INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Les Pakistanais ordonnent des poursuites judiciaires contre leurs actrices pour avoir porté des vêtements révélateurs.

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

INB1

Mythes et réalité dans ma communauté pakistanaise


Les Pakistanais ordonnent des poursuites judiciaires contre leurs actrices pour avoir porté des vêtements révélateurs.

J'ai lu de nombreux commentaires haineux dans une vidéo critiquant les costumes des actrices aux Lux Style Awards. J'ai rassemblé une liste de mythes à partir de ces commentaires avec ma réponse.

Mythe numéro un: "Ces actrices ruinent le nom du Pakistan en portant des vêtements courts."

Réalité: Faux. À l'exception des Pakistanais, personne d'autre ne critique les actrices pakistanaises qui portent des vêtements courts. Je n'ai jamais entendu un Blanc reprocher aux actrices pakistanaises de porter des vêtements courts. Ce sont des ambassadeurs du glamour, de la mode et du divertissement, et non de la religion ou de la modestie.

Oussama ben Laden a ruiné le nom du Pakistan et non ses actrices.

Les crimes d'honneur ont ruiné le nom du Pakistan.

Des gangs de toilettage pakistanais ont ruiné le nom du Pakistan en violant 1400 filles blanches de moins de 16 ans en utilisant de la drogue. 30 Pakistanais ont été arrêtés en 2018.

Et nous parlons ici d'hommes et non d'actrices.

Mythe numéro deux: "Le Premier ministre pakistanais a déclaré qu'il veillerait à l'application de la charia, alors pourquoi les actrices portent-elles des vêtements courts?"

Le prince saoudien a 22 femmes. Est-ce halal?

Le commerce de l’alcool au Pakistan est-il halal?

Lorsque le Premier ministre a parlé de la charia, il faisait référence à la politique. Il parlait de corruption et de blanchiment d’argent. Il n'a pas parlé de l'habillement des femmes ou de leurs vies personnelles.

En matière de politique, les pays occidentaux sont plus moraux puisqu'ils ne pratiquent pas la corruption et le blanchiment d'argent, c'est pourquoi leurs pays sont riches.

Bien que je sois musulman, je ne suis pas en faveur de la charia. La punition de la fornication est de 100 coups de fouet en public. La punition de l'adultère est lapidée à mort après avoir été enterrée dans les épaules. La punition du vol est des mains coupées.

Sans parler des faux cas de blasphème au Pakistan, comme celui d'Asia Bibi.

Une actrice iranienne appelée Leila Hatami a été condamnée à la flagellation publique de 50 coups de fouet pour un baiser français au festival de Cannes avec un homme âgé de 80 ans.

Les étudiantes universitaires ont porté plainte contre elle.

Une femme britannique à Dubaï a été emprisonnée pendant 5 ans pour avoir embrassé sa partenaire en public.

Une femme musulmane a porté plainte contre elle.

Les militantes saoudiennes sont toujours en prison et se font fouetter, électrocuter et mourir de faim pour leur campagne en faveur de la promotion des droits des femmes auprès de l'ambassadrice de l'ONU, Meghan Markle. Une militante était sa meilleure amie.

Une femme égyptienne a été emprisonnée pour avoir téléchargé une vidéo youtube dans laquelle elle était en short.

Un autre cas a été classé sur une actrice pour porter une robe révélatrice.

Mythe numéro trois: "Les actrices qui portent des vêtements courts provoquent la colère de Dieu qui engendre alors la pauvreté."

La pauvreté n'a rien à voir avec le fait que Dieu se fâche avec l'habillement des femmes.

La pauvreté est due à la corruption et au blanchiment d’argent.

Le délestage se produit parce que les gens volent de l'électricité.

Dieu n'a pas dit aux politiciens de faire de la corruption et du blanchiment d'argent.

Dieu n'a pas dit aux humains de voler de l'électricité.

Par conséquent, ce n'est pas la faute de Dieu, mais la faute de l'homme.

Dieu est contre le vol du budget du pays, de l'argent des taxes et de l'électricité.

Les trois anciens premiers ministres du Pakistan sont en prison pour corruption et blanchiment d’argent.

L'un d'eux, Zardari, a corrompu et blanchi 400 milliards de roupies.

L'un d'eux, Nawaz Shareef, a corrompu et blanchi 300 milliards de roupies.

Un homme politique du parti populaire a corrompu 442 milliards de roupies, mais le juge l'a autorisé à se rendre à l'étranger pendant le procès et il n'a pas été arrêté.

400 milliards + 300 milliards + 442 = 1142 milliards de roupies. Imaginez, si ce montant était dépensé pour la nation. Imaginez, si ce montant était utilisé pour mettre fin à la pauvreté ou à l'endettement du pays. Ou pour donner de l'électricité 24/7. Ou pour aider les gens à se faire soigner gratuitement à l'hôpital? Ou pour aider les enfants à aller à l'école? C'est ce qui s'est passé avec le budget du pays et l'argent des impôts.

Un politicien vendait de la drogue. Il a été condamné à la prison à vie lors des élections, mais il a soudoyé la police et est déjà sorti.

L'Amérique est riche en dépit de Kim Kardashian postant des nus sur les médias sociaux.

L'Angleterre est riche malgré la cinquième nuance de gris.

Mythe numéro quatre: "Les viols et le harcèlement ont lieu parce que les actrices portent des vêtements courts qui incitent les hommes à harceler et au viol afin de satisfaire leurs désirs sexuels et lubriques."

Vous ne pouvez même pas blâmer le porno pour cela. Vous ne pouvez pas blâmer cinquante nuances de gris pour cela. Vous ne pouvez pas en vouloir à Kim Kardashian.

Vous ne pouvez même pas harceler Kim Kardashian ou violer une prostituée.

Mythes et réalité dans ma communauté pakistanaise
Mythe numéro cinq: "Ces actrices ruinent notre culture conservatrice et nos valeurs religieuses."

Ils n'ont aucune responsabilité de "maintenir" la culture conservatrice.

Vous ne pouvez pas les forcer à être conservateur.

Vous ne pouvez pas les forcer à être religieux.

En démocratie, vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à respecter une religion, une culture ou un code vestimentaire.

En démocratie, on ne peut pas faire honte aux femmes musulmanes occidentalisées.

Vous ne pouvez pas forcer les femmes musulmanes occidentalisées à devenir religieuses.

Vous ne pouvez pas forcer les femmes musulmanes libérales à devenir conservatrices.

Cependant, si les femmes musulmanes ont honte d'être occidentalisées, ont-elles vraiment le choix?

S'ils ont honte de porter des vêtements occidentaux ou de retirer leur hijab, ont-ils vraiment le choix?

Sont-ils religieux simplement pour que leur communauté soit heureuse ou pour que Dieu soit heureux?

Forcer ne signifie pas toujours forcer physiquement quelqu'un. Faire honte à quelqu'un, c'est aussi forcer. Trolling une femme musulmane sur les médias sociaux pour porter des vêtements courts est la forcer à être religieux. C'est la pression sociale, la pression des pairs et le stress. Il est épuisant pour les actrices pakistanaises de se laisser guider par des milliers de religieux pakistanais qui leur reprochent de porter des vêtements courts. Ces trollers utilisent un langage vulgaire. C'est de l'intimidation, du harcèlement et de l'abus émotionnel. Cela peut causer la dépression, l'anxiété ou le suicide. Une actrice ne se sent pas en sécurité en public parce qu’une personne religieuse l’attaquera pour avoir porté des vêtements courts dans son film.

Ce sont des actrices.

Ils sont les ambassadeurs du glamour, de la mode et du divertissement. Ce ne sont pas des érudits religieux.

Si vous êtes passionné par la culture et la religion conservatrices, regarder des chansons n’est probablement pas la meilleure option. Écoutez plutôt les conférences et les chants religieux. YouTube est une plate-forme gratuite. Vous choisissez ce que vous regardez. Si vous n'aimez pas les chansons d'objets parce que vous êtes religieux, personne ne vous oblige à regarder des chansons d'objets sous la menace d'une arme.

La religion est suivie pour rendre Dieu heureux de ne pas "représenter" votre communauté.

Le culte est fait pour rendre Dieu heureux de ne pas "impressionner" votre communauté.

La modestie est suivie pour rendre Dieu heureux de ne pas obtenir "l'acceptation" de votre communauté.

C'est entre l'homme et dieu. Pas entre l'homme et sa communauté, quand il s'agit de la foi, l'adoration et la modestie.

Vous ne pouvez même pas forcer quelqu'un à devenir musulman.

S'attendre à ce qu'une actrice soit religieuse est ironique.

Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à être conservateur simplement parce qu'il vit dans un pays conservateur.

Si je ne peux pas forcer quelqu'un à occidentaliser dans un pays occidental, je ne peux pas non plus forcer quelqu'un à être conservateur dans un pays conservateur.

Si le hijab ne fait de mal à personne dans les pays occidentaux, les vêtements occidentaux ne font de mal à personne dans les pays conservateurs.

Si je ne peux forcer personne à porter des vêtements occidentaux dans un pays occidental, pourquoi alors l'Iran oblige-t-il les femmes à porter le hijab?

Les hijabis qui ont parlé devraient parler des musulmans qui hontentent les femmes musulmanes occidentalisées parce qu'elles portent des vêtements courts et serrés. Ils devraient parler des musulmans accusant les vêtements de harcèlement et de viol. Ils devraient parler aux actrices musulmanes trolles musulmanes qui portent des vêtements courts. Ils devraient être blâmés et humiliés par la victime lorsque leur caractère est jugé en fonction de leur religion et de leur culture. La victime blâme et fait honte à tous les crimes, qu'il s'agisse de crimes d'honneur, de violence domestique, de mariages forcés, d'attaques à l'acide, de viols et de harcèlement.

Les gens sont comme "Pourquoi portait-elle des vêtements courts?"

"Pourquoi a-t-elle eu un petit ami ou un ami alors qu'elle savait que c'était haram?"

"Pourquoi a-t-elle eu un média social alors qu'elle sait que c'est haram?"

"Pourquoi est-ce qu'elle est allée à l'encontre de l'honneur de la famille?"

"Pourquoi était-elle désobéissante?"

"Peut-être qu'elle a fait quelque chose contre l'honneur de la famille"

"Elle est ingrate pour avoir dit non au mariage arrangé"

"Peut-être est-elle obligée de se marier à cause de sa relation avec haram"

Mythes et réalité dans ma communauté pakistanaise
Mythe numéro cinq: "Il est de notre devoir de mettre fin au mal. Si les actrices portent des vêtements courts ou ont des amis et un petit ami de sexe masculin, nous devons les en empêcher."

Il y a une différence entre arrêter le mal et contrôler la vie des gens et s'habiller.

Leur habillage ou leur vie personnelle ne fait de mal à personne. Cela ne blesse personne. Cela ne cause la perte de personne. Ce n'est pas illégal ou un crime. Ce n'est pas une injustice. Ce n'est pas un problème politique, économique ou social.

Nous pouvons arrêter les crimes mais pas les péchés parce que Dieu a donné le libre arbitre.

Nous pouvons faire la justice légale mais pas la justice religieuse.

Les actes pervers incluent la corruption, le blanchiment d’argent, la corruption, le vol d’électricité, l’endettement du pays, l’inflation, la pauvreté et la corruption du système judiciaire.

En termes de problèmes sociaux, arrêtez l'infanticide féminin, les crimes d'honneur, les abus domestiques, les mariages forcés, les attaques à l'acide, les viols, le harcèlement et le commerce de chair.

Chaque magasin d'or est pillé au Pakistan. Tous les téléphones mobiles sont volés. Tous les meurtres corporels ont lieu sur les biens de la famille.

Des millions de personnes réclament justice, mais elles n'ont pas d'argent pour engager un avocat.

Des millions de personnes ne peuvent pas sauver leur vie parce qu'elles ne peuvent pas payer les factures d'hôpital.

Des millions d'innocents sont en prison parce qu'ils sont pauvres et les criminels riches marchent librement parce qu'ils corrompent la police.

Il y a une différence entre le mal symbolique et le mal actuel.

Il y a une différence entre les problèmes superficiels et les problèmes réels.

Nous luttons contre les tweets racistes mais pas les génocides en Birmanie, en Palestine et au Cachemire.

Les féministes occidentales luttent contre des problèmes superficiels tels que ceux qui poussent les filles à porter des crimes roses et non graves, tels que l'infanticide féminin, les crimes d'honneur, les abus domestiques, les mariages forcés et les attaques à l'acide.

La star pakistanaise des médias sociaux appelée Qandeel Baloch a été assassinée au nom d'honneur par son frère pour sa provocation sur le plan social. Son frère a été honteux de l'avoir laissée porter des vêtements courts. Les Pakistanais justifient toujours ses crimes d'honneur. Certains disent qu'il était important de la tuer pour sauver la culture conservatrice ou que d'autres filles soient influencées. Certains disent que c'était la punition de Dieu.

La violence domestique d'Asma Aziz était justifiée simplement parce qu'elle était une fille de parti. Son mari l’a forcée à danser, mais les Pakistanais lui ont fait honte d’être une fêtarde. Ils ont eu honte de divorcer. Ils ont fait honte d'avoir une relation de 6 mois sans mariage. Ils ont eu honte de danser et d'avoir des amis de sexe masculin. Ils ont dit que c'était contre les valeurs islamiques. Même une avocate l'a blâmée et humiliée dans une émission intitulée Qutab Online en disant: "En Islam, c'est un péché d'avoir des amis ou un petit ami de sexe masculin." Les médias ont diffusé une vidéo d'elle dansant la honte d'avoir enfreint les valeurs islamiques, d'être une fêtarde. Une journaliste n'a pas compris qu'une fêtarde puisse refuser de danser comme une prostituée peut dire non.

Les Asiatiques sont contre le mouvement "Mon corps, mon choix" parce qu'ils pensent qu'il promeut la culture occidentale quand il ne fait que promouvoir les droits humains des femmes occidentalisées vivant dans des pays conservateurs. Il condamne les crimes d’honneur et les blâmes et honte des victimes.

Mythes et réalité dans ma communauté pakistanaise
Qandeel Baloch assassinée au nom d'honneur par son frère
Qandeel Baloch assassinée au nom d'honneur par son frère
Mythe numéro cinq: "Il est de notre devoir de mettre fin au mal. Si les actrices portent des vêtements courts ou ont des amis et un petit ami de sexe masculin, nous devons les en empêcher."

Il y a une différence entre arrêter le mal et contrôler la vie des gens et s'habiller.

 

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

 

 

Myths and reality in my Pakistani community


Pakistanis are ordering legal action against their actresses for wearing revealing clothes.

I read many hate comments under a video that criticise the dressing of actresses at Lux Style Awards. I gathered a list of myths from those comments with my response.

Myth number one: "Those actresses are ruining the name of Pakistan by wearing short clothes."

Reality: Wrong. Except Pakistanis, no one else criticise Pakistani actresses for wearing short clothes. I never heard a white person criticise Pakistani actresses for wearing short clothes. They are ambassadors of glamour, fashion and entertainment not religion or modesty.

Osama Bin Laden ruined Pakistan's name not actresses.

Honour killings ruined Pakistan's name.

British Pakistani grooming gangs ruined Pakistan's name by raping 1400 white under-aged girls in 16 years using drugs. 30 Pakistani men were arrested in 2018.

And we are talking men here not actresses.

Myth number two: "Pakistan's PM said he will ensure Sharia law, then why are actresses wearing short clothes."

The Saudi Prince has 22 wives. Is that halal?

Is the business of alcohol in Pakistan halal?

When PM spoke about Sharia law, he was referring to politics. He was talking about corruption and money laundering. He didn't refer to women's dressing or personal lives.

When it comes to politics, western countries are more moral since they don't do corruption and money laundering, that's why their countries are rich.

Despite being a Muslim, I don't support Sharia law. The punishment of fornication is 100 lashes in public. The punishment of adultery is being stoned to death after getting buried up your shoulders. The punishment of robbery is hands being chopped off.

Not to mention false blasphemy cases in Pakistan like one of Asia Bibi.

An Iranian actress called Leila Hatami got jailed for 10 years and sentenced to public flogging of 50 lashes over a french kiss at the Cannes festival with a 80 year old man.

Female university students filed a case against her.

A British woman in Dubai was jailed for 5 years for kissing her partner in public.

Muslim woman filed a case against her.

Saudi female campaigners are still in jail getting lashed, electrocuted and starved for campaigning for women's rights to drive with UN ambassador called Meghan Markle. One campaigner was her best friend.

One woman in Egypt was jailed for uploading a youtube video where she was in her shorts.

Another case was filed on an actress for wearing a revealing dress.

Myth number three: "Actresses who wear short clothes cause god's wrath that then causes poverty."

Poverty has nothing to do with god becoming upset with women's dressing.

Poverty happens because of corruption and money laundering.

Load shedding happens because people steal electricity.

God didn't tell politicians to do corruption and money laundering.

God didn't tell humans to steal electricity.

Therefore, it is man's fault not god's wrath.

God is against robbery of country's budget, tax money and electricity.

Pakistan's three former prime ministers are in jail for corruption and money laundering.

One called Zardari did corruption and money laundering of 400 billion rupees.

One called Nawaz Shareef did corruption and money laundering of 300 billion rupees.

One politician of people's party did corruption of 442 billion rupees, yet the judge allowed him to go abroad during the trial and he didn't get arrested.

400 billion + 300 billion + 442 = 1142 billion rupees. Imagine, if that amount was spent on the nation. Imagine, if that amount was used to end poverty or to end country's debt. Or to give 24/7 electricity. Or to help people get hospital treatments for free? Or to help children go to school? This is what happened with country's budget and tax money.

One politician was selling drugs. He was given a life sentence during elections but he bribed the police and is out already.

America is rich despite Kim Kardashian posting nudes on social media.

England is rich despite Fifth shades of grey.

Myth number four: "Rapes and harassment happen because actresses wear short clothes that inspires men to harass and rape to fulfill their sexual desires and lustful desires."

You can't even blame porn for that. You can't blame fifty shades of grey for that. You can't blame Kim Kardashian for that.

You can't even harass Kim Kardashian or rape a prostitute.

Myths and reality in my Pakistani community
Myth number five: "These actresses are ruining our conservative culture and religious values."

They have no responsibility to "maintain" the conservative culture.

You can't force them to be conservative.

You can't force them to be religious.

In democracy, you can't force someone to follow a religion or culture or dress code.

In democracy, you can't shame westernised Muslim women.

You can't force westernised Muslim women to become religious.

You can't force liberal Muslim women to become conservative.

However, if Muslim women are shamed for being westernised, then do they really have a choice?

If they are shamed for wearing western clothes or for removing their hijab, do they really have a choice?

Are they being religious just to keep their community happy or to keep god happy?

Forcing doesn't always mean physically forcing someone. Shaming someone is also forcing. Trolling a Muslim woman on social media for wearing short clothes is forcing her to be religious. It is social pressure, peer pressure and stress. It is mentally and emotionally draining for Pakistani actresses to get trolled by thousands of religious Pakistanis who are shaming them for wearing short clothes. Those trollers use dirty language. It is bullying, harassment and emotional abuse. It can cause depression, anxiety or suicide. It makes an actress feel unsafe in public because some religious person will attack her for wearing short clothes in her movie.

They are actresses.

They are ambassadors of glamour, fashion and entertainment. They are not religious scholars.

If you are passionate about conservative culture and religion then watching item songs is probably not the best option. Listen to religious lectures and songs instead. YouTube is a free platform. You choose what you watch. If you don't like item songs because you are religious, then no one is forcing you to watch item songs on a gunpoint.

Religion is followed to make god happy not to "represent" your community.

Worship is done to make god happy not to "impress" your community.

Modesty is followed to make god happy not to gain "acceptance" from your community.

It is between human and god. Not between human and his community, when it comes to faith, worship and modesty.

You can't even force someone to become a Muslim.

Expecting an actress to be religious is ironic itself.

You can't force someone to be conservative just because they live in a conservative country.

If I can't force someone to become westernised in a western country then I can't force someone to be conservative in a conservative country either.

If Hijab doesn't hurt anyone in western countries then western clothes don't hurt anyone in conservative countries.

If I can't force anyone to wear western clothes in a western country, then why does Iran force women to wear the hijab?

Hijabis who do ted talks should talk about Muslims shaming westernised Muslim women for wearing short and tight clothes. They should talk about Muslims blaming clothes for harassment and rape. They should talk Muslim trolling Muslim actresses for wearing short clothes. They should victim blaming and shaming, where a victim's character is judged using religion and culture. Victim blaming and shaming happens in all crimes be it honour killings, domestic abuse, forced marriages, acid attacks, rapes and harassment.

People are like "Why did she wear short clothes?"

"Why did she have a boyfriend or a male friend when she knew it is haram?"

"Why did she have a social media when she knows it's haram?"

"Why did she go against family honour?"

"Why was she disobedient?"

"Maybe she did something against the family honour"

"She is ungrateful for saying no to arranged marriage"

"Maybe, she is being forced into marriage because of haram relationship"

Myths and reality in my Pakistani community
Myth number five: "It is our duty to stop evil- if actresses are wearing short clothes or having male friends and boyfriends then we have to stop them."

There is a difference between stopping evil and controlling people's lives and dressing.

Their dressing or personal life doesn't hurt anyone. It doesn't wound anyone. It doesn't cause anyone's loss. It is not illegal or a crime. It is not injustice. It is not a political, economic or a social issue.

We can stop crimes but not sins because god gave freewill.

We can do legal justice but not religious justice.

Evil acts include corruption, money laundering, bribery, stealing electricity, putting the country in debt, inflation, causing poverty and corrupt legal system.

In terms of social issues, stop female infanticide, honour killings, domestic abuse, forced marriages, acid attacks, rapes, harassment and flesh trade.

Every a gold shop gets looted in Pakistan. Every mobile phones are stolen. Every body murders happen over family property.

Millions are crying for legal justice but don't have money to hire a lawyer.

Millions can't safe their lives because they can't pay hospital bills.

Millions of innocent people are in jail because they are poor and rich criminals walk freely because they bribe the police.

There is a difference between symbolic evil and actual evil.

There is a difference between superficial problems and real problems.

We fight against racist tweets but not genocides happening in Burma, Palestine and Kashmir.

Western feminists fight against superficial problems like why girls have to wear pink and not serious crimes like female infanticide, honour killings, domestic abuse, forced marriages and acid attacks.

Pakistani social media star called Qandeel Baloch was killed in the name of honour by her brother for being provocative on social. Her brother was shamed for letting her wear short clothes. Pakistanis still justify her honour killing. Some say it was important to kill her to save conservative culture or other girls getting influenced. Some say it was god's punishment.

The domestic abuse of Asma Aziz was justified just because she was a party girl. She was forced to dance by her husband but Pakistanis shamed her for being a party girl. They shamed for getting divorced. They shamed for having a 6 month relationship without marriage. They shamed for dancing and for having male friends. They said it was against Islamic values. Even a female lawyer blamed and shamed her in a show called Qutab Online by saying, "In Islam, it is a sin to have male friends or boyfriends." The media released a video of her dancing to shame her for breaking Islamic values, for being a party girl. A female reporter failed to understand a party girl can refuse to dance just like a prostitute can say no.

Asians are against, "My body, My choice" movement because they think it is promoting western culture when it is just promoting human rights of westernised women living in conservative countries. It condemns honour killings and victim blaming and shaming.

Myths and reality in my Pakistani community
Qandeel Baloch killed in the name of honour by her brother
Qandeel Baloch killed in the name of honour by her brother
Myth number five: "It is our duty to stop evil- if actresses are wearing short clothes or having male friends and boyfriends then we have to stop them."

There is a difference between stopping evil and controlling people's lives and dressing.


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article