Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Trump demande à l'Europe de prendre le contrôle de 800 combattants de l'EI capturés et d'essayer: "Ou nous les libérons"

INB1

INB1

Le président des États-Unis, Donald Trump, veut livrer 800 combattants de l'EI capturés à l'Europe. Il pense que les États-Unis en ont assez fait dans la lutte contre l'EI et veut laisser le procès à d'autres pays. Il écrit ceci en deux tweets.

Trump prévient également qu'il relâchera les combattants si l'Europe n'accepte pas. "Nous avons déjà dépensé suffisamment de temps et d'argent dans ce combat, il est temps que les autres assument leurs responsabilités maintenant", a-t-il tweeté.

"Nous demandons à la Grande-Bretagne, à la France, à l'Allemagne et aux autres alliés européens de reprendre plus de 800 combattants de l'EI capturés en Syrie et de les traduire en justice. Le califat est prêt à tomber. Nous nous retirons après une victoire à 100% sur le califat! ", Dit Trump.

Lire aussi

Les États-Unis sollicitent les efforts des partenaires de l'OTAN après leur retrait de la Syrie
"L’alternative est que nous devons les laisser partir et que ce n’est pas une bonne alternative (...) Les Etats-Unis ne veulent pas que ces combattants se promènent en Europe car c’est là où ils iront."

La lutte contre l'EI touche à sa fin
La lutte contre l'EI en Syrie touche à sa fin. Les combattants soutenus par les Etats-Unis s'attendent à ce que "à court terme" envahisse la dernière forteresse de l'Etat islamique dans l'est de la Syrie. C’est ce qu’un commandant des Forces démocratiques syriennes (SDF) a déclaré hier.

Dans les derniers jours, des combattants de l'EI auraient afflué. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, environ 240 djihadistes ont déposé leurs armes jeudi. Un jour plus tard, 200 autres combattants se seraient rendus. Il y a probablement quelques centaines de combattants de l'EI à Baghouz, le dernier bastion de l'organisation terroriste.

"Les alliés doivent sécuriser la région"
Depuis que Trump a annoncé qu'il souhaitait retirer ses troupes de Syrie le plus rapidement possible, il se tourne ouvertement vers les autres pays de l'OTAN pour remplacer l'armée américaine.

Les États-Unis veulent qu’ils envoient des troupes et des dispositifs militaires en Syrie afin de protéger le pays contre les terroristes. C'est ce qu'a déclaré le vice-président américain, Mike Pence, en marge de la conférence sur la sécurité à Munich.

"Nous demandons à nos alliés de sécuriser la région et d'empêcher l'État islamique ou une autre organisation extrémiste de reprendre le contrôle de son territoire", a déclaré M. Pence.

La décision de Trump de retirer les États-Unis de la Syrie a suscité de nombreuses critiques de la part de la communauté internationale. La crainte est que l'EI regagne plus de terrain dans un avenir prévisible.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

US President Donald Trump wants to hand over 800 captured IS fighters to Europe. He thinks that the United States has done enough in the fight against IS, and wants to leave the trial to other countries. He writes this in two tweets.

Trump also warns that he will release the fighters if Europe does not agree. "We have already spent enough time and money in this fight, it is time for others to take responsibility now," he tweeted.

"We are asking Great Britain, France, Germany and other European allies to take back more than 800 IS fighters we have captured in Syria and bring them to justice. The caliphate is ready to fall. We retire after a 100 percent caliphate victory! ", Says Trump.

Read also

US asks efforts from NATO partners after US withdrawal from Syria
"The alternative is that we have to let them go and that is not a good alternative (...) The US do not want these fighters to roam around Europe because that is where they will go."

Fight against IS is coming to an end
The fight against IS in Syria is nearing its end. US-backed fighters expect "over the short term" to overrun the last IS stronghold in eastern Syria. That was what a Commander of the Syrian Democratic Forces (SDF) said yesterday.

In the last days, IS fighters reportedly flocked. The Syrian Observatory for Human Rights says that about 240 jihadists have deposited their weapons on Thursday. A day later another 200 fighters would have surrendered. There are probably a few hundred IS fighters in Baghouz, the last stronghold of the terror organization.

"Allies need to secure region"
Since Trump has announced that it wants to withdraw its troops from Syria as quickly as possible, it is openly looking at the other NATO countries to replace the US military.

The US wants them to send troops and military devices to Syria to protect the country against terrorists now. That's what US Vice President Mike Pence stated, in the margins of the security conference in Munich.

"We ask our allies to secure the region and prevent Islamic State or another extremist organization from regaining territory," Pence said.

Trump's decision to withdraw the US from Syria has received much criticism from the international community. The fear is that IS will regain more ground within the foreseeable future.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article