Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

La princesse Haya arrive devant le tribunal pour se battre contre le milliardaire Sheik Al Maktoum, dirigeant de Dubaï, pour la garde de leurs enfants et pour mettre fin au "mariage forcé" de l'un d'entre eux

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

La princesse Haya est arrivée à la Haute Cour aujourd'hui où elle se bat contre son mari, Sheik Mohammed bin Rashid Al Maktoum, pour la garde de leurs enfants et pour empêcher que l'un d'eux ne soit forcé à un mariage arrangé.

Cela survient des mois après qu'il ait été rapporté que le dirigeant de Dubaï soupçonnait sa femme d'avoir "des contacts inappropriés" avec ses gardes du corps britanniques lorsqu'il les avait trouvés ensemble lors d'une visite surprise à leur domicile à Londres (lire ici).

La famille royale jordanienne, âgée de 45 ans, affirme avoir fui Dubaï avec leurs deux enfants "craignant pour sa vie" après s'être séparée du souverain milliardaire de Dubaï, âgé de 70 ans.

Aujourd'hui, le 12 novembre, le couple séparé s'est battu devant la High Court de Londres dans le cadre d'une audience pour la division de la famille, l'affaire devrait durer jusqu'à la fin de la semaine.

Bien que la princesse Haya ait assisté à l'audience, le cheik est resté à l'écart.

Il est entendu par le président de la Division de la famille, Sir Andrew McFarlane, et n’a aucun lien avec des questions financières ni avec un divorce.

La princesse Haya a demandé une ordonnance de non-molestation visant à aider les victimes de violence domestique à tenir les agresseurs à distance, ainsi qu'une ordonnance de protection du mariage forcé à l'égard des enfants. Ceux-ci peuvent être fabriqués pour protéger une personne contre le mariage forcé et pourraient également empêcher une personne d'être emmenée à l'étranger pour un mariage. La question de la détention sera également décidée dans une décision attendue plus tard ce mois-ci.

Il n'y avait aucune trace de son mari milliardaire lors de l'audience devant le président de la division de la famille. C'est la troisième fois que le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum n'assiste pas à une audience qui déterminera le sort de ses deux enfants.

L'affaire a été ajournée à 15 heures jusqu'à demain matin avec l'interdiction de tout rapport de l'audience d'aujourd'hui, rapporte le Daily Mail.

La presse n'est pas autorisée à divulguer les noms et l'âge des enfants, ni la plupart des détails de la procédure publiés après le jugement dans les prochaines semaines. Même les témoins attendus ne peuvent pas être identifiés.

La princesse Haya et le cheikh Mohammed se sont mariés en 2004, pour ce qui est supposé être le 6e mariage du cheikh. Cheik Mohammed est le vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis et dirigeant de Dubaï.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

Princess Haya arrived at the High Court today where she is battling her estranged husband, Sheik Mohammed bin Rashid Al Maktoum over custody of their children and to prevent one being forced into an arranged marriage.

This comes months after it was reported that the Dubai ruler suspects his wife of having "inappropriate contact" with her British bodyguard when he found them together during a surprise visit to their London home (read here).

The Jordan-born royal, 45, claims to have fled Dubai with their two children "in fear of her life" after becoming estranged from the 70-year-old billionaire ruler of Dubai.

Today, November 12, the estranged couple battled at the High Court in London in a full family division hearing with the case expected to last until the end of the week.

Though Princess Haya attended the court hearing, the Sheik stayed away again.

It is being heard by the president of the Family Division, Sir Andrew McFarlane, and is not related to any financial matters or a divorce.

Princess Haya has applied for a non-molestation order - designed to help victims of domestic violence keep abusers away - and a forced marriage protection order in relation to the children. These can be made to protect a person from being forced into a marriage and could also prevent someone from being taken abroad for a wedding. The issue of custody will also be decided in a ruling expected later this month.

There was no sign of her billionaire husband for the hearing before the President of the Family Division. This is the third time Sheik Mohammed bin Rashid Al Maktoum has failed to attend a hearing that will determine the fate of his two children. 

The case was adjourned at 3pm until tomorrow morning with any reporting of today's hearing banned, Daily Mail reports.

The press is not allowed to report the names and ages of the children or most details of the proceedings being published until after the judgment in the coming weeks. Even witnesses due to attend cannot be identified. 

Princess Haya and Sheik Mohammed got married in 2004, in what is believed to be the Sheik's 6th marriage. Sheik Mohammed is the vice president and prime minister of the United Arab Emirates and ruler of Dubai.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article