Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Fusillade en Nouvelle-Zélande : des dirigeants du monde en état de choc

INB1

INB1

INB1

L’onde de choc de l’attaque contre une mosquée à Christchurch, en Nouvelle Zélande a été ressentie sur toute la planète. Les dirigeants du monde ont exprimé sur Twitter leur solidarité aux victimes et condamné l’acte qualifié de terroriste.

« Ma sympathie la plus chaleureuse et mes meilleurs voeux vont au peuple néo-zélandais après le massacre horrible perpétré dans les mosquées. 49 innocents sont morts de façon insensée », a écrit le président Américain Donald Trump.

La Reine Elisabeth II s’est également dit « profondément attristée par les terribles événements survenus à Christchurch. Le prince Philip et moi-même adressons nos condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie », pouvait-on lire sur le compte Twitter de la famille royale britannique.

Imara Khan, le Premier ministre du Pakistan a aussi fait part de son choc et condamné l’attaque qui, selon lui, « réaffirme ce que nous avons toujours soutenu : le terrorisme n’a pas de religion. Les prières vont aux victimes et à leurs familles ».

Le président turc quant à lui est allé plus loin que les condamnations évoquant une conséquence de la montée de l’islamophobie dans le monde. « Je condamne avec véhémence l’attaque dirigée contre les musulmans de Nouvelle-Zélande réunis pour la prière du vendredi. Avec cette attaque, la montée de l’islamophobie, observée et même encouragée depuis longtemps par le monde, a franchi la ligne des assauts personnels et a atteint le niveau de massacre », a déclaré Tayyip Erdogan.

L’attaque perpétrée par un Australien de 28 ans a fait 49 morts, tous des musulmans et blessé des dizaines d’autres. Le suspect, un extrémiste de droite a été arrêté et inculpé de meurtre.

 

 

( ENGLISH ) 

 

 

 

The shock wave of the attack on a mosque in Christchurch, New Zealand was felt all over the planet. World leaders expressed on Twitter their solidarity with the victims and condemned the act described as terrorist.

"My warmest sympathy and best wishes go to the people of New Zealand after the horrific massacre at the mosques. 49 innocent people died senselessly, "wrote US President Donald Trump.

Queen Elizabeth II was also "deeply saddened by the terrible events in Christchurch. Prince Philip and I extend our condolences to the families and friends of those who lost their lives, "reads the Twitter account of the British royal family.

Imara Khan, Pakistan's prime minister, also expressed his shock and condemned the attack, which he said "reaffirms what we have always maintained: terrorism has no religion. Prayers go to the victims and their families.

The Turkish president has gone further than the convictions evoking a consequence of the rise of Islamophobia in the world. "I vehemently condemn the attack on the New Zealand Muslims gathered for Friday prayers. With this attack, the rise of Islamophobia, observed and even encouraged for a long time by the world, has crossed the line of personal attacks and has reached the level of massacre, "said Tayyip Erdogan.

The attack by a 28-year-old Australian killed 49 people, all Muslims and injured dozens more. The suspect, a right-wing extremist, was arrested and charged with murder.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article