Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Santé : une deuxième personne guérie du sida

INB1

Un homme a été totalement guéri du VIH/Sida, rapporte l‘équipe médicale londonienne qui l’a pris en charge. C’est la deuxième personne au monde à se remettre de la pathologie après l’Américain Timothy Brown en 2007.

Et qui dit que le sida est une maladie incurable ? S’il y en a qui croit à l’incurabilité de cette pathologie ayant la particularité de détruire tout le système de défense de l’organisme, pas cet habitant de Londres.

Moins encore le personnel médical qui l’a soigné et qui devrait présenter son travail ce mardi 5 mars dans la revue scientifique « Nature ». « Le patient n’a montré aucune trace d’infection à VIH antérieure depuis qu’il a subi la greffe il y a trois ans. Il n’y a plus aucun virus là-bas (dans son corps) que nous puissions combattre », s’est félicité lundi Ravindra Gupta, professeur et biologiste spécialiste du VIH, qui a dirigé l‘équipe ayant traité le patient.


Et ce patient est la deuxième personne au monde à guérir du sida. Ce, après Timothy Brown ou « patient de Berlin » du nom de la ville où l’Américain avait été soigné en 2007. « Je suis la preuve vivante qu’on peut guérir du sida », déclara cinq ans plus tard Brown lors de la dix-neuvième conférence internationale sur la maladie à Washington.

Baisse significative du nombre de décès liés au sida

Testé positif en 1995, Brown et celui qu’on pourrait appeler « patient de Londres » doivent leur miracle à une méthode : greffe de moelle osseuse d’un donneur résistant au VIH. Une immunité naturelle très rare (seulement 0,3 % de la population mondiale) qui provient de la mutation génétique appelée « CCR5 delta 32 ».

Mais, la méthode ne marche pas de la même manière sur toutes personnes. Entre Brown et le patient londonien, les scientifiques ont tenté à plusieurs reprises de soigner d’autres patients atteints du sida en utilisant la même méthode, mais ils ont échoué.

Pas de quoi cependant doucher les espoirs des scientifiques comme Gupta qui estime que la méthode laisse entrevoir de nouvelles stratégies de traitement. Afin de soulager les 36,9 millions de personnes dans le monde atteintes du VIH/Sida. Et partant réduire davantage le nombre de décès liés au sida qui a chuté de plus de 51 % depuis 2004 (2,1 millions de morts), selon le programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

A man has been totally cured of HIV / AIDS, reports the London medical team who took care of him. She is the second person in the world to recover from pathology after American Timothy Brown in 2007.

And who says that AIDS is an incurable disease? If there is any who believes in the incurability of this pathology having the peculiarity to destroy the whole system of defense of the organism, not this inhabitant of London.

Even less the medical staff who treated him and who should present his work this Tuesday, March 5 in the scientific journal "Nature". "The patient has shown no evidence of previous HIV infection since he was transplanted three years ago. There is no more virus there (in his body) that we can fight, "said Monday Ravindra Gupta, professor and HIV biologist, who led the team that treated the patient.


And this patient is the second person in the world to cure AIDS. This, after Timothy Brown or "Berlin Patient" after the name of the city where the American was treated in 2007. "I'm living proof that you can cure AIDS," Brown said five years later. Nineteenth International Conference on Disease in Washington.

Significant drop in the number of AIDS-related deaths

Test positive in 1995, Brown and the so-called "London patient" owe their miracle to a method: bone marrow transplant of an HIV-resistant donor. A very rare natural immunity (only 0.3% of the world population) that comes from the genetic mutation called "CCR5 delta 32".

But, the method does not work in the same way on all people. Between Brown and the London patient, scientists have repeatedly tried to treat other AIDS patients using the same method, but they have failed.

Not enough to shower the hopes of scientists like Gupta who believes that the method suggests new treatment strategies. To relieve the 36.9 million people in the world with HIV / AIDS. And thereby further reduce the number of AIDS-related deaths that has fallen by more than 51% since 2004 (2.1 million deaths), according to the UN Joint Program on HIV / AIDS.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article