Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Sous l'arc-en-ciel: couleurs primaires, pastels doux et formes fortes se rencontrent dans un appartement lyonnais

INB1
INB1

INB1

Lorsque nous avons emménagé ici, nous avons rêvé de créer une maison avec des murs blancs et une atmosphère zen. Mais je suppose que cela ne sera jamais vraiment notre style », déclare Chloé Valentin. Elle et son mari, Thomas Valentin, habitent un appartement dans un immeuble de la fin du XIXe siècle à Lyon, en France, avec leurs enfants Isaac, cinq ans, et Sidonie, trois ans. L'idée d'un espace vide serein, interrompue par un peu plus que quelques fins rideaux de lin flottant dans la brise, a depuis longtemps été abandonnée. Mais cela ne dérange personne, car à sa place se trouve une maison familiale pleine de chaleur, de caractère et d’idées créatives.

Le couple a trouvé cet endroit juste après la naissance d'Isaac et, au début, le quartier était beaucoup plus attrayant que l'appartement lui-même. «C’est dans la région lyonnaise de la Croix-Rousse, qui ressemble plus à un village qu’à une partie de la ville, située sur une colline au-dessus du bruit et de l’agitation», explique Chloé. «Les rues sont petites et calmes et il y a beaucoup de parcs, c’est donc populaire auprès des familles. En été, les voisins de ce bâtiment se réunissent et pique-niquent dans le petit jardin commun. »

 Joindre les points: armoire vintage, lampe faite maison et papier peint Marimekko dans le salon.
Facebook Twitter Pinterest
 Joindre les points: armoire vintage, lampe faite maison et papier peint Marimekko dans le salon. Photo: Frenchie Cristogatin
Publicité

Cependant, cet appartement n’a pas tout à fait le même attrait. En fait, Chloé n’a même pas envie de revenir le voir une seconde fois. Le décor n'a pas changé depuis les années 50 - et pas très bien, avec un sol en vinyle collant et du papier peint délavé. Mais lors de ce second visionnage, le couple avait plus de mal à racheter des fonctionnalités - et les a trouvées. Les coins du vinyle collant se sont détachés pour laisser apparaître le plancher en dessous et toutes les portes d'origine étaient toujours in situ, bien que recouvertes de couches de peinture brillante, certaines avec de jolies soufflantes au-dessus. La disposition pourrait être améliorée en supprimant un mur de couloir, de sorte que la cuisine mène directement au salon et à la salle à manger, ce qui la rend moins encombrée.

Les caractéristiques qui semblaient initialement datées ont été restaurées (y compris le grand évier de cuisine en émail) ou remplacées, dans le cas du plancher de la cuisine et de la salle de bain. Tout le travail a été effectué par Thomas et son beau-père, travaillant le week-end et le soir, entre la vie avec un nouveau bébé et le travail (Thomas écrit des romans de science-fiction, tandis que Chloé est psychiatre) .

Quand ils sont arrivés au stade de la décoration de leur maison, le couple s’est tenu au plan A - peindre les murs en blanc - pour tirer le meilleur parti des espaces de vie baignés de lumière. Mais ils ont ensuite ajouté une gamme de couleurs vives et optimistes au pavot sous forme de tissus, de papiers peints et de meubles peints.

 Espace lumineux: miroirs et carrelages dans la salle de bain.
Facebook Twitter Pinterest
 Espace lumineux: miroirs et carrelages dans la salle de bain. Photo: Frenchie Cristogatin
Publicité

Leur projet s'inspire grandement de l'amour de longue date de Chloé pour les meubles vintage. Parmi ses trouvailles, il y a un tabouret rétro en jaune moutarde, des œuvres kitsch-cool et un ensemble de chaises aux tons pastel de Formica. «La couleur est omniprésente ici, dans la verdure des plantes, des tissus, des images sur les murs, même dans nos livres», explique Chloé. «Je n’ai rien contre les décors monochromes, mais je ne saurais pas comment faire. Mais la couleur, je sais. "

Elle est une habituée des puces des Puces du Canal à Lyon. C'est là qu'elle a trouvé deux enseignes Butagaz de couleurs vives accrochées dans la cuisine, sans doute imaginées par certains directeurs de publicité français de l'époque de Mad Men. «Je vais souvent au marché», dit Chloé, «mais mes endroits préférés pour les choses intéressantes sont les petits brocantes et les vides greniers. Ils sont moins branchés, mais aussi moins chers et vous ne savez jamais ce que vous allez trouver: parfois rien et parfois de petits trésors. ”

Chloé a délibérément gardé ses étalages de petits objets vintage, tels que des bouteilles et des céramiques, retenus. Elle les a disposées sur deux zones d’étagères dans la pièce principale de la famille au lieu de les étendre sur toutes les surfaces de l’appartement. «Je pense que c’est bien d’avoir un équilibre entre l’ancien et le nouveau», dit-elle.

 Faites de beaux rêves: des jaunes de soleil et un abat-jour fait maison dans la chambre de Chloé et Thomas.
Facebook Twitter Pinterest
 "Je n’ai rien contre le monochrome, mais je ne saurais pas comment le faire." Couleur, je sais ’: les jaunes du soleil et un abat-jour fait maison dans la chambre de Chloé et Thomas. Photo: Frenchie Cristogatin
Publicité

Le schéma final des couleurs primaires vives et des motifs graphiques de l'appartement est annoncé dès que vous entrez dans le couloir, grâce aux points rouges géants du papier peint Marimekko Pienet Kivet (actuellement disponible à l'adresse duluxdecoratorcentre.co.uk), qui est également utilisé sur la cheminée de leur salon / salle à manger. «Nous avons passé beaucoup de temps à chercher un papier peint, mais nous n’avons pas trouvé celui que nous aimions tous les deux», déclare Chloé. «Je voulais des fleurs, mais Thomas a préféré les thèmes géométriques.

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

When we moved in here, we dreamed of making a home with plain white walls and a Zen-like atmosphere. But I guess that was never really going to be our style,” says Chloé Valentin. She and her husband, Thomas Valentin, live in an apartment in a late-19th century building in Lyon, France, with their children Isaac, five, and Sidonie, three. The idea of a serene blank space, interrupted by little more than a few fine linen curtains wafting in the breeze, has long since been shelved. But nobody minds, because in its place is a family home full of warmth, character and creative ideas.

The couple found this place just after Isaac was born and, at first, the neighbourhood was much more of a draw than the flat itself. “It’s in the Croix Rousse area of Lyon, which feels more like a village than a part of the city, set on a hill above all the noise and bustle,” says Chloé. “The streets are small and quiet and there are lots of parks, so it’s popular with families. In summer, the neighbours in this building come together and have picnics in the small shared garden.”

 Joining the dots: vintage cabinet, home-made lamp and Marimekko wallpaper in the living room.
Facebook Twitter Pinterest
 Joining the dots: vintage cabinet, home-made lamp and Marimekko wallpaper in the living room. Photograph: Frenchie Cristogatin
Advertisement

This apartment, however, didn’t have quite the same appeal – in fact Chloé wasn’t even keen on going back to view it a second time. The decor was unchanged since the 1950s – and not in a good way, with sticky vinyl flooring and faded wallpaper. But on that second viewing, the couple looked harder for redeeming features – and found them. The corners of the tacky vinyl peeled back to show floorboards underneath and all the original doors were still in situ, albeit caked in layers of gloss paint, some with nice fanlights above. The layout could be improved by removing a corridor wall, so that the kitchen would lead directly into the living and dining room, making it feel less cramped.

Features that had initially looked depressingly dated were restored (including the large enamel kitchen sink) or replaced, in the case of the kitchen and bathroom flooring. All of the work was carried out by Thomas and his father-in-law, toiling at weekends and in the evenings, in between life with a new baby and going to work (Thomas writes science-fiction novels, while Chloé is a psychiatrist).

When they got to the stage of decorating their home, the couple stuck with their plan A – painting the walls plain white – to make the most of the light-filled living spaces. But then they added a range of bright, upbeat poppy colours in the form of fabrics, wallpaper and painted furniture.

 Bright space: mirrors and tiles in the bathroom.
Facebook Twitter Pinterest
 Bright space: mirrors and tiles in the bathroom. Photograph: Frenchie Cristogatin
Advertisement

Their scheme took a big cue from Chloé’s longstanding love of vintage furniture and her finds include a retro stool in mustard yellow, kitschy-cool art and a set of chairs in pastel shades of Formica. “Colour is everywhere here, in the greenery of the plants, the fabrics, pictures on the walls, even in our books,” says Chloé. “I have nothing against monochrome decor, but I just wouldn’t know how to go about it. But colour, I know.”

She is a regular shopper at the Puces du Canal flea market in Lyon, and that was where she found two brightly coloured cut-out Butagaz signs that hang in the kitchen, no doubt dreamed up by some French Mad Men-era ad executives. “I go to the market a lot,” says Chloé, “but my favourite places for interesting things are the smaller brocantes and vides greniers [boot sales]. They are less trendy, but also less expensive and you never know what you will find: sometimes nothing and sometimes little treasures.”

Chloé deliberately kept her displays of smaller vintage items, such as bottles and ceramics, restrained. She arranged them over two areas of shelving in the family’s main room, rather than spreading them over every surface of the apartment. “I think it’s good to have a balance of old and new,” she says.

 Sweet dreams: sunshine yellows and a homemade lampshade in Chloé and Thomas’s bedroom.
Facebook Twitter Pinterest
 ‘I have nothing against monochrome, but I just wouldn’t know how to go about it. Colour, I know’: sunshine yellows and a homemade lampshade in Chloé and Thomas’s bedroom. Photograph: Frenchie Cristogatin
Advertisement

The flat’s final scheme of bright primary colours and graphic motifs is announced as you enter the hallway, courtesy of the giant red dots of the Marimekko Pienet Kivet wallpaper (currently available at duluxdecoratorcentre.co.uk), which is also used on the chimneybreast of their living/dining room. “We spent a lot of time looking for a wallpaper, but couldn’t find one we both liked,” says Chloé. “I wanted flowers, but Thomas preferred geometric themes. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article