Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

L'armée nigériane s'engage à s'occuper des officiers filmés à la caméra en train d'assassiner extrajudiciairement un membre présumé de Boko Haram

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Hier, une vidéo montrant des hommes de l'armée nigériane en train d'assassiner de manière extrajudiciaire un membre présumé du groupe terroriste, Boko Haram, est devenue virale.

Les Nigérians ont réagi sous le choc, lorsque la vidéo a montré que les policiers poussaient le membre présumé de la secte dans une fosse peu profonde, le tirant mort et l'enterrant ensuite.

Dans une déclaration publiée par son directeur par intérim, Relations publiques de l'armée, le colonel Sagir Musa, l'armée a déclaré qu'elle avait entamé une enquête approfondie en vue de faire en sorte que les personnes impliquées fassent face à la colère de la loi. La déclaration se lit

L'attention de l'armée nigériane (NA) a été attirée sur une vidéo montrant des membres du personnel de cette dernière engagés dans des actes de torture non professionnelle et surtout dans le meurtre extrajudiciaire d'un terroriste présumé de Boko Haram, probablement sur le théâtre d'opérations du Nord-Est.

 

 

Don't want to believe these are soldiers of @HQNigerianArmy. Too horrific! Viewer discretion is advised!

L’AN souhaite condamner clairement et fermement l’action de ceux qui sont impliqués (quels qu’ils soient) dans l’inconduite, et que cet acte ignoble est tout à fait inacceptable, contraire à l’éthique et va à l’encontre des valeurs chères à l’AN, en particulier le respect des autres et leurs droits fondamentaux.

La formation de NA, les règles d'engagement et les procédures opérationnelles permanentes guidant la conduite de toutes ses opérations sont sans équivoque en ce qui concerne les violations des droits de l'homme et les actions extrajudiciaires, y compris les droits des terroristes / combattants arrêtés / capturés.

Les troupes présentes sur les différents théâtres d'opérations au Nigéria ont toujours été priées de s'abstenir de toute infraction à leurs droits, quelle que soit leur degré de désespoir, de colère ou de provocation. NA n'autorise pas, n'encourage pas et ne tolère pas l'indiscipline, une conduite non professionnelle, en particulier l'exécution extrajudiciaire de suspects ou de combattants. Chaque fois que cela est remarqué ou rapporté, une fois que cela est confirmé, une sanction ou une sanction appropriée est généralement immédiatement infligée aux auteurs et cette affaire ne constitue jamais une exception.

En conséquence, après avoir visionné la vidéo sanglante, NA a ouvert une enquête approfondie pour appréhender les coupables dans le but de les traiter conformément au système de justice militaire en vigueur. Les membres du public seront certainement informés des résultats des actions entreprises jusqu'à présent.

En tant qu’organisation responsable et respectueuse de la loi, l’AN restera professionnelle dans l’accomplissement de ses rôles constitutionnels et continuera de fonctionner dans le respect de la loi, conformément aux meilleures pratiques locales et internationales.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

Yesterday, a video showing men of the Nigerian Army engaging in extra judicial killing of a suspected member of the terrorist group, Boko Haram, went viral.

Nigerains reacted in shock as the video showed the officers pushing the suspected sect member into a shallow grave, shooting him dead and burying him afterwards. 

In a statement released by its Acting Director Army Public Relations, Col. Sagir Musa, the Army says it has commenced thorough investigation with the view of getting those involved to face the full wrath of the law. The statement reads

The attention of the Nigerian Army (NA) has been drawn to a video reportedly showing some NA personnel engaged in unprofessional torture and above all extra judicial killing of a suspected Boko Haram terrorist likely in the North East Theatre of Operation.

The NA wishes to clearly and strongly condemn the action of those involved (whoever they may be) in the misconduct, and that the dastardly act is completely unacceptable, unethical and is against the cherished core values of the NA especially that of respect for others and their fundamental rights.

NA training, Rules of Engagement and Standing Operating Procedures guiding the conduct of all her operations are unambiguous about human rights abuses and extra judicial actions including the rights of the arrested/captured terrorists/combatants.

Troops in the various theaters of operations in Nigeria, have been consistently warned to desist from rights infractions of any form no matter the amount of desperation, anger or provocation. NA does not license, encourage or condone indiscipline, unprofessional conduct especially extra judicial execution of suspects or combatants. Where ever, such is noticed or reported, once it is comfirmed, appropriate decisive sanction or punishment is usually immediately meted out to the perpetrators and this case would never be an exception.

Accordingly, on seeing the gory video, NA has commenced thorough investigation to apprehend the culprits with the aim to deal with them in accordance with the extant military justice system. Members of the public will surely be informed of the results of the actions taken so far.

The NA, as a responsible and law abiding organization, will remain professional in the discharge of its constitutional roles and will continue to operate within the ambit of the law in line with the local and international best practices.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article