Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Madonna compare le jeu de guitare avec des gants à "avoir des relations sexuelles avec un préservatif"

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

La chanteuse a publié une vidéo où elle apparaît à la guitare avec des gants, détail avec lequel elle a joué dans les paroles de la chanson qu'elle jouait.
  Madonna compare le jeu de guitare avec des gants à "avoir des relations sexuelles avec un préservatif"
© Instagram / Madonna

Madonna a décidé de terminer la semaine par une "surprise" pour les fans. À la guitare, le chanteur a improvisé une chanson pleine d'humour et d'ironie.

"Tellement excité de partager ma nouvelle musique avec le monde, mais jusque-là, un peu de plaisir avec ma guitare préférée", écrit-il dans la légende d'une vidéo postée sur Twitter.

 

Embedded video

 

Dans les images, l’artiste semble jouer de la guitare avec des gants, détail qui a été ironisé par le propriétaire dans la lettre de la chanson.

"C'est comme avoir des relations sexuelles avec un préservatif. Ce n'est pas grave, mais c'est mieux que rien", a-t-il déclaré.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

The singer published a video where she appears on guitar with gloves, a detail with which she played in the lyrics of the song she was playing.
  Madonna compares guitar playing with gloves to "having sex with a condom"
© Instagram / Madonna

Madonna decided to end the week with a 'surprise' to the fans. To the guitar, the singer improvised a song, full of humor and irony.

"So excited to share my new music with the world, but until then, a little fun with my favorite guitar," he wrote in the caption of a video posted on Twitter.

In the images, the artist appears to play guitar of gloves, a detail that was ironized by the own in the letter of the song.

"It's like having sex with a condom. It's not a big deal, but it's better than nothing," he said.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article