INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : libération de 200 personnes en détention irrégulière

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Plus de deux cents personnes en détention irrégulière ont été relâchées samedi à Kinshasa par les autorités de la République démocratique du Congo, a annoncé Emmanuel Cole, un défenseur des droits des prisonniers.

“237 personnes qui étaient en détention préventive et irrégulière ont été libérées” par les autorités, a-t-il dit.

Tous ont quitté la prison après une cérémonie conduite par le ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende.

Cette libération entre dans le cadre d’un “processus de désengorgement” des prisons, a indiqué le ministre, cité par le site d’information 7sur7. “Nous allons étendre cette libération à d’autres milieux carcéraux du pays”.

“Ce n’est pas normal que les citoyens se retrouvent dans des situations de privation de liberté parce que les autorités judiciaires n’ont pas bien fait leur travail”, a réagi M. Cole. “La majorité des personnes libérées étaient en prison depuis plusieurs mois et la détention de certains remonte à 2013. Détenus arbitrairement, on leur demande aujourd’hui de remercier les autorités. C’est incroyable”.

Construite à l‘époque coloniale, avec une capacité d’accueil de 1.500 personnes, la prison de Makala à Kinshasa compte aujourd’hui plus de 8.000 détenus, dont 850 condamnés.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

More than two hundred people in irregular detention were released in Kinshasa on Saturday by the authorities of the Democratic Republic of Congo, said Emmanuel Cole, a defender of prisoners' rights.

"237 people who were in pre-trial and irregular detention were released" by the authorities, he said.

All have left the prison after a ceremony led by the Minister of Justice, Celestin Tunda Ya Kasende.

This release is part of a "process of decongestion" of prisons, said the minister, quoted by information site 7sur7. "We will extend this release to other prisons in the country."

"It's not normal for citizens to find themselves in situations of deprivation of liberty because the judicial authorities have not done their job well," Cole said. "The majority of the released were in prison for several months and the detention of some dates back to 2013. Detained arbitrarily, they are asked today to thank the authorities. It's incredible".

Built in the colonial era, with a capacity of 1,500 people, Makala prison in Kinshasa now has more than 8,000 inmates, including 850 sentenced.

​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article