INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : au moins six morts dans un crash aérien à Goma

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Au moins six personnes ont été tuées dans le crash dimanche matin au décollage d’un petit avion de ligne, qui s’est écrasé sur un quartier populaire de Goma dans l’est de la République démocratique du Congo.

Il n’y aurait aucun survivant parmi les 15  à 20 personnes qui avaient pris place à bord du petit porteur de la compagnie privée congolaise Busy Bee, d’après un responsable de l’aéroport de Goma, Richard Mangolopa, joint par un correspondant de l’AFP.

“Six corps viennent d‘être retirés. Les équipes (de secours) continuent à fouiller”, a ajouté le maire de Goma Timothée Muissa Kiesse joint par ce même correspondant. 

“Plusieurs corps ont déjà été retrouvés”, a confirmé la Mission des Nations unies au Congo (Monusco), qui a envoyé deux voitures de pompiers et une équipe de secours sur place.

L’avion de type Cornier-228 devait assurer une rotation vers Beni et Butembo à 350 km au nord de Goma. Le pilote a “raté son décollage”, d’après le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, dans un communiqué.

“A priori, c’est un problème technique”, a déclaré un technicien de la compagnie sur le lieu du crash, cité par le site d’information actualité.cd.

L’appareil s’est écrasé sur une maison du quartier Mapendo/Birere de Goma, à côté de l’aéroport construit au milieu de zones densément peuplées, selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux. 

 

 

Le crash d'avion plein centre ville de 👇👇

On ignore s’il y a des victimes au sol. Des habitants parlent de la présence d’une femme et ses enfants dans la maison endommagée.

Une vidéo récupérée par l’AFP montre la carlingue de l’avion encore fumante encastré dans le mur d’une maison, avec des habitants du quartier autour.

“Il y avait 17 passagers à bord et deux membres d‘équipage. Il a décollé vers 9h-9h10 (07H00 GMT)”, a indiqué à l’AFP Héritier Said Mamadou, chargé de la réservation au sein de la compagnie Busy Bee. D’autres sources parlent de 16 passagers.

Accidents d’avion
La direction est réunie dans l’attente des résultats de l’enquête technique menée par une équipe sur le terrain.

Busy Bee est une compagnie récente qui disposait au total de trois appareils du même type pour desservir les zones enclavés de la province du Nord-Kivu de Beni et Butembo. 

Depuis Beni, le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Le gouverneur du Nord-Kivu séjourne à Beni pour tenter de calmer la colère des habitants après les massacres de civils qui ont fait plus de 60 morts en un mois.

Depuis août-septembre 2018, Beni et Butembo sont l‘épicentre de l‘épidémie d’Ebola qui a tué près de 2.200 personnes.

La piste de l’aéroport de Goma avait été rénovée et prolongée en 2015 après avoir été endommagée en 2002 par l‘éruption du volcan Nyiaragongo. 

L’aéroport est utilisé pour des vols réguliers (Ethiopian Airlines, Congo Airways, CAA, Busy Bee) mais surtout des appareils des Nations unies et d’organisations humanitaires.

Même en diminution, les accidents d’avions restent un risque en République démocratique du Congo, plus grand pays d’Afrique sub-saharienne (2,3 millions de km2).

Le 10 octobre, un Antonov-72 s’est écrasé dans le centre du pays après avoir décollé de Beni. Il transportait des équipes d’appui logistique au président Félix Tshisekedi, qui rentrait le même jour d’un déplacement dans l’est du pays.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

At least six people were killed in the crash on Sunday morning when a small airliner crashed into a poor neighborhood in Goma in eastern Democratic Republic of Congo.

There would be no survivors among the 15 to 20 people who had taken aboard the small carrier of the Congolese private company Busy Bee, according to a Goma airport official, Richard Mangolopa, joined by a correspondent from AFP.

"Six bodies have just been removed. The (relief) teams continue to search, "added the mayor of Goma Timothée Muissa Kiesse joined by the same correspondent.

"Several bodies have already been found," confirmed the United Nations Mission in Congo (Monusco), which sent two fire engines and a rescue team on site.

The Cornier-228 aircraft was to rotate to Beni and Butembo 350 km north of Goma. The pilot "missed his takeoff", according to the governor of North Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, in a statement.

"A priori, it is a technical problem", said a technician of the company on the place of the crash, quoted by news site news.cd.

The plane crashed on a house in Mapendo / Birere district of Goma, next to the airport built in the middle of densely populated areas, according to videos shared on social networks.

It is not known if there are victims on the ground. People talk about the presence of a woman and her children in the damaged house.

A video retrieved by AFP shows the cabin of the still smoking aircraft embedded in the wall of a house, with inhabitants of the neighborhood around.

"There were 17 passengers on board and two crew members. It took off around 9h-9h10 (07H00 GMT) ", told AFP Héritier Said Mamadou, in charge of booking within the company Busy Bee. Other sources speak of 16 passengers.

Aircraft accidents
The management is meeting pending the results of the technical survey conducted by a team in the field.

Busy Bee is a recent company that had a total of three aircraft of the same type to serve the landlocked areas of the North Kivu province of Beni and Butembo.

From Beni, the Governor of North Kivu Carly Nzanzu Kasivita presented his condolences to the families of the victims.

The governor of North Kivu is staying in Beni to try to calm the anger of the inhabitants after the massacres of civilians who have killed more than 60 people in a month.

Since August-September 2018, Beni and Butembo are the epicenter of the Ebola outbreak that has killed nearly 2,200 people.

The runway at Goma Airport was renovated and extended in 2015 after being damaged in 2002 by the eruption of Nyiaragongo Volcano.

The airport is used for scheduled flights (Ethiopian Airlines, Congo Airways, CAA, Busy Bee) but mostly United Nations and humanitarian organizations.

Even fewer aircraft accidents remain a risk in the Democratic Republic of Congo, the largest country in sub-Saharan Africa (2.3 million km2).

On October 10, an Antonov-72 crashed in the center of the country after taking off from Beni. He was transporting logistical support teams to President Felix Tshisekedi, who returned the same day from a trip to the east of the country.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article