INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : une ONG appelle à enquêter sur le patrimoine de l'ex-président Kabila

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Une organisation congolaise a appelé les autorités judiciaires de la République démocratique du Congo à enquêter sur le patrimoine de l’ancien président Joseph Kabila et des anciens ministres, a indiqué mercredi à l’AFP cette ONG.

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) “a appelé mardi le procureur de la Cour constitutionnelle à enquêter sur les patrimoines de l’ancien président de la République, Joseph Kabila et ses anciens Premiers ministres”, écrit son président Georges Kapiamba dans un message transmis à l’AFP.

La même demande a été adressée au procureur de la Cour de cassation pour qu’il en fasse autant contre les anciens vice-premiers ministres, ministres, vice-ministres et “n’hésite pas à les contraindre par tous les moyens de droit et/ou à les poursuivre en cas d’obstruction, rébellion et autres infractions”, ajoute-t-il.

Plusieurs d’entre eux ne les ont jamais déclarés à la fin de leur mandat

D’après l’ACAJ, “plusieurs d’entre eux ne les ont jamais déclarés à la fin de leur mandat”. “Ils ne veulent pas le faire pour dissimuler leur enrichissement illicite et ne pas payer d’impôts conséquents au fisc”, ajoute l’ONG.

La loi congolaise impose au chef de l’État et aux membres du gouvernement de déposer au greffe de la Cour constitutionnelle leur déclaration écrite de patrimoine familial au début et à la fin de leurs mandats respectifs. 

Cette déclaration de patrimoine familial détaille leurs biens meubles et immeubles, actions ou  parts sociales, obligations, comptes en banque, terrains non bâtis, forêts, plantations et terres agricoles, mines et tous autres immeubles, avec indication des titres pertinents.

Lundi, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, investi le 6 septembre, a déposé la déclaration écrite de son patrimoine au greffe de la  Cour constitutionnelle. 

>>> LIRE AUSSI : RDC : le Premier ministre déclare son patrimoine et renforce la pression sur ses ministres
D’après le dernier compte rendu du Conseil des ministres tenu vendredi à Kinshasa, M. Ilunga Ilunkamba avait rappelé aux membres du gouvernement l’obligation de déclarer leurs avoirs au plus tard le 6 octobre 2019.

Le président Joseph Kabila a dirigé la RDC du 26 janvier 2001 au 24 janvier 2019.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

A Congolese organization has called on the judicial authorities of the Democratic Republic of Congo to investigate the assets of former President Joseph Kabila and former ministers, said the AFP on Wednesday.

The Congolese Association for Access to Justice (ACAJ) "called Tuesday the prosecutor of the Constitutional Court to investigate the assets of the former President of the Republic, Joseph Kabila and his former prime ministers," writes its president Georges Kapiamba in a message sent to AFP.

The same request was sent to the prosecutor of the Court of Cassation to do the same against the former vice-prime ministers, ministers, vice-ministers and "does not hesitate to force them by all means of law and / or to prosecute them in case of obstruction, rebellion and other offenses, "he adds.

Many of them never declared them at the end of their term

According to ACAJ, "many of them never declared them at the end of their term". "They do not want to do this to hide their illicit enrichment and not pay significant taxes to the tax authorities," the NGO adds.

Congolese law requires the head of state and members of the government to deposit in the registry of the Constitutional Court their written declaration of family patrimony at the beginning and at the end of their respective mandates.

This declaration of family patrimony details their movable and immovable property, shares or shares, bonds, bank accounts, undeveloped land, forests, plantations and agricultural land, mines and all other properties, with the relevant titles.

On Monday, Prime Minister Sylvestre Ilunga Ilunkamba, who was inaugurated on 6 September, filed a written declaration of his assets with the registry of the Constitutional Court.

>>> READ ALSO: DRC: Prime Minister declares his heritage and increases pressure on his ministers
According to the latest report of the Council of Ministers held Friday in Kinshasa, Ilunga Ilunkamba reminded members of the government the obligation to declare their assets no later than October 6, 2019.

President Joseph Kabila led the DRC from January 26, 2001 to January 24, 2019.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article