Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Ebola en RDC : 100 morts en moins de trois semaines

INB1

Progression foudroyante d’Ebola au nord-est de la République démocratique du Congo.

L‘épidémie a fait 100 morts dans la région en moins de trois semaines, selon le dernier décompte quotidien publié par le ministère de la Santé vendredi soir.

Depuis que cette épidémie a été déclarée le 1er août, le total de décès est de plus 700.

La province du Nord Kivu a été la première à être concernée et marginalement l’Ituri voisine.

L‘épicentre s’est ensuite déplacé de Mangina en zone rurale à la ville de Beni, puis actuellement à Butembo-Katwa, à 50 km au sud de Beni dans cette région où les populations se déplacent beaucoup.

Quelque 95 000 personnes ont été vaccinées contre Ebola en RDC. Le ministère congolais de la Santé estime que la campagne a sauvé des vies.

Reste que cette dixième épidémie de fièvre hémorragique sur le sol congolais depuis 1976 est la plus grave de l’histoire de la maladie après celle qui avait tué plus de 10.000 personnes en Guinée, au Liberia et en Sierra en 2014.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

Ebola blazing in the north-east of the Democratic Republic of Congo.

The epidemic has killed 100 people in the region in less than three weeks, according to the latest daily count published by the Ministry of Health Friday night.

Since this outbreak was declared on August 1, the total of deaths is over 700.

The province of North Kivu was the first to be concerned and marginally the neighboring Ituri.

The epicenter then moved from Mangina in a rural area to the city of Beni, and now in Butembo-Katwa, 50 km south of Beni in this region where people move a lot.

Some 95,000 people have been vaccinated against Ebola in the DRC. The Congolese Ministry of Health believes that the campaign has saved lives.

Still, this tenth epidemic of haemorrhagic fever on Congolese soil since 1976 is the worst in the history of the disease after the one that killed more than 10,000 people in Guinea, Liberia and Sierra in 2014.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article