INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Afrique Australe : le prince Harry en voyage officiel de dix jours

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Le prince Harry, son épouse Meghan et leur bébé Archie effectuent à partir de lundi en Afrique australe leur première visite officielle en famille depuis la naissance de leur fils.

Le duc et la duchesse de Sussex débuteront leur voyage de dix jours dans la ville sud-africaine du Cap (sud-ouest), une destination prisée des touristes pour ses immenses plages et ses vignobles, mais gangrénée par des violences de gangs dans les townships.

“Notre famille va réaliser son premier voyage officiel en Afrique, une région du monde qui, au cours des deux dernières décennies, a été ma deuxième maison”, a déclaré Harry ce mois-ci sur son compte Instagram.

Le temps fort de leur séjour au Cap sera la rencontre mercredi avec le prix Nobel de la paix Desmond Tutu, l’une des personnalités incontournables de la lutte contre l’apartheid et ami proche du premier président sud-africain noir Nelson Mandela.

Et dès jeudi, le prince poursuivra sa tournée en solo au Botswana, en Angola et au Malawi, tandis que son épouse restera avec Archie en Afrique du Sud pour d’autres engagements.

Au Botswana (réputé pour ses safaris de luxe), qui abrite un tiers des éléphants sauvages du continent, Harry s’intéressera à la protection de la faune, un sujet qui lui tient à cœur.

Le prince se rendra ensuite en Angola où il marchera sur les pas de sa mère Diana, qui s‘était engagée contre les mines antipersonnel lors d’un voyage dans ce pays en 1997, quelques mois avant sa mort dans un accident de voiture à Paris.

Harry avait alors 12 ans, son frère aîné William – deuxième dans l’ordre de succession au trône -15.
En Angola, le prince Harry, 35 ans, doit visiter un programme de déminage à Huambo (centre-ouest) et un hôpital orthopédique.

Plus d’un million de mines antipersonnel ont été plantées pendant les vingt-sept ans de la guerre civile (1975-2002) dans ce pays.

Santé et lutte contre le braconnage

Après un entretien avec le président angolais Joao Lourenço le 28 septembre, le prince Harry poursuivra sa tournée par une escale au Malawi pour visiter des programmes de santé et de lutte contre le braconnage.

Le duc et la duchesse de Sussex concluront leur tournée le 2 octobre en Afrique du Sud par une rencontre avec Graça Machel, l‘épouse de feu Nelson Mandela, et un entretien avec le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Trois des quatre pays visités par Harry – l’Afrique du Sud, le Botswana et le Malawi – sont membres du Commonwealth. L’Angola, pays lusophone, est lui candidat pour rejoindre l’organisation qui regroupe à ce jour 53 pays anciennement colonisés par le Royaume-Uni. 
 

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

Prince Harry, his wife Meghan and their baby Archie make their first official family visit from Monday in southern Africa since the birth of their son.

The Duke and Duchess of Sussex will begin their ten-day trip to the South African city of Cape Town (South West), a popular tourist destination for its huge beaches and vineyards, but gangrenaged by gang violence in the townships .

"Our family will make their first official trip to Africa, a region of the world that has been my second home for the last two decades," said Harry this month on his Instagram account.

The highlight of their stay in Cape Town will be Wednesday's meeting with Nobel Peace Prize laureate Desmond Tutu, one of the key figures in the fight against apartheid and close friend of the first black South African President Nelson Mandela.

And as of Thursday, the prince will continue his solo tour in Botswana, Angola and Malawi, while his wife will stay with Archie in South Africa for other commitments.

In Botswana (famed for its luxury safaris), home to one-third of the continent's wild elephants, Harry will be interested in wildlife protection, a subject close to his heart.

The prince will then travel to Angola where he will walk in the footsteps of his mother Diana, who was committed to anti-personnel mines during a trip to that country in 1997, a few months before his death in a car accident in Paris .

Harry was then 12 years old, his older brother William - second in the order of succession to the throne -15.
In Angola, Prince Harry, 35, is scheduled to visit a mine clearance program in Huambo (West Central) and an orthopedic hospital.

More than one million antipersonnel mines were planted during the 27 years of the 1975-2002 civil war in that country.

Health and fight against poaching

After an interview with Angolan President Joao Lourenço on September 28, Prince Harry will continue his tour with a stopover in Malawi to visit health and anti-poaching programs.

The Duke and Duchess of Sussex conclude their tour on 2 October in South Africa with a meeting with Graça Machel, wife of the late Nelson Mandela, and an interview with South African President Cyril Ramaphosa.

Three of the four countries visited by Harry - South Africa, Botswana and Malawi - are members of the Commonwealth. Angola, a Portuguese-speaking country, is a candidate to join the organization that currently includes 53 countries formerly colonized by the United Kingdom.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article