Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Un ouvrier du bâtiment meurt après la chute de 131 m lorsque l'antenne s'est effondrée

INB1
INB1
INB1

INB1

Ricardo Matias Legrato, 28 ans, démontait l'antenne lorsque la partie supérieure de la structure métallique abrupte s'est effondrée.

Des images horribles montrent comment la section s’est séparée de la structure principale, tombant au sol avec M. Legrato et un autre travailleur - non identifié - qui s’accrochait toujours impuissant.

L'antenne cassée se serait effondrée au sommet d'une pépinière heureusement vide, l'accident s'étant déroulé un dimanche.

Tragiquement, M. Legrato a perdu la vie à l’automne. L'autre travailleur a été blessé, de même qu'une troisième personne qui attendait les autres hommes au bas de l'antenne. Aucune autre blessure n'a été rapportée au moment de la rédaction.

Depuis lors, des condoléances ont été offertes à la famille et aux amis de M. Legrato, qui travaillait pour la société d'assainissement des eaux usées et des eaux usées basée à l'est de l'Uruguay au moment de son décès.

Une personne a «éclairé la famille qui traverse cette sombre voie», tandis que d’autres ont offert un sentiment d’espoir et de force aux êtres chers de M. Legrato dans la gestion de leur chagrin.

Certains ont réagi à l’incident dévastateur avec une indignation choquée, de nombreux utilisateurs de médias sociaux affirmant que les hommes n’auraient pas dû travailler dans des conditions aussi dangereuses.

Par exemple, une personne a demandé à savoir pourquoi OSE Uruguay n’avait pas mis en place de filet de sécurité, ce qui aurait brisé la chute d’un travailleur et lui aurait sauvé la vie dans des circonstances aussi catastrophiques.
Les médias locaux ont rapporté comment les travailleurs de la construction avaient mis en place des systèmes de sécurité de base au moment de la tragédie.

Cependant, une enquête menée par le ministère du Travail et de la Sécurité sociale aurait révélé «de graves et plusieurs irrégularités» sur le site.

OSE Uruguay sera désormais obligé de rendre compte de ces irrégularités apparentes, comme l'a signalé le ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

À l'avenir, les autorités uruguayennes s'emploieront à enquêter plus avant sur cet incident et chercheront une explication sur la manière dont un tel incident aurait pu se produire.

Nos pensées vont à la famille et aux amis de Ricardo Matias Legrato en ces temps difficiles.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

28-year-old Ricardo Matias Legrato had been dismantling the antenna when the upper section of the steep metal structure collapsed.

Horrifying footage shows how the section split away from the main structure, falling to the ground with Mr Legrato and another – unnamed – worker still clinging helplessly to it.

The broken antenna reportedly collapsed on top of a nursery that was fortunately empty, as the accident occurred on a Sunday.

Tragically, Mr Legrato lost his life in the fall. The other worker was injured, as was a third individual who had been waiting for the other men at the bottom of the antenna. No further injuries have been reported at the time of writing.

Condolences have since been offered to the family and friends of Mr Legrato, who had been working for the East Uruguay-based sewage and water sanitation company OSE Uruguay at the time of his death.

One individual sent ‘light to the family suffering this dark path’, while others offered sentiments of hope and strength to Mr Legrato’s loved ones as they deal with their grief.

Some have reacted to the devastating incident with shocked outrage, with many social media users arguing the men shouldn’t have been working under such dangerous circumstances in the first place.

For example, one individual demanded to know why OSE Uruguay hadn’t implemented safety nets, which would have broken a worker’s fall and saved their life under such catastrophic circumstances.
Local media sources have reported how the construction workers had basic safety systems put in place at the time of the tragedy. 

However, an investigation conducted by the Ministry of Work and Social Security reportedly uncovered ‘serious and several irregularities’ at the site.

OSE Uruguay will now be forced to account for these apparent irregularities, as reported by the Ministry of Work and Social Security.

Going forward, the Uruguayan authorities will work to investigate this incident further, and will be looking for an explanation as to how such a terrible incident could have occurred.

Our thoughts are with the family and friends of Ricardo Matias Legrato at this difficult time.

​​​​​​

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article