Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Comment enlever le maquillage correctement

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Il est temps d’abandonner les lingettes décapantes et d’adopter des techniques plus douces et plus simples pour enlever le mascara et nettoyer vos pores.

Les lingettes démaquillantes sont non seulement nocives pour l'environnement, mais peuvent également endommager votre peau. Bien qu'ils semblent être une solution miracle, leur matériau peut être abrasif et leurs ingrédients agressifs dépouillent souvent la peau de ses huiles naturelles, ce qui entraîne sensibilité et éruptions.

Pour bien démaquiller, commencez par la peau délicate du contour des yeux. Au lieu de lingettes, saturez trois disques de coton avec un nettoyant spécialement conçu pour le contour des yeux, en coupant un tampon en deux pour le placer sous chaque œil. N’essayez pas d’effacer tout de suite votre mascara. Au lieu de cela, maintenez les tampons de coton sur chaque œil pendant 60 secondes pour permettre au maquillage de se décomposer avant de l’effacer doucement.

En ce qui concerne votre peau, le plus important est de nettoyer deux fois. D'abord pour enlever le maquillage et les impuretés de la journée, puis pour nettoyer les pores et pour éliminer les excès d'huiles et les cellules mortes de la peau. Choisissez un nettoyant adapté à votre type de peau pour obtenir les meilleurs résultats.

Si vous optez pour un nettoyant moussant, appliquez une quantité de la grosseur d'un pois entre les mains mouillées et appliquez sur le visage en effectuant des mouvements circulaires ascendants. Lavez-le à l’aide de vos mains et de l’eau tiède - les lingettes pour le visage peuvent être abrasives. Lorsque vous utilisez un nettoyant pour crème, appliquez une quantité de taille 10p sur la peau sèche ou légèrement humidifiée. Retirer délicatement avec un coton humide ou éclabousser avec de l'eau.

Il est important de nettoyer tout votre visage, y compris les plis du nez, de la racine des cheveux et du cou. Enfin, assurez-vous de sécher la peau plutôt que de la frotter.

Lorraine Scrivener, experte en soins de la peau et directrice des Eden Skin Clinics à Londres, s'est entretenue avec Alice Macfarlane

Plus de gens en Belgique ...
… Comme vous, lisez et soutenez le journalisme d’investigation indépendant du Guardian comme jamais auparavant. Et contrairement à de nombreux organes de presse, nous avons choisi de garder nos reportages ouverts à tous, peu importe leur lieu de résidence ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Que nous soyons proches ou plus éloignés, le Guardian offre à nos lecteurs une vision globale des problèmes les plus critiques de notre vie - de la catastrophe climatique croissante aux inégalités généralisées, en passant par l’influence des grandes technologies sur nos vies. Nous croyons que les histoires complexes ont besoin de contexte pour que nous puissions vraiment les comprendre. À une époque où les informations factuelles sont une nécessité, nous pensons que chacun de nous, dans le monde entier, mérite de pouvoir accéder à des rapports précis avec l’intégrité au cœur de ses préoccupations.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous définissons notre propre agenda et exprimons nos propres opinions. Le journalisme Guardian est exempt de tout parti pris commercial et politique et n'est pas influencé par des propriétaires ou des actionnaires milliardaires. Cela signifie que nous pouvons donner une voix à ceux qui sont moins entendus, explorer où d'autres se détournent et défier rigoureusement les personnes au pouvoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd'hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque contribution de lecteur, quelle que soit sa taille, est si précieuse.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

It’s time to ditch the remover wipes and switch to gentler, kinder techniques for taking off mascara and cleaning your pores

Makeup remover wipes are not only bad for the environment – they can also damage your skin. While they seem like a quick fix, their material can be abrasive and their harsh ingredients often strip the skin of its natural oils, leading to sensitivity and breakouts.

To remove your makeup properly, you should start with the delicate skin around the eyes. Instead of wipes, saturate three cotton discs with a cleanser specifically designed for the eye area, cutting one pad in half to place under each eye. Don’t try to rub off your mascara straight away. Instead, hold the cotton pads on each eye for 60 seconds to allow the makeup to break down before gently wiping it off.

When it comes to your skin, the most important thing is to double cleanse. First to remove makeup and impurities from the day, then to clean the pores and to remove excess oils and dead skin cells. Choose a cleanser that suits your skin type for the best results.

If you opt for a foaming cleanser, rub a pea-sized amount between wet hands and apply to the face using upward circular motions. Wash it off using your hands and tepid water – facial cloths can be abrasive. When using a cream cleanser, rub a 10p-sized amount on to dry or slightly moistened skin. Remove gently with damp cotton pads or splash off with water.

It’s important to cleanse your entire face, including the creases of the nose, your hairline and neck. Lastly, always ensure you pat the skin dry rather than rub.

Lorraine Scrivener, a skincare expert and director of the Eden Skin Clinics in London, was speaking to Alice Macfarlane

More people in Belgium...


… like you, are reading and supporting the Guardian’s independent, investigative journalism than ever before. And unlike many news organisations, we made the choice to keep our reporting open for all, regardless of where they live or what they can afford to pay.

Whether we are up close or further away, the Guardian brings our readers a global perspective on the most critical issues of our lifetimes – from the escalating climate catastrophe to widespread inequality to the influence of big tech on our lives. We believe complex stories need context in order for us to truly understand them. At a time when factual information is a necessity, we believe that each of us, around the world, deserves access to accurate reporting with integrity at its heart.

Our editorial independence means we set our own agenda and voice our own opinions. Guardian journalism is free from commercial and political bias and not influenced by billionaire owners or shareholders. This means we can give a voice to those less heard, explore where others turn away, and rigorously challenge those in power.

We hope you will consider supporting us today. We need your support to keep delivering quality journalism that’s open and independent. Every reader contribution, however big or small, is so valuable.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article