Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Un bordel suisse met à la porte des travailleurs du sexe pour des poupées sexuelles moins chères

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Certaines personnes ont clairement une préférence, un bordel suisse ayant décidé d'échanger la majorité de son personnel féminin contre des poupées sexuelles.

La maison close Arsenal 51 - située à Kriens, une ville du district de Lucerne en Suisse - a remplacé la plupart de ses prostituées par des poupées sexuelles en raison de la demande populaire et des prix plus bas.

Si vous décidez de profiter des installations offertes par le bordel, vous aurez le choix entre plus de 12 poupées sexuelles. Si vous préférez avoir des relations sexuelles avec une prostituée, il ne reste plus qu’un couple.

Besoin de convaincre? Voici ce que la maison close a à dire:

La poupée sexuelle est la poupée sexuelle dont vous avez toujours rêvé. Elle est toujours prête, n'a jamais mal à la tête, pas de règles ni de mauvaise humeur. Elle est toujours sexy, prête et prête pour toi et elle fera tout ce que tu voudras avec elle. Elle peut réaliser tous vos fantasmes.

Les clients à court d’argent semblent préférer les poupées sexuelles, mais quelle est la différence de coût? Eh bien, le bordel offre les services de poupées à seulement 90 CHF (70 £) par session, alors que les services d’une prostituée réelle commencent à 200 CHF (157 £) par session, soit plus du double du prix.

Si vous ne voulez pas aller jusqu'au bordel, ils fournissent également un service où ils peuvent apporter la poupée sexuelle choisie au domicile du parieur, si nécessaire.

En termes d’hygiène, la maison close insiste sur le fait que toutes les poupées sont lavées et désinfectées après leur utilisation et que des produits de nettoyage sont présents dans chaque pièce de la maison close si les personnes souhaitent en nettoyer de nouveau.

Selon Brigitte Snefstrup de Verein Lisa, une organisation qui s’engage à améliorer les conditions de vie et de travail des professionnelles du sexe à Lucerne, les poupées sexuelles sont courantes dans les maisons de prostitution, mais l’idée qu’elles pourraient remplacer des prostituées semble inimaginable.

Snefstrup a expliqué:

C'est un phénomène nouveau qu'un bordel ne propose presque que des poupées sexuelles et peu de prostituées. Le fait qu'ils aient plus de poupées sexuelles que de personnes est quelque chose que je considère comme un cas isolé. Je ne sais pas s'il s'agit d'une chose répandue.

Les poupées sexuelles sont cependant proposées par la plupart des exploitants de maisons de passe, et la plupart proposent ce service pour faire face à la concurrence. Les poupées sexuelles n'ont jamais été un sujet de conversation entre les travailleuses du sexe et moi-même.

Je ne peux pas imaginer que les poupées sexuelles prennent complètement le relais des prostituées. Je ne peux pas vraiment commenter les souhaits des clients, mais je sais que beaucoup de parieurs veulent plus que du sexe. Une poupée sexuelle ne peut remplacer le contact humain.

Hélas, il semble qu’ils soient populaires auprès de la population masculine. Dans une étude portant sur 9 000 hommes, un tiers ont avoué qu'ils aimeraient avoir des relations sexuelles avec une poupée.

Felix Neuenschwander de Praeventionsangebot fuer Freier Don, un groupe pour la santé sexuelle des hommes, a déclaré:

C'est simplement un fétiche de certains hommes, tout comme certains hommes aiment le cuir. Les poupées sexuelles sont utilisées pour réaliser certains fantasmes sexuels. Et certains hommes pensent qu’ils ne peuvent pas contracter de maladies sexuellement transmissibles avec une poupée.

Cependant, ce n'est pas vrai. Si un homme met son pénis dans un trou de la poupée et éjacule, le client suivant peut contracter une maladie si elle n'est pas nettoyée correctement. Il est recommandé de toujours porter un préservatif.

Pas pour moi.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

Some people clearly have a preference, as one Swiss brothel has decided to swap the majority of its female staff for sex dolls.

The Arsenal 51 brothel – located in Kriens, a city in the district of Lucerne in Switzerland – has replaced most of its prostitutes with sex dolls due to popular demand and cheaper prices.

If you decide to enjoy the facilities the brothel has to offer, you’ll have more than 12 sex dolls to choose from. If you’d rather have sex with a prostitute, there’s only a couple left.

Need some convincing? Here’s what the brothel has to say: 

The sex doll is the sex doll you have always dreamed of. She is always up for it, never has a headache, no periods or bad moods. She is always sexy, willing and ready for you and she will do anything you want with her. She can fulfill all your fantasies.

Cash-strapped clients seem to favour the sex dolls, but what’s the cost difference? Well, the brothel offers the dolls’ services at just 90 CHF (£70) a session whereas the services of a real-life prostitute start at 200 CHF (£157) per session – so more than double the price.

If you don’t want to go all the way to the brothel, they also provide a service where they can bring the chosen sex doll to the punter’s home if required.

In terms of hygiene, the brothel insists all dolls are washed and disinfected after use and there are cleaning products in each room in the brothel should people wish to give them another clean.

According to Brigitte Snefstrup from Verein Lisa, a organisation that is committed to improving the living and working situations of sex workers in Lucerne, sex dolls are common in brothels, however the notion that they could replace prostitutes seems unimaginable.

Snefstrup explained:

It is a new phenomenon that a brothel has almost only sex dolls on offer and not many prostitutes. The fact they have more sex dolls than people is something I see as a one-off. I do not have any knowledge that this is something widespread.

Sex dolls are something offered by most brothel operators though, and most offer this service to keep up with the competition. Sex dolls were never something that have come up as a topic of conversation between the sex workers and myself.

I cannot imagine sex dolls taking over completely from prostitutes. I can’t really comment on customers’ wishes but I know many punters want more than just sex. A sex doll can not replace human contact.

Alas, it seems like they’re popular with the male population. In a study of 9,000 men, one third admitted they would like to try sex with a doll.

Felix Neuenschwander of Praeventionsangebot fuer Freier Don, a group for men’s sexual health, said:

It is simply a fetish of some men, just like some men enjoy leather. Sex dolls are used to fulfill certain sexual fantasies. And some men think they can’t get sexually transmitted diseases from a doll.

However, that is not true. If a man puts his penis in a hole in the doll and ejaculates, then there is a chance the next customer can catch a disease if it is not cleaned properly. It is recommendable to still wear a condom.

Not for me.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article