INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Un policier blanc tire sur une femme noire morte à l'intérieur de son propre domicile

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Un officier de police au Texas a tué par balle une femme à l'intérieur de son domicile hier, le 12 octobre, après que les autorités eurent été appelées à se rendre sur les lieux parce que ses portes étaient ouvertes.

Les voisins auraient alerté la police vers la maison vers 2 h 25 du matin, car ils trouvaient inhabituel que les portes soient ouvertes et que les lumières soient allumées. Le voisin a appelé un numéro de police non urgent en leur demandant de faire un chèque d'aide sociale.

Atatiana Jefferson, 28 ans, est malheureusement décédée dans une chambre à coucher de la maison. L'officier de police judiciaire s'est approché de la maison pour vérifier le périmètre, a vu une silhouette à travers la fenêtre et a tiré un coup de feu.

Vous pouvez regarder les images de l'incident sur la bodycam ici. Il contient des scènes que certains téléspectateurs peuvent trouver bouleversantes:

Le voisin de Jefferson, âgé de 62 ans, a apparemment alerté les agents de la propriété car ils pensaient qu'il était inhabituel que les portes soient ouvertes et que les lumières soient allumées à ce moment-là, sachant que la femme de 28 ans était à la maison avec son fils de 8 ans. neveu.

Selon le voisin, la police s'est garée au coin de la maison. Environ 15 minutes plus tard, le voisin a entendu une forte détonation et a vu plusieurs autres officiers se précipiter à l'intérieur, rapporte le Fort Worth Star-Telegram.

La séquence Bodycam de l'incident montre des policiers utilisant des lampes de poche pour vérifier l'extérieur de la maison. À l'arrière de la maison, un agent voit apparemment une silhouette à l'intérieur par la fenêtre. Il crie "Lève les mains, montre-moi!" Avant de tirer un coup par la fenêtre. L’homme ne s’identifie pas comme policier.

Jefferson aurait joué à des jeux vidéo à l'intérieur de la maison avec son neveu quand elle a entendu des bruits à l'extérieur. Elle est allée à la fenêtre pour vérifier s'il y avait quelqu'un à l'extérieur. C'est apparemment lorsque l'agent l'a vue et a tiré un coup de feu.

Dans un communiqué, le département de police de Fort Worth a déclaré:

Percevant une menace, l'agent a dégainé son arme de service et a tiré une balle en direction de la personne se trouvant à l'intérieur de la résidence. Les agents sont entrés dans la résidence pour localiser l'individu et une arme à feu et ont commencé à fournir des soins médicaux d'urgence.

Les autorités ont également publié des photographies d'une arme à feu qu'elles auraient trouvée à l'intérieur de la propriété, sans préciser si Jefferson la détenait quand elles l'ont abattue.

Le voisin qui a alerté la police sur les lieux, James Smith, a déclaré qu'il cherchait seulement à être un bon voisin, appelant la police avec un numéro autre que d'urgence afin qu'ils puissent vérifier si Jefferson et son neveu étaient au rendez-vous.

Il a dit: «Je suis secoué. Je suis en colère. Je suis contrarié. Et j’ai le sentiment que c’est en partie de ma faute. Si je n’avais jamais composé le service de police, elle serait toujours en vie. »

Depuis l'incident, les dirigeants de la communauté noire ont convoqué une conférence de presse pour exhorter les autorités de la ville à agir rapidement et à tenir l'agent en question pour responsable.

Le pasteur Michael Bell a lu la déclaration de la police dans son église baptiste du Grand Saint Stephen, dans laquelle la police disait qu’il y avait une «menace perçue». Bell a déclaré: "Ce n’est pas une" menace perçue "- à moins que ce soit du peuple noir. Juste notre présence - nous sommes la menace. "

Le voisin de Jefferson a déclaré que la communauté se soignait les uns les autres et qu'il avait appelé le numéro d'urgence uniquement par souci de son bien-être, car Jefferson et son neveu vivaient généralement avec une femme plus âgée récemment hospitalisée.

«Quand j’ai vu les portes s'ouvrir, j’ai pensé à [l’enfant], j’ai pensé à sa grand-mère, j’ai pensé à sa tante. Et je voulais m'assurer qu'ils étaient en sécurité. C’est tout ce que je voulais faire.

Vous ne voulez pas appeler le service de police. Si vous ne vous sentez pas en sécurité avec le service de police, avec qui vous sentez-vous en sécurité? Ignorez-vous simplement le crime ou quelque chose qui ne va pas?

Ils vous disent: "Si vous voyez quelque chose, dites quelque chose".

Eh bien, si vous faites cela et que cela coûte la vie à quelqu'un, cela ne vous donne pas envie de le faire. Et c’est triste.

Jefferson a été déclaré mort sur les lieux. L'agent, dont le nom n'a pas été divulgué, a été mis en congé administratif dans l'attente des résultats de l'enquête sur l'incident. La police a déclaré qu’elle en était aux "stades préliminaires de cette enquête critique".

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

A police officer in Texas fatally shot a woman inside her own home yesterday, October 12, after authorities were called to the property because its doors were open.

Neighbours reportedly alerted police to the house at around 2.25am because they found it unusual the doors were open and the lights were on. The neighbour called a non-emergency police number asking them to do a welfare check.

28-year-old Atatiana Jefferson sadly died in a bedroom in the house, after the responding officer approached the house to check the perimetre, saw a figure through the window and fired a shot.

You can watch the bodycam footage of the incident here. It contains scenes some viewers may find upsetting:

Jefferson’s 62-year-old neighbour apparently alerted officers to the property because they thought it was unusual the doors were open and the lights were on at the time, as they knew the 28-year-old was home with her 8-year-old nephew.

According to the neighbour, police parked around the corner from the house. Roughly 15 minutes later, the neighbour heard a loud bang and saw several more officers rush inside, the Fort Worth Star-Telegram reports.

Bodycam footage of the incident shows officers using flashlights to check the outside of the house. At the back of the house, one officer apparently sees a figure inside through the window. He shouts ‘Put your hands up, show me your hands!’ before firing a single shot through the window. The man does not identify himself as a police officer.

Jefferson was reportedly playing video games inside the house with her nephew when she heard noises outside. She went to the window to check if there was someone outside, which is seemingly when the officer saw her and fired a shot.

In a statement, Fort Worth Police Department said:

Perceiving a threat, the officer drew his duty weapon and fired one shot striking the person inside the residence. Officers entered the residence locating the individual and a firearm and began providing emergency medical care.

As well as the bodycam footage, authorities released photographs of a firearm they said they found inside the property, but did not say whether Jefferson was holding it when they shot her.

The neighbour who alerted police to the scene, James Smith, said he was only trying to be a good neighbour, calling police on a non-emergency number so they could check up on Jefferson and her nephew.

He said: ‘I’m shaken. I’m mad. I’m upset. And I feel it’s partly my fault. If I had never dialled the police department, she’d still be alive.’

Since the incident, black community leaders called a press conference to urge the city authorities to act quickly and hold the officer in question accountable.

Pastor Michael Bell read the police’s statement in his Greater Saint Stephen Baptist Church, in which the police say there was a ‘perceived threat’. Bell said: ‘Ain’t no ‘perceived threat’ — unless it’s black folk. Just our presence — we’re the threat.’

Jefferson’s neighbour said the community looks after each other, and he only called the non-emergency number out of concern for her welfare, as Jefferson and her nephew usually live with an older woman who had recently been in hospital.

He said: ‘When I saw the doors open, I thought about [the child,] I thought about his grandma, I thought about his aunt. And I wanted to make sure they were safe. That’s all I wanted to do.’

It makes you not want to call the police department. If you don’t feel safe with the police department, then who do you feel safe with? Do you just ignore crime or ignore something that’s not right?

They tell you, ‘If you see something, say something.’ Well, if you do that and it costs somebody to lose their life, it makes you not want to do that. And that’s sad.

Jefferson was pronounced dead at the scene. The officer, whose name has not been released, has been placed on administrative leave pending the outcome of the investigation into the incident. Police said they are at the ‘preliminary stages of this critical investigation.’

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article