INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Personne n'aime une femme chauve ?

INB1
INB1

INB1

INB1

Personne n'aime une femme chauve

Permettez-moi de commencer depuis le début ....

Ceci ... est un homme chauve ....

La société est bien aquatinte avec ce gars. Chaque homme, depuis qu'il s'est rendu compte qu'il était un homme, a su qu'il risquait de devenir chauve généralement dans sa vieillesse et dans certaines familles, comme un certain Royal que nous connaissons, il est presque certain que les hommes iront finalement chauve.

Personne, tout au long de sa vie, n’a dit à une femme qu’elle risquait même de devenir chauve. Vous pouvez donc imaginer ma surprise lorsque j’ai coupé mes cheveux un jour et que j’ai presque laissé tomber le peigne, car c’était là, le premier de plusieurs plaques chauves qui sont apparues, il semblait presque sur la nuit.

Les seules femmes chauves acceptables dans la société occidentale sont celles qui suivent un traitement contre le cancer. Tous les autres sont presque toujours automatiquement jugés comme étant un garçon manqué, en colère, bourru, indomptable, lesbienne, une sorte de monstre, ou manquant de féminité, même si elle est la plus éloignée de ces descripteurs.

Alors, pourquoi est-ce que je devenais tout à coup chauve? À la fin des années 2000, on m'a diagnostiqué une maladie chronique, une maladie que j'aurai toute ma vie. Il y a des dizaines de symptômes que je traite souvent, mais la plupart du temps, ma maladie n'est pas visible. Vous ne pouvez pas me regarder et savoir si je suis malade ou pas, ce que beaucoup de gens ignorent à propos des personnes souffrant de maladies chroniques - les gens présument que si vous êtes malade, vous allez regarder étiré ou comme si vous étiez sur votre lit de mort. Mentalement, il est parfois utile de savoir que les gens ne peuvent pas dire ce que vous ressentez, mais ce que les gens peuvent voir, c'est que vous êtes chauve ou chauve. Cela est particulièrement vrai si vous êtes une femme, sans oublier qu'il n'y a que peu d'endroits où vous pouvez naturellement porter un chapeau à l'intérieur et qui n'aura pas l'air totalement étrange.

Dans le cadre de ma maladie, mon corps peut, pour une raison quelconque, attaquer ses propres cellules saines, ce qui peut entraîner la perte de cheveux, entre autres choses. Donc, dans le secteur le plus stressant de votre vie, essayez simplement de gérer tout ce que votre corps traverse, et allez au travail, et traitez avec les relations, les factures et tout le reste, tout à coup, sans prévenir, vos cheveux commencent à voler et bien , vous vous sentez à nouveau impuissant. En tant que femme, vous n'êtes aucunement préparée à cela. Vous ne pouvez pas appeler votre mère et être comme, alors hé qu'est-ce que vous avez fait pour traiter votre calvitie.

Oh, et pardonnez-moi mon langage, mais baise toutes ces affaires de positivité corporelle. Tous ceux qui s'aiment et ce qui ne l'est pas. Vous devez donc dire que vous pouvez essayer de dormir la nuit après avoir eu affaire à des gens qui vous regardent et qui chuchotent derrière votre dos ou après avoir perdu votre merde et vous être embarrassés lorsque quelqu'un tente de retirer votre chapeau sans votre permission.

Je ne me suis jamais présenté à un rendez-vous chez le médecin avec une rapidité aussi absolue. Comme l'a si bien dit Rob Lowe aujourd'hui, quand j'ai vu que j'étais chauve, je savais qu'il y avait des médicaments et des médicaments qui pourraient aider, et j'étais prêt à me le proposer directement. Je veux dire que tout ce que je pouvais imaginer au début de ma vie était que les gens me demandent jour après jour ce qui n'allait pas avec moi, où étaient mes cheveux, pourquoi portais-je une perruque - en fait, transpirant à mort en portant une perruque au cent degrés étés. Je pouvais sentir mon estime de moi s'effondrer à chaque recherche sur google de femmes comme moi qui en avaient été victimes et de leur dépression profonde et du manque de soutien ou de compréhension que beaucoup d’entre elles tiraient de leur entourage.

Personne n'aime une femme chauve
À ce moment-là, à quatre heures, cinq ou cinq pièces rondes comme la photo ci-dessus. J'avais les cheveux épais, donc ça ne s'était pas vraiment remarqué au début, jusqu'à ce que les patchs continuent à pousser. À mon rendez-vous, mon dermatologue a injecté à mon cuir chevelu ce que je ne connaissais pas. Tout ce que je pouvais réellement entendre dans son explication, c’était elle qui disait, cela pourrait ou non fonctionner. Elle l'a dit 4 fois et à chaque fois, mon estomac a rebondi.

Cela a pris quelques semaines et quelques coups de plus, mais mes cheveux, bénis, ont repoussé. J'aimerais pouvoir dire que j'ai appris une leçon profonde sur l'estime de soi ou le fait de ne pas être pris dans sa vanité, mais je ne l'ai pas fait. Ceci est devenu une nouvelle histoire d'un autre obstacle que je devais franchir, et quelque chose d'autre que j'ai survécu, et quelque chose d'autre que je partage avec mon groupe de soutien "Fight Club". Si vous voulez dire, maintenant vous savez ce que les hommes traversent, dites-le. Si vous voulez m'accuser d'être totalement superficiel, de vous sentir libre, mais en fin de journée, pour moi, c'est une chose que je dois endurer de moins et qui me rend heureux parce que, d'après ce que je peux dire, ici ou dans la vie réelle, personne n'aime une femme chauve.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

Nobody Likes a Bald Woman

Let me start from the beginning....

This...is a balding man....

Society is well aquatinted with this guy. Every man since he realized he was a man has known that there is a potential that he will go bald generally in his old age and in some families, like a certain Royal we know of, there is almost a certainty that the men will eventually go bald.

No one tells or warns any woman throughout her life that there is even a slight possibility of her going bald, so you can imagine my surprise when I parted my hair one day and just about dropped the comb because there it was, the first of several bald patches that appeared it seemed almost over night.

The only acceptable bald women in western society are those who are undergoing cancer treatment. Everyone else is almost always automatically judged as being a tomboy, angry, butch, undateable, a lesbian, some sort of freak, or lacking in femininity even if she is the furthest thing from those descriptors.

So why was I suddenly going bald? In the late 2000's, I was diagnosed with a chronic illness, one I will have for the rest of my life. There are dozens of symptoms that I deal with off and on, but for the most part, my illness is not visible. You can't look at me and know whether I'm sick or not which is something a lot of people don't know about those with chronic illnesses---people just assume that if you are sick, you're going to look strung out or like you're on your death bed. Mentally it sort of helps sometimes to know that people can't tell how you really feel, but what people can see is that you're bald or balding. This is especially true if you're a woman not to mention that there are only soo many places you can naturally wear a hat indoors and it won't totally look weird.

As part of my illness, my body can for whatever reason attack it's own healthy cells, which can lead to hair loss among other things. So in part of the most stressful sector of your life, just trying to deal with everything your body is going through, and go to work, and deal with relationships, bills and everything else, suddenly without warning, your hair starts taking flight and well, you feel helpless all over again. You're in no way prepared as a woman for this. You can't call up your mom and be like, so hey what did you do to deal with your balding.

Oh and pardon my language, but fuck all that body positivity stuff. All that love yourself and what not. You have to say that so you can try and sleep at night after dealing with people staring at you and whispering behind your back or after losing your shit and embarrassing yourself when someone attempts to take off your hat without your permission.

I've never showed up to a doctors appointment with such absolute quickness. As Rob Lowe has now so infamously said, when I saw that I was balding, I knew there were medications and things that may help and I was ready to have it mainlined straight to me. I mean all I could picture in the prime of my life was having people ask me all damn day what was wrong with me, where was my hair, why was I wearing a wig---actually sweating to death wearing a wig in the 100 degree summers. I could feel my self esteem plummeting to the ground with each google search of women like me who had this happen to them and their tails of debilitating depression and lack of support or understanding many of them got from those around them.

Nobody Likes a Bald Woman
At this point, I was at four going on five about 2 inch round patches like the pic above. I had thick hair so it hadn't really at first been noticeable until they patches kept on growing. At my appointment, my dermatologist injected my scalp with what I don't know. All I could actually hear in her explanation was her saying, this may or may not work. She said it like 4 times and with each time, my stomach bounced.

It took a few weeks, and a few more shots, but my hair, blessed be, grew back. I wish I could say I learned some deep lesson about self worth or not being caught up in one's vanity, but I didn't. This became yet another story of yet another hurdle I had to jump, and something else I survived, and something else I share with my "Fight Club" support group. If you want to say, now you know what men go through, say it. If you want to accuse me of being totally superficial, feel free, but end of the day, for me, it's one less thing I have to endure and that makes me happy because from what I can tell, here, or in real life, nobody likes a bald woman.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article