INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Une Australienne presque aveugle après l'avoir injectée dans les artères de la lèvre supérieure

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Mikayla Stutchbery, 24 ans, de Victoria, utilisait régulièrement du botox et des produits de comblement des lèvres. Lorsque son thérapeute habituelle était complète, elle a décidé de prendre rendez-vous avec la chaîne Laser Clinics Australia Outlet. C'était une décision qu'elle regretterait.

À la suite de son rendez-vous pour le remplissage des lèvres, l'ancienne travailleuse en invalidité, Mikayla, a remarqué que ses lèvres étaient étranges et gonflées. Elle réalisa que quelque chose n'allait vraiment pas quand un côté de sa bouche gonfla pour doubler sa taille normale.

Vous pouvez en savoir plus sur cette histoire terrifiante dans le clip suivant:

La réaction de Mikayla a été si intense que ses lèvres ont développé des cloques qui ont éclaté, ce qui l’a fait avaler la solution de remplissage qui avait coulé.

S'exprimant avec le programme d'actualités A News Affair de 9 News, Mikayla a déclaré:

Une partie commençait à gonfler ginormement et commençait à blanchir, comme si elle mourait.

Après son retour à la clinique, Mikayla a appris que cette réaction horrible était due à une plaie de froid qui avait été infectée par son chien, qui lui avait léché le visage.

Mikayla a déclaré aux présentateurs de A Current Affair:

Je n’ai jamais eu un bouton de fièvre de toute ma vie. C'était extrêmement douloureux et puis il y a eu une partie où j'ai eu des ampoules et qui ont éclaté. J'ai commencé à avaler la matière de remplissage et je me suis évanouie.

Vous voyez les histoires d'horreur à la télévision, mais cela ne vous arrivera jamais avant que cela ne se produise.

Mikayla a reçu des antibiotiques après une visite chez son médecin. Cependant, les choses se sont aggravées lorsque Mikayla a eu une réaction allergique aux antibiotiques qui l'a obligée à s'absenter de son travail pendant deux semaines. À la suite de ces périodes d'absence, elle a perdu son emploi.

L'ancien président de l'Australian Society of Plastic Surgeons, le professeur Mark Ashton, a confirmé que les charges avaient été injectées dans ses artères, et a déclaré aux présentateurs de A Current Affair qu'elle aurait pu devenir aveugle:

Il aurait facilement pu être qu'elle est devenue aveugle. À mon avis, il y a peu de doute que cette pauvre fille a été injectée dans les artères alimentant la lèvre supérieure.

Cette charge a ensuite provoqué la mort des tissus. Cela aurait pu lui apparaître sur le visage, le long du nez et dans les yeux, et elle aurait pu devenir aveugle instantanément.

Laser Clinics Australia a nié les allégations de Mikayla et a publié la déclaration suivante:

Laser Clinics rejette totalement les allégations de Mme Stuchbery. Il n’existe aucune preuve médicale que le traitement par Laser Clinics ait provoqué une infection.

La clinique Wendouree a suivi toutes les procédures cliniques appropriées prescrites par les cliniques de laser et il n'y a aucun rapport ou conclusion contraire qui ait été porté à la connaissance des cliniques de laser pour suggérer une erreur.

Mme Stuchbery a demandé à ce qu'une partie indépendante enquête sur la plainte. Cependant, cela n’a pas été poursuivi et le dossier a été fermé.

Mme Stuchbery et un ami se sont rendus à la clinique Wendouree et ont menacé un membre du personnel, les empêchant ainsi de retourner dans leurs locaux.

Laser Clinics Australia dispose d'un comité consultatif médical composé de dermatologues et de médecins qui examine ses processus et protocoles pour tous les traitements effectués.

Lorsque Mikayla est retournée à la clinique pour confronter le personnel à propos des charges malpropres, elle a reçu une lettre lui interdisant l'accès aux locaux.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

24-year-old Mikayla Stutchbery from Victoria was a regular user of botox and lip fillers, and when her usual therapist was all booked up, she opted to schedule an appointment at the Laser Clinics Australia Outlet chain. This was a decision she would come to regret.

Following her lip filler appointment, former disability worker Mikayla noticed her lips felt strange and had swollen up. She realised something was seriously wrong when one side of her mouth swelled up to double its normal size.

You can find out more about this terrifying story in the following news clip:

Mikayla’s reaction was so severe that her lips developed blisters that burst, causing her to swallow the leaked filler solution.

Speaking with 9 News current affairs program A Current Affair, Mikayla said:

One part just started swelling up ginormously and started getting white around it, like it was dying.

After returning to the clinic, Mikayla was told the horrifying reaction was due to a cold sore which had become infected because her dog had licked her face.

Mikayla told A Current Affair presenters:

I’ve never had a cold sore in my entire life. It was extremely painful and then there was a part where I got blisters and they burst, and I started swallowing the filler and passed out.

You see the horror stories on TV, but that will never happen to you until it actually does.

Mikayla was issued antibiotics after a visit to her doctor. However, matters worsened when Mikayla had an allergic reaction to antibiotics that meant she needed to take two weeks off work. As a result of these period of absence, she lost her job.

Former President of the Australian Society of Plastic Surgeons Professor Mark Ashton has confirmed the fillers had been injected into her arteries, and told A Current Affair presenters she could have gone blind:

It could have easily been that she went blind. In my opinion, there is little doubt that this poor girl has had filler injected into the arteries supplying the upper lip.

That filler has then gone on to cause tissue death. It could have gone up into her face up along the side of the nose and into her eye, and she could have been rendered blind instantly.

Laser Clinics Australia have denied the claims made by Mikayla, and have released the following statement:

Laser Clinics totally rejects Ms Stuchbery’s allegations. There is no medical evidence that the Laser Clinics treatment caused any infection.

The Wendouree Clinic followed all appropriate clinical procedures mandated by Laser Clinics and there is no report or finding to the contrary that has been brought to the attention of Laser Clinics to suggest any error.

Ms Stuchbery sought to have the complaint investigated by an independent party. However it was not pursued and the file was closed.

Ms Stuchbery and a friend attended the Wendouree Clinic and threatened a staff member which resulted in both of them being prohibited from returning to the premises.

Laser Clinics Australia has a Medical Advisory Panel of Dermatologists and Doctors who review its processes and protocols for all treatments performed.

When Mikayla returned to the clinic to confront staff about the botched fillers, she was given a letter prohibiting her from entering the premises.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article