Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

«Je t'aimerai pour toujours»: la star brésilienne de volleyball, âgée de 31 ans, affirme avoir eu une liaison secrète avec Emiliano Sala et lui avoir parlé plusieurs heures avant l'accident mortel.

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Luiza Ungerer a partagé son chagrin d'amour en entendant que le corps de l'étoile de Cardiff a été retrouvé
Saïd Sala était sur le point de réaliser son "rêve" lorsqu'il est décédé dans un accident sur la Manche
A commencé à parler sur les médias sociaux alors qu'ils jouaient tous les deux pour des équipes françaises,
Une joueuse de volley-ball a déclaré qu'elle entretenait une relation secrète avec Emiliano Sala et qu'elle lui avait parlé quelques heures à peine avant la mort du footballeur dans un accident d'avion au-dessus de la Manche.

Luiza Ungerer, 31 ans, affirme avoir vu pour la dernière fois la star de la ville de Cardiff le jour de son anniversaire, une semaine avant le tragique incident.

La Brésilienne a déclaré qu'elle avait rencontré la joueuse de 28 ans alors qu'elle jouait pour une équipe en France.

Après avoir appris que le corps du joueur avait été retrouvé, elle a écrit en ligne: "Je vais t'aimer pour toujours!"

Luiza, qui joue pour Beziers Angels en France, a déclaré au site d'information Globo que Sala rêvait de jouer en Premier League, ce qu'il était sur le point de faire après avoir été tué après une signature record de 15 millions de £.

Elle dit qu'ils ont commencé à parler sur les médias sociaux en septembre 2017, ajoutant qu'il était "très heureux" de se rendre à Cardiff depuis Nantes.

"Cela m'a fait très plaisir, car il était très heureux", a-t-elle déclaré. "C'était son rêve de jouer en Premier League, la meilleure compétition du monde".

Quand son corps a été amené à terre de la Manche, elle a écrit en ligne: «Comme tu me l'as toujours dit:" Merci d'être comme tu es. " Je vais t'aimer pour toujours!

La star du volleyball a ajouté: «Ce que je voulais, c'était qu'il revienne. Il y a beaucoup de gens qui me demandent des choses horribles à propos de l'accident. C'est vraiment difficile.

Elle a dit que Sala était une "personne simple" avec un cœur pur et n'avait aucune mauvaise intention. Luiza l'a décrit comme étant surpris lorsque des gens l'ont loué dans la rue pour ses performances sur le terrain.

Le 21 janvier, l'avion a quitté Nantes pour Cardiff à 19h15. À 20h50, l'avion a disparu du radar dans la Manche.

Il a été confirmé que M. Sala était à bord du vol, avec David Ibbotson, qui pilotait l'avion.

Le 6 février, un corps vu dans les débris de l'avion a été retrouvé. Le lendemain, il a été annoncé que le corps était celui de M. Sala.

Luiza a déclaré qu'elle s'était accrochée à l'espoir après la disparition de Sala, qui avait tout espéré dans l'immédiat.

Sala est décédé des suites de blessures massives à la tête et à la poitrine et n'a pu être identifié que par ses empreintes digitales, a déclaré une enquête judiciaire hier.

Mais le corps de son pilote David Ibbotson n’a pas été retrouvé dans les débris du Piper Malibu, disparu au-dessus de la Manche le mois dernier.

Brendan Allen, coroner principal par intérim pour Dorset, a ajourné la procédure à Bournemouth jusqu'au 6 novembre pour un examen préalable à l'enquête.

Il a dit à l'audience que c'était parce qu'une enquête de la Direction générale des enquêtes sur les accidents d'aviation sur la tragédie pourrait prendre entre six mois et un an.

La police a annoncé la semaine dernière qu'un corps retrouvé dans l'épave de l'avion était celui de l'attaquant argentin.

Après l'annonce, Romina, la soeur de Sala, a posté une photo de lui sur Instagram, avec le message poignant: «Ton âme dans mon âme, elle brillera pour toujours, illuminant mon existence. Je t'aime, Tito.

La famille a publié une déclaration remerciant le public pour son soutien à ce qu'ils ont décrit comme «le moment le plus douloureux de notre vie».

Sala volait pour commencer sa nouvelle vie au Royaume-Uni au départ de Nantes en France après sa signature de 15 millions de livres sterling au Cardiff FC lorsque l'avion est tombé.

La fille, la soeur et le neveu de M. Ibbotson faisaient partie des êtres chers qui rendaient hommage au technicien en gaz âgé de 60 ans, pilote à temps partiel et père de famille dévoué.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

Luiza Ungerer shared her heartache at hearing Cardiff star's body was found  
Said Sala was on the way to fulfilling his 'dream' when he died in Channel crash 
Began talking on social media while they were both playing for French teams ,
A volleyball player says she had a secret relationship with Emiliano Sala and spoke to him just hours before the footballer died in a plane crash over the Channel.

Luiza Ungerer, 31, claims to have last seen the Cardiff City star on his birthday, one week before the tragic incident.

The Brazilian said that she met the 28-year-old while they were both playing for teams in France. 

After hearing that the player's body had been recovered, she wrote online: 'I'm going to love you forever!' 

Luiza, who plays for Beziers Angels in France, told news site Globo that it was Sala's dream to play in the Premier League, which he was heading to do when he was killed after a record £15million signing. 

She says they started speaking over social media in September 2017, adding he was 'very happy' to be heading to Cardiff from Nantes. 

'It made me really glad because he was very happy,' she said. 'It was his dream, to play in the Premier League, the best competition in the world.'

When his body was brought ashore from the Channel, she wrote online: 'Like you always said to me: "Thank you for being how you are." I'm going to love you forever!' 

The volleyball star added: 'What I wanted was for him to come back. There are lots of people asking me horrible things about the accident. It's really difficult.'

She said that Sala was a 'simple person' with a pure heart and had no bad intentions. Luiza described him being surprised when people praised him in the street for his performances on the pitch.

On January 21 the aircraft left Nantes for Cardiff at 7.15pm. At 8.50pm the plane disappeared from radar in the English Channel.

It was confirmed that Mr Sala was on board the flight, along with David Ibbotson, who had been piloting the plane.

On February 6 a body seen in the plane's wreckage was recovered, and the next day it was announced that the body was Mr Sala's.

Luiza said she had clung on to hope after Sala disappeared because hope was all she had in the immediate aftermath.

Sala died from massive injuries to his head and chest and could only be identified by his fingerprints, an inquest heard yesterday. 

But the body of his pilot David Ibbotson was not found in the wreckage of the Piper Malibu that disappeared over the Channel last month.  

Brendan Allen, acting senior coroner for Dorset, adjourned proceedings in Bournemouth until November 6 for a pre-inquest review.

He told the hearing this was because an Air Accidents Investigation Branch inquiry into the tragedy could take between six months and a year.

Police announced last week that a body recovered from the plane wreckage was that of the Argentinean striker.

Following the announcement, Sala's sister Romina posted a picture of him on Instagram, with the poignant message: 'Your soul in my soul, it will shine forever, illuminating my existence. I love you, Tito.'

The family released a statement thanking the public for their support at what they described as ' the most painful time of our lives'.

Sala was flying to start his new life in the UK from Nantes in France after his £15million signing to Cardiff FC when the plane went down. 

Mr Ibbotson's daughter, sister and nephew were among loved ones paying respects to the 60-year-old gas engineer, part time pilot and devoted family man.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article