Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Le ministre indonésien de la Sécurité poignardé par 'IS Radical' (vidéo)

INB1
INB1
INB1

INB1

Le ministre indonésien de la Sécurité, Wiranto, a reçu "deux blessures profondes" au ventre, après avoir été poignardé par un homme que la police a qualifié de "inspiré" par le groupe "Etat islamique".

L’incident s’est produit le jeudi 10 octobre, lors d’une visite à la ville de Pandeglang, dans la province de Banten, sur l’île de Java.

Un agresseur et une co-conspiratrice présumée ont été arrêtés pour l'attaque de l'ancien chef de l'armée et ancien candidat à la présidence, qui se trouve maintenant dans un état stable.

Budi Gunawan, chef de l'Agence des renseignements de l'Etat, a déclaré aux journalistes que l'on pensait que les suspects faisaient partie du réseau Jamaah Ansharut Daulah (JAD), qui est lié à l'EI.

"D'après notre enquête préliminaire, les assaillants présumés ont été exposés au radicalisme, leur cible étant un bureaucrate public et un membre de la police, qu'ils considéraient comme un ennemi", a déclaré à BBC Indonésien, Dedi Prasetyo, porte-parole de la police nationale indonésienne. "Ces professions menacent leur existence."

Wiranto a été évacué pour des raisons médicales vers la capitale du pays, Jakarta.

Voici une vidéo de la scène de l'incident ci-dessous;

 

 

Sssttt...🤫

It seems that Wiranto's assistant / security guard managed to stop the perpetrators shortly before he reached Wiranto

The attack occurred when had just gotten out of the car to board a helicopter to Jakarta

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

Indonesia's Security Minister, Wiranto suffered "two deep wounds" to his stomach after being stabbed by a man who the police said was "inspired" by the Islamic State group.

The incident occurred on Thursday October 10, during a visit to the town of Pandeglang in Banten province on the island of Java. 

A male perpetrator and a suspected female co-conspirator have been arrested over the attack on the former military chief and ex-presidential candidate who is now in a stable condition.

 

State Intelligence Agency chief, Budi Gunawan told reporters it was believed the suspects were part of the Jamaah Ansharut Daulah (JAD) network which is linked to IS.

"From our preliminary investigation, the suspected attackers were exposed to radicalism since their target is a public bureaucrat and member of the police, whom they saw as enemy," Dedi Prasetyo, Indonesian national police spokesman, told BBC Indonesian. "These professions threaten their existence."

Wiranto has been medically evacuated to the country's capital Jakarta for further treatment.

 

​​​​​​

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article