INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Lawless London se rend dans le bureau de Priti Patel: la police armée se plaint d'un couteau à la lame longue et poignarde l'homme au visage devant le Home Office - alors que les policiers arrêtent le suspect de 29 ans et refusent d'écarter tout motif terroriste d'attaque

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Une victime de coup de couteau ensanglantée dans la soixantaine a demandé l'aide de Home Office après avoir été poignardée au cours d'une attaque «non provoquée» devant le bâtiment de Westminster.

Des photographies dramatiques ont montré la victime «pleine de sang» emmenée cet après-midi par la police et les ambulanciers paramédicaux depuis le site, qui a été mis sous séquestre.

La victime a été emmenée dans un centre de traumatologie majeur et des témoins ont affirmé avoir vu un autre homme mettre quelque chose dans son sac avant de marcher «calmement» sur la route.

Des agents de Scotland Yard ont arrêté un homme de 29 ans soupçonné de lésions corporelles graves et de possession de sprays CS avant de l'emmener au poste de police.

La police a déclaré qu'elle n'excluait pas le terrorisme pour motif, à la suite de rapports non confirmés selon lesquels la victime était un employé visé, car il portait un laissez-passer pour le Home Office.

Cela se produit quelques jours à peine après que le ministre de l'Intérieur, Priti Patel, qui a un bureau dans l'immeuble, ait donné à la police des pouvoirs accrus en matière d'arrestation et de fouille au milieu d'une épidémie de crimes au couteau.

Des articles comprenant un spray "d’autodéfense", des pièces de monnaie, un billet de train Londres-Birmingham, des clés, un reçu et une carte Oyster ont été vus au sol derrière un cordon.

Un employé de bureau en face de l'immeuble a raconté avoir vu un homme - considéré comme l'auteur du délit - marcher tranquillement sur la route après l'incident peu après 13 heures.

Elle a déclaré: «Il se trouvait devant le Home Office, puis il rangeait quelque chose dans son sac, mais je n'ai pas vu de couteau ni quoi que ce soit.

«Il était en train de ranger quelque chose, puis il s'est calmement arrêté comme si de rien n'était.

«Ensuite, les gens ont été invités à entrer dans le Home Office, ils ont été introduits.

Le témoin oculaire Guy Ellis, âgé de 54 ans, a raconté avoir vu un homme retirer un "long" couteau de son sac avant l'incident.

«J'étais assis devant le Home Office et attendais qu'un ami se réunisse pour le déjeuner. De l'autre côté de l'entrée, je viens de voir un type sortir un couteau de son sac et errer dans l'allée, m'arrêter devant deux filles. qui étaient assis juste en train de bavarder, puis il a fait demi-tour et a fait demi-tour et a traversé la route très calmement pour se fondre dans la foule. '

Il a dit que le couteau était 'long et fin' et 'pointu', et a décrit l'homme comme étant mince, avec des cheveux longs et sombres en queue de cheval et qu'il était habillé de façon «soignée».

Salvatore D'Auria, 41 ans, gérant d'un restaurant en face de l'immeuble, a déclaré: «Un vieil homme est sorti de l'immeuble avec la police et un ambulancier couvert de sang. Il portait sa veste et elle était déchirée dans le dos.

'Il couvrait son visage et du sang était sur son visage. J'étais juste là quand j'ai vu l'homme sortir. Il était sans chemise mais la veste était déchirée.

Des policiers ont été vus arriver sur des motos et des voitures sur les lieux de la rue Marsham, avec ambulances et ambulanciers également présents.

Le témoin Gareth Milner a déclaré qu'il était en train de prendre son déjeuner sur le mur à l'extérieur du bâtiment quand «plusieurs policiers armés sont arrivés sur les lieux et sont entrés».

"Quelque temps plus tard, un homme au visage ensanglanté et aux vêtements bien habillés a été escorté hors du Home Office par des ambulanciers paramédicaux", a ajouté M. Milner. 'Il était silencieux et marchait sur ses propres pieds, sans être soutenu physiquement.'

M. Milner, qui travaille pour le groupe de réflexion du Centre for Policy Studies dans les environs, a déclaré qu'un officier de police lui avait dit que quelqu'un avait été poignardé, mais n'a donné aucun détail supplémentaire.

Un peu plus tôt, M. Milner avait tweeté: «Il y a beaucoup de policiers armés et un cordon qui passe devant le Home Office. Un homme au visage ensanglanté a été conduit par des ambulanciers paramédicaux.

Shaun Malston, 43 ans, gestionnaire d'immeubles chez les agents immobiliers de Garton Jones, en face du Home Office, a raconté avoir vu des personnes entrer dans le bâtiment après avoir poignardé.

"J'ai soudainement entendu beaucoup de bruit et d'agitation - des gens qui criaient - et des gens qui se précipitaient dans le Home Office", a-t-il déclaré.

J'ai remarqué un type près de l'arbre, assis à sa droite, puis je me suis retourné et je mettais quelque chose dans un sac à dos.

'Beaucoup de gens sont assis à l'heure du déjeuner mais il était probablement l'un des rares restants parce que tous les autres fuyaient et s'éparpillaient, et il se contentait de mettre des choses, peu importe, dans son sac à dos, de le remettre et de marcher en bas de la route).'

Il a dit avoir vu la victime sortir du Home Office «sans sa chemise, mais il portait une veste, du sang tout le long de la poitrine et une tache sur l'œil».

Un barista travaillant en face du ministère de l'Intérieur a déclaré avoir vu un homme «plein de sang» sortir de l'immeuble du gouvernement.

Le témoin a indiqué que la victime était un homme qui semblait avoir dans la cinquantaine et ne portait pas de chemise alors qu'il sortait du Home Office avec la police.
'Il venait juste de
un pantalon, rien par dessus ... Il était plein de sang. Il était escorté par la police et les ambulanciers ... J'ai vu juste la police quand la police est arrivée. Il sortait du bâtiment. Les officiers entrent et le font sortir.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

A bloodied stab victim in his 60s staggered inside the Home Office for help today after being knifed in an 'unprovoked' attack outside the building in Westminster.  

Dramatic photographs showed the victim 'full of blood' being led away by police and paramedics this afternoon from the site, which was put into lockdown.

The victim was taken to a major trauma centre, and witnesses said they saw another man putting something into his bag before walking 'calmly' down the road. 

Scotland Yard officers arrested a 29-year-old man on suspicion of grievous bodily harm and possession of CS spray before taking him to a police station. 

Police said they were not ruling out terror as a motive, following unconfirmed reports that the victim was an employee targeted due to him wearing a Home Office pass. 

It comes just days after Home Secretary Priti Patel, who has an office in the building, gave police increased powers for stop-and-search amid a knife crime epidemic. 

Items including 'self defence' spray, coins, a train ticket from London to Birmingham, keys, a receipt and an Oyster card were seen on the ground behind a cordon.

An office worker opposite the building described seeing a man - thought to be the perpetrator - walk calmly down the road following the incident shortly after 1pm.

She said: 'He was standing over there outside the Home Office and then he was putting something away in his bag, but I didn't see a knife or anything.

'He was putting something away and then he just calmly just walked off down the road as if nothing had happened. 

'Then people were being asked to go into the Home Office, they were being ushered in.'

Eyewitness Guy Ellis, 54, described seeing a man remove a 'long' knife from his bag before the incident.

'I was sat outside the Home Office waiting for a friend to meet for lunch and on the other side of the entrance I just saw a bloke take a knife out of his bag, and just wander up the path, stop in front of two girls who were just sat there having a chat, and then he wandered back and turned round and crossed the road very calmly and merged into the crowd.'

He said the knife was 'long and thin' and 'pointy', and described the man as 6ft, slim, with long, dark hair in a ponytail and said he was 'scruffily' dressed. 

Salvatore D'Auria, 41, manager of a restaurant opposite the building, said: 'There was an old man coming out of the building with police and a paramedic covered with blood.  He had his jacket on and it was ripped at the back.

'He was covering his face and blood was on his face. I was right there when I saw the man coming out. He was without a shirt but the jacket was on and ripped.'

Police officers were seen arriving on motorcycles and cars at the scene on Marsham Street, with ambulances and paramedics also in attendance.  

Witness Gareth Milner said he was eating his lunch on the wall outside the building when 'a number of armed police officers arrived on scene and entered'.

'Some time later a gentleman with quite a bloodied face and with dressing pressed into his face was escorted out of the Home Office by paramedics,' Mr Milner added. 'He was quiet and walking on his own feet, not being physically supported.' 

Mr Milner, who works nearby for the Centre for Policy Studies think-tank, said a police officer told him someone had been stabbed, but gave no further details. 

Earlier, Mr Milner tweeted: 'Lots of armed police and a cordon going up outside the Home Office. Gentleman with a bloodied face has been led out by paramedics.' 

Shaun Malston, 43, a property manager at Garton Jones estate agents opposite the Home Office, described seeing people running into the building after the stabbing. 

'I suddenly heard a lot of noise and commotion - people shouting - and people running into the Home Office,' he said.

I happened to notice a guy by the tree over there, just sitting to the right of it, and then turned around and was putting something into a backpack.

'A lot of people sit out there during lunch but he was probably one of the few that was left there because everyone else was running away and scattering, and he just put stuff, whatever, into his backpack and put it back on and just walked down (the road).'

He said he saw the victim walking out of the Home Office 'with his shirt off, but he had a jacket on and he had blood all down his chest and he had a patch over his eye'.

A barista working opposite the Home Office said she saw a man 'full of blood' walking out of the Government building.

The eyewitness said the victim was a man who appeared to be in his 50s and was not wearing a shirt as he walked out of the Home Office with police. 
'He had just 
trousers, nothing on top... He was full of blood. He was escorted by police and paramedics... I saw just the police when the police came. He was coming out from the building - the officers come in and take him out.'

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article