INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Un homme placé dans un coma médicalement induit après une maladie pulmonaire «liée à la vape»

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Un homme de l’Utah a été mis dans un coma médicalement provoqué par une pneumonie lipoïde, selon sa famille.

Sean Bills, 31 ans, a été admis à l'hôpital le samedi 17 août, après s'être essoufflé et s'est senti incapable de respirer, avant d'être placé dans le coma.

Son épouse, Tiffani Bills, a déclaré que les médecins de l’hôpital Jordan Valley pensaient que la santé de Sean s’était détériorée après que le vapotage avait provoqué une détérioration.

Tel que rapporté par Fox 13 News, le père de trois enfants, par ailleurs en bonne santé, a été pris à la vapeur tous les jours pendant deux ans avant d'être admis à l'hôpital.

Tiffani a déclaré à la chaîne d'information:

 


Commençant par un essoufflement, une douleur et une incapacité à respirer. C’est pourquoi il est dans le coma à l’heure actuelle parce qu’il ne peut pas respirer seul.

En affirmant que la maladie de Sean est «sortie de nulle part», Tiffani a déclaré qu’il était actuellement la cinquième personne dans un état critique à l’hôpital à cause de l’apathie.

Elle a expliqué comment la pneumonie de Sean était probablement causée par l’inhalation de particules de graisse dans les cigarettes électroniques, ajoutant qu’elle avait cessé de fumer après l’admission de son mari à l’hôpital.

Tiffani a exhorté les autres à faire de même, avant qu’il ne soit trop tard:

Arrêtez. Arrêtez-vous maintenant, avant que la situation empire. Je veux dire, ça ne vaut pas la vie.

Le département de la santé de l’Utah travaille actuellement avec les services de santé locaux et les prestataires de soins de santé après que cinq personnes à travers l’état aient eu de «sérieux» problèmes respiratoires après avoir été vaporisées.

Selon les responsables de la santé, les patients ont présenté «un essoufflement, de la fatigue, des douleurs à la poitrine et une toux», avec des symptômes qui se sont aggravés pendant des jours ou des semaines avant leur admission à l’hôpital.

Les cinq patients ont été hospitalisés, certains ayant besoin d'assistance respiratoire. Selon le ministère de la Santé de l’Utah: «Bien que les patients se soient améliorés avec le traitement, on ne sait pas s’il y aura des effets à long terme sur la santé».

Les centres de contrôle et de prévention des maladies consultent également les départements de la santé de cinq États. Après le signalement de 94 cas possibles de maladies pulmonaires graves associées à un vapotage dans 14 États, du 28 juin au 15 août 2019 - dont 30 Wisconsin.

Leur enquête est en cours et l'agence de protection de la santé a déclaré que, bien que les cas de chaque État soient similaires et semblent liés à l'utilisation de cigarettes électroniques, des informations supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la cause de la maladie.

Les personnes souffrant de douleurs à la poitrine ou de difficultés respiratoires après avoir été vaporisées doivent consulter un médecin immédiatement.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

A man from Utah has been put in a medically induced coma after vaping gave him lipoid pneumonia, his family have said.

Sean Bills, 31, was admitted to hospital on Saturday (August 17) after suffering with shortness of breath and feeling unable to breathe, before he was placed in the coma.

His wife, Tiffani Bills, said doctors at Jordan Valley Hospital believe vaping caused Sean’s health to deteriorate, after the Utah Department of Health recently launched an investigation into severe lung disease cases potentially related to vaping.

 

As reported by Fox 13 News, the otherwise healthy father-of-three vaped daily for two years before he was admitted to hospital, only becoming aware something was wrong around two weeks ago.

Tiffani told the news station:

Beginning with shortness of breath and pain and unable to breathe. That’s why he’s in a coma right now because he can’t breathe on his own.

Saying Sean’s illness came ‘out of nowhere’, Tiffani said he is currently the fifth person in critical condition at the hospital because of vaping.

She explained how Sean’s pneumonia was likely caused by inhaling fat particles within the e-cigarettes, adding she quit vaping when her husband was admitted to the hospital.

Tiffani urged others to do the same, before it’s too late:

Stop. Stop right now, before it gets worse. I mean, it’s not worth your life.

The Utah Department of Health is currently working with local health departments and healthcare providers after five individuals across the state experienced ‘serious’ breathing problems after vaping.

According to health officials, the patients experienced ‘shortness of breath, fatigue, chest pain, and cough,’ with symptoms worsening over a period of days or weeks before they were admitted to hospital.

All five patients were hospitalised, with some needing assistance to breathe. As per the Utah Department of Health: ‘While patients have improved with treatment, it is unknown whether there will be long-term health effects’.

The Centers for Disease Control and Prevention is also providing consultation to departments of health in five states after 94 possible cases of severe lung illness associated with vaping were reported in 14 states from June 28, 2019, to August 15, 2019 – including 30 cases in Wisconsin.

Their investigation is ongoing, with the health protection agency saying that while the cases in each of the states are similar and appear to be linked to the use of e-cigarettes, more information is needed to determine what is causing the illnesses.

Individuals who experience any type of chest pain or difficulty breathing after vaping are being advised to seek medical attention immediately.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article