Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Premier League: 10 choses à surveiller ce week-end

INB1

INB1

1) Un autre match incontournable pour Manchester United?
Après leurs exploits au Parc des Princes en milieu de semaine, les joueurs de Manchester United doivent «repartir» dimanche pour un voyage à Arsenal, ce qui pourrait avoir une incidence considérable sur leur implication dans la Ligue des champions la saison prochaine. Si on se fie à toutes les difficultés d’Arsenal, compte tenu des affrontements qui ont suivi cette rencontre, il n’est guère exagéré de dire que c’est un match «incontournable» pour United. Leurs huit derniers matches incluent six matches contre les équipes de la moitié de table, dont Manchester City et Chelsea. Après avoir joué à United, Arsenal ne rencontre que deux équipes dans le top 10, les Wolves au septième rang étant les mieux classés. Leur match est sans aucun doute la série de matches la plus facile, alors United ne peut pas se permettre ce qui serait un plongeon de performance compréhensible après leur concert de Lord Mayor en milieu de semaine. BG


Le miracle assisté par VAR de Manchester United met en évidence les lois laineuses du jeu
 Lire la suite
2) Watford prêt à affronter des matchs épuisants
Le match entre Watford et Manchester City au Vicarage Road en décembre était curieux, car il impliquait 85 minutes de confort absolu pour les visiteurs avant que le but de Abdoulaye Doucouré à la 85e minute ne marquee le score 1-2 et soudain, la ville panique. City a tenu bon, mais les phases finales ont été parmi les moins convaincantes de la saison, bien qu’ils puissent raisonnablement s’attendre à une expérience moins exigeante à l’Etihad. Lors de ses 10 dernières visites à City, remontant à 1988, Watford a concédé trois buts à six reprises, quatre buts une fois et neuf fois, et à sept rencontres depuis la promotion des Hornets en 2015, City a enregistré un record de 100% avec un score total. de 22-3. Les quatre derniers joueurs à l'extérieur de Watford les emmènent à Chelsea et dans les deux clubs de Manchester (plus Huddersfield). "Cette équipe est désireuse de progresser et veut en faire plus", a déclaré Troy Deeney. «Évidemment, on essaierait d’obtenir des points au tableau contre les grosses équipes loin de chez eux. Je pense que c’est une question évidente. »Cela fait plus de deux ans depuis la dernière fois, contre Arsenal en janvier 2017. SB


The Fiver: inscrivez-vous et recevez notre email quotidien sur le football.
3) Chelsea teste l’investissement des Wolves
En une semaine au cours de laquelle il a été révélé que les loups avaient une hémorragie de plus d’un million de livres sterling par semaine avant d’atteindre la Premier League, le résultat de cet investissement est clair: l’équipe de Nuno Espírito Santo est bien classée au septième rang. C'était un risque, mais avec une récompense significative. Les chiffres sont hallucinants - les loups ont perdu 57 millions £ pour la saison dernière et leur masse salariale a presque doublé - mais à Fosun, le conglomérat chinois qui a acquis le club pour seulement 30 millions £ il y a trois ans, ils ont des propriétaires extrêmement ambitieux et Au pitch, ils sont déterminés à terminer cette campagne comme les meilleurs des autres. Contrairement à Cardiff ou même à Fulham, les loups ne souhaitaient jamais simplement survivre. Un voyage à Chelsea, sixième au classement dimanche, est le moyen idéal pour mesurer l’écart par rapport à l’élite de la ligue, et une occasion de montrer tout le chemin parcouru depuis qu’il a remporté le titre de champion il ya moins de 12 mois. BF

 Les loups étaient cliniques quand ils ont battu Cardiff le week-end dernier à Molineux, mais un voyage à Stamford Bridge est une tâche très différente.
Facebook Twitter Pinterest
 Les loups étaient cliniques quand ils ont battu Cardiff le week-end dernier à Molineux, mais un voyage à Stamford Bridge est une tâche très différente. Une photographie: Nick Potts / PA
4) Un swing gratuit pour Burnley à Anfield

The Fiver: le Guardian aborde le monde du football
 Lire la suite
Publicité

Malgré la défaite de Burnley lors de leurs deux derniers matches contre Crystal Palace et Newcastle, Sean Dyche préfère regarder la situation dans son ensemble et souligner qu’ils n’ont en réalité perdu que deux de leurs 10 derniers matchs, amassant 18 points. Leurs deux seules victoires contre des équipes dans la moitié supérieure du tableau sont survenues contre West Ham et Tottenham à Turf Moor. Tandis que loin de chez eux, leur meilleur résultat contre une des six premières équipes a été le tirage au sort à Old Trafford. Il est difficile de les voir causer trop de problèmes à Liverpool à Anfield dimanche, un endroit où Dyche dit «personne n’attend rien de ce qui se passe là-bas cette saison, et certainement pas de nous y aller». Avec plus de matchs gagnables contre Leicester (à la maison), les Loups (H), Bournemouth (A) et Cardiff (H), un voyage à Anfield représente un coup franc. BG

5) Une chance pour Parker et Rodgers de montrer leur impact
Au Craven Cottage en décembre, les fans de Leicester ont chanté le nom de Claudio Ranieri, mais ils n’auront plus aucune chance de le faire après que l’Italien ait été limogé par Fulham, il ya 10 jours. Le week-end dernier, on a demandé à Tom Cairney si leur gardien, Scott Parker, devrait obtenir le poste de manière permanente, une question ridicule à laquelle il n'y a qu'une seule réponse possible (du moins en public), mais sa réponse a révélé la profondeur des lacunes de Ranieri. . "Il vient de nous donner une idée claire", a-t-il déclaré à propos de Parker. "C’est ce que je veux posséder, c’est ce que je veux."

Pos Team P GD Pts
1 Man City 29 56 71
2 Liverpool 29 49 70
3 Tottenham Hotspur 29 26 61
4 Man Utd 29 20 58
5 Arsenal 29 22 57
6 Chelsea 28 19 56
7 Wolverhampton 29 2 43
8 Watford 29 0 43
9 West Ham 29 -4 39
10 Everton 29 0 37
11 Leicester 29 -6 35
12 AFC Bournemouth 29 -15 34
13 Crystal Palace 29 -4 33
14 Newcastle 29 -10 31
15 Brighton 28 -11 30
16 Burnley 29 -21 30
17 Southampton 29 -17 27
18 Cardiff 29 -32 25
19 Fulham 29 -38 17
20 Huddersfield 29 -36 14
 
 

 

( ENGLISH )

 

 

 

1) Another must-win match for Manchester United?
Following their midweek heroics at the Parc des Princes, Manchester United’s players must “go again” for an away trip to Arsenal on Sunday, the outcome of which could have a huge bearing on either or both sides’ involvement in next season’s Champions League. For all Arsenal’s flakiness, looking at both sides’ run-ins following this encounter, it is hardly an exaggeration to say this is a “must win” game for United. Their final eight games include six against top-half-of-the-table sides , including Manchester City and Chelsea. After playing United, Arsenal face only two teams currently in the top 10, with seventh-placed Wolves the highest ranked. Theirs is unquestionably the easier run of fixtures, so United cannot afford what would be an understandable dip in performance after their midweek Lord Mayor’s show. BG


Manchester United’s VAR-assisted miracle highlights game’s woolly laws
 Read more
2) Watford geared up for gruelling run of away games
The match between Watford and Manchester City at Vicarage Road in December was curious, in that it involved 85 minutes of absolute comfort for the visitors before Abdoulaye Doucouré’s 85th-minute goal made the score 1-2 and suddenly City panicked. City hung on but the final stages were among the least convincing of City’s season, although they can reasonably expect a less exacting experience at the Etihad. In their last 10 visits to City, dating back to 1988, Watford have conceded three goals six times, four goals once and lost nine times, and in seven meetings since the Hornets’ promotion in 2015 City have a 100% record with an aggregate score of 22-3. Watford’s last four away gamestake them to Chelsea and both Manchester clubs (plus Huddersfield). “This team is keen to progress and wants to do more,” said Troy Deeney. “Obviously one would be trying to get some points on the board against the big teams away from home. I think that’s a clear one to try and address.” It is more than two years since they last did so, against Arsenal in January 2017. SB


The Fiver: sign up and get our daily football email.
3) Chelsea trip a test of Wolves’ investment
In a week in which it was revealed that Wolves haemorrhaged more than £1m a week en route to reaching the Premier League, the result of such investment is clear, with Nuno Espírito Santo’s side sitting pretty in seventh. It was a risk, but with significant reward. The numbers are eye-watering – Wolves posted a £57m loss for last season and their wage bill almost doubled – but in Fosun, the Chinese conglomerate that acquired the club for only £30m three years ago, they have fiercely ambitious owners and, on the pitch, they are determined to finish this campaign as the best of the rest. Unlike Cardiff, or indeed Fulham, Wolves were never interested in merely surviving. A trip to sixth-placed Chelsea on Sunday is the perfect yardstick to measure the gap to the league’s elite, and a chance to show just how far they have come since lifting the Championship title less than 12 months ago. BF

 Wolves were clinical when they beat Cardiff last weekend at Molineux but a trip to Stamford Bridge is a very different task.
Facebook Twitter Pinterest
 Wolves were clinical when they beat Cardiff last weekend at Molineux but a trip to Stamford Bridge is a very different task. Photograph: Nick Potts/PA
4) A free swing for Burnley at Anfield

The Fiver: the Guardian's take on the world of football
 Read more
Advertisement

Despite Burnley tasting defeat in their two most recent matches against Crystal Palace and Newcastle, Sean Dyche prefers to look at the bigger picture and point out they’ve actually lost only two of their past 10, picking up 18 points. Their only two wins against sides in the top half of the table have come against West Ham and Tottenham at Turf Moor, while away from home, their best result against a top-six side has been the draw at Old Trafford. It is difficult to see them causing Liverpool too many problems at Anfield on Sunday, a place of which Dyche says “no one is expecting anything of anyone there this season, certainly not us going there”. With more winnable games against Leicester (at home), Wolves (H), Bournemouth (A) and Cardiff (H) to come, a trip to Anfield represents something of a free swing. BG

5) A chance for Parker and Rodgers to show their impact
At Craven Cottage in December Leicester’s fans sung Claudio Ranieri’s name, but they will not get another chance to do so after the Italian was sacked by Fulham 10 days ago. Last weekend Tom Cairney was asked whether their caretaker, Scott Parker, should get the job on a permanent basis, a ludicrous question to which there is only one possible answer (at least in public), but his response did expose the depth of Ranieri’s shortcomings. “He’s just given us a clear idea,” he said of Parker. “This is what I want in possession, this is what I want out of possession.’ 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article