INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Simone Biles devient la première personne de l'histoire à compléter le double-démontage sur poutre

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Selon Team USA, Simone Biles vient d'entrer dans l'histoire en devenant la première gymnaste à avoir tenté de décrocher un pied à double torsion et un double saut périlleux sur la poutre.

Nous avons déjà vu quelque chose comme ça avant.

La quintuple médaillée olympique et quatorze fois championne du monde a prouvé que ses compétences et ses habiletés étaient sans bornes lorsqu'elle a complété le coup jamais vu vendredi aux Championnats américains de gymnastique 2019 à Kansas City (Missouri).

Vous pouvez voir son exploit impressionnant ici:

Plus tôt ce même jour, Biles est également devenue la première femme à tenter un triple-double, ce qui signifie pour vous et moi deux retournements et trois rebondissements dans les airs, en compétition lors de l'exercice au sol. Cependant, le joueur de 22 ans a raté l’atterrissage en tombant en avant.
Elle aurait exprimé ses frustrations à ses coéquipières, leur disant qu’elle était «énervée» à propos de son atterrissage, selon Team USA.

Tel que rapporté par The Guardian, elle a déclaré:

Je suis toujours très frustré parce que je sais que je suis bon et que je peux bien faire. Donc, je veux juste faire la meilleure routine pour le public et pour moi-même ici.

Je ne suis jamais tombé sur un ou quelque chose, juste pour faire une erreur comme ça, ça m'a un peu irrité.
Son entraîneur Laurent Landi a ajouté:

En fait, je suis heureux qu’elle soit bouleversée parce que cela signifie qu’elle s’intéresse beaucoup et que nous pouvons travailler avec.

Si elle s'en moquait, si elle le ferait, d'accord, tout va bien. Il serait difficile de retourner au gymnase et de le pratiquer.

Heureusement, elle ne l’a pas laissée prendre au dépourvu, car quelques heures plus tard, elle a réussi une double-double descente, ce qui prouve que rien ne peut la retenir.

Pour le moment, Biles occupe la première place à la compétition de deux jours, presque deux points d'avance sur la gymnaste Sunisa Lee, qui occupe la deuxième place.

Le tournoi se poursuivra dimanche et Biles devrait remporter son sixième titre américain, ce qu'aucune femme n'a fait depuis Clara Schroth Lomady en 1952.

Si elle remporte la médaille d’or à ce tournoi, elle ajoutera à son palmarès déjà absolument scandaleux à l’âge de 22 ans (y compris un an de congé en 2017).

En 2013, sa première année en gymnastique senior, elle a remporté deux médailles d'or aux Championnats du monde à Anvers en concours complet et en salle. Elle a également remporté l'argent à Vault et le bronze à Balance Beam au même tournoi.

En 2014, elle a doublé son nombre de médailles d'or aux Championnats du monde à Nanning, en se classant au 1er rang dans les exercices par équipe, concours complet, poutre d'équilibre et au sol. Elle a de nouveau remporté l'argent à Vault.

Aux Championnats du monde 2015 à Glasgow, Biles a de nouveau remporté les quatre mêmes médailles d’or, mais a terminé 3e sur le podium en remportant «juste» une médaille de bronze pour Vault.

En 2016, Biles a pris d'assaut les Jeux olympiques de Rio, remportant l'or en équipe, au concours complet, au saut et au sol. Sa seule médaille qui n’était pas d’or était une médaille de bronze au rayon de la poutre. Elle a également remporté l'or aux Championnats du Pacifique, en équipe et au concours multiple.

Après avoir pris son envol en 2017, et qui la blâmerait après ses premières années en gymnastique senior, Biles est retournée aux Championnats du monde à Doha pour récupérer l'or aux exercices en équipe, au concours complet, au saut et au sol. Elle a ajouté une médaille d'argent dans BAs inégaux et une médaille de bronze dans Poutre d'équilibre.

Cela n’aurait vraiment pas dû être une si grande surprise pour le monde qu’elle ait réussi à écrire l’histoire avec le double-double démontage.

 

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

Simone Biles just made history yet again by becoming the first gymnast to ever attempt and successfully land a double twisting, double somersault dismount on the balance beam, according to Team USA.

We’ve ever seen anything like this before.

The five-time Olympic medalist and 14-time world champion proved that her skill and abilities know no bounds when she completed the never-seen-before move on Friday at the 2019 US Gymnastics Championships in Kansas City, Missouri.

You can watch her impressive feat here:

Earlier that same day, Biles also became the first woman to attempt a triple-double, which to you and I means two flips and three twists in the air, in competition during the floor exercise. However, the 22-year-old just missed the landing by falling forward.

She reportedly vented her frustrations to her team mates, telling them she was ‘pissed off’ about her landing, according to Team USA.

As reported by The Guardian, she said:

I still get really frustrated because I know how good I am and how well I can do. So, I just want to do the best routine for the audience and for myself out here.

I’ve never fallen on one or anything, just to make a mistake like that, it kind of irritated me.
Her coach Laurent Landi added:

I’m actually happy she’s so upset because it means she cares so much and we can work with it.

If she would not care, if she would be, okay, it’s just okay. It would be hard to go back in the gym and practice it.

Luckily, she didn’t let that take her off her stride, because just a few hours later, she successfully completed a double-double dismount, proving that nothing can hold her back.

At the moment, Biles is holding first place at the two-day competition, nearly two points ahead of second-place gymnast Sunisa Lee.

The tournament will continue on Sunday and Biles expected to win her sixth US title, something which no woman has done since Clara Schroth Lomady in 1952.

If she brings home the gold at this tournament, she’ll be adding to her already absolutely outrageous medal haul at the tender age of 22 (including a year off in 2017).

In 2013, her first year in senior gymnastics, she won two gold medals at the World Championships in Antwerp in All-Around and Floor Exercise. She also won silver at Vault and bronze at Balance Beam at the same tournament.

In 2014, she doubled her gold medal count at the World Championships in Nanning, coming in 1st at Team, All-Around, Balance Beam and Floor Exercise. She again won silver at Vault.

At the 2015 World Championships in Glasgow, Biles won the same four gold medals again but finished 3rd on the podium winning ‘just’ a bronze for Vault.

In 2016, Biles took the Rio Olympics by storm, winning gold in Team, All-Around, Vault and Floor Exercise. Her only medal that wasn’t gold was a bronze in the Balance Beam. She also claimed gold at the Pacific Rim Championships in Team and All-Around.

After taking 2017 off, and who would blame her after her first few years in senior gymnastics, Biles returned to the World Championships in Doha to reclaim gold in Team, All-Around, Vault and Floor Exercise. She added a silver in Uneven BArs and a bronze in Balance Beam.

It really shouldn’t have come as so much of a surprise to the world that she was able to make history with the double-double dismount.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article