoir pu réagir. Parce que si la porte ou la fenêtre ne sont pas ouvertes, c’est déjà trop tard. »,  a expliqué, monsieur Tytelman, avant de préciser que : « Si l’avion a tapé la mer à 150 km/h, alors ils n’avaient aucune chance de s’en sortir. Je pense que l’impact a été violent parce qu’on a récupéré des coussins qui flottaient assez loin de l’épave ».

Pour rappel, Emiliano Sala, 28 ans, et David Ibbotson, le pilote de 59 ans, voyageaient à bord d’un monomoteur Piper Malibu qui a disparu des radars le soir du 21 janvier 2019, au-dessus de la Manche, à une vingtaine de kilomètres au nord de Guernesey.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

 

In an interview with the newspaper L'Equipe, Xavier Tytelman, an expert in aeronautics trained in rescue at sea explained that it would be unrealistic to hope for any chance of survival for Emiliano Sala and his pilot.
The plane in which Emiliano Sala was before his disappearance was found Sunday, February 3, 2019, according to investigators. At last news, a body was found in the wreck of the plane. The cliché of the wreck of the Piper PA-46 Malibu released Monday by the research teams does not allow to have a clear idea of ​​the circumstances of the flight. But for the aeronautical expert trained in rescue at sea, in an interview given to the newspaper L'Equipe and relayed by Goal, there is no chance for the Argentine striker and his driver can escape.

According to him, the weight of the plane played a no less important role in this unfortunate event. "You should know that this type of aircraft, once installed on the water, flows in less than a minute, unlike a large airliner, which floats hours and hours. It means that if its occupants have not prepared, they find themselves at the bottom of the water before they can react. Because if the door or window is not open, it's already too late. Explained Mr. Tytelman, before stating that: "If the plane hit the sea at 150 km / h, then they had no chance of escaping. I think the impact was violent because we got cushions that floated quite far from the wreck. "

As a reminder, Emiliano Sala, 28, and David Ibbotson, the 59-year-old pilot, were traveling aboard a single-engine Piper Malibu that disappeared from radar on the evening of January 21, 2019, over the English Channel. kilometers north of Guernsey.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article