Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

La ville de Beira, victime du cyclone au Mozambique, submergée par les pluies

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

La ville de Beira, dans le nord du Mozambique, a été submergée après de fortes pluies qui ont frappé l'endroit, a indiqué le bureau du maire dans un article publié sur les réseaux sociaux jeudi 5 décembre.

Le message accompagné de photos des inondations a indiqué que de grandes parties de Beira avaient été affectées par les pluies. Il a indiqué que la situation avait frappé "à un moment où la population cherche à augmenter après le cyclone Idai".

Le conseil municipal de Beira a ajouté qu'il avait autorisé l'ouverture de certains canaux pour permettre à l'eau de s'écouler dans la mer. Elle a imputé les inondations en grande partie à l'élimination irresponsable des déchets par les résidents.

Une journaliste et militante des droits humains, Zenaida Machado, a écrit sur Twitter que la ville continue de connaître des températures extrêmes ces derniers jours.

«Remarque… Mardi, les thermomètres dans presque toutes les provinces mozambicaines ont atteint 40 degrés C. Mercredi et jeudi, il était de 20 degrés à certains endroits. Aucune semaine ne passe sans une vague de chaleur ou de fortes pluies. Les vagues de chaleur étaient une chose «de temps en temps», écrit-elle dans un tweet.

Beira - a gagné l'attention internationale en étant la ville la plus touchée par le cyclone Idai. Beira, en mars 2019, a été effectivement coupée du reste du monde et du pays lorsque le cyclone est arrivé.

C'est tout simplement: une ville portuaire de l'est du Mozambique sur le canal du Mozambique. La Manche en question est un bras de l'océan Indien entre Madagascar et le sud-est de l'Afrique.

Voici 10 points clés sur la Beira frappée, battue et battue:
1 - C’est la quatrième plus grande ville du Mozambique derrière Matola, Maputo et Nampula.
2 - C'est la capitale de la province de Sofala avec une population estimée à 533 800 habitants (recensement 2017).

3 - Il abrite le port de Beira - une porte d'entrée pour le commerce dans le pays ainsi que pour la Zambie, le Zimbabwe et le Malawi sans littoral.
4 - La ville est située à un point de convergence des fleuves Buzi et Pungwe - deux grands plans d'eau du Mozambique.
5 - Selon la Croix-Rouge internationale, 90% de Beira a été détruite par le cyclone Idai.

6 - La ville a été fondée en 1890 par les Portugais. Il s'appelait à l'origine Chiveve - du nom d'une rivière locale.


7 - Le nom de Beira doit son nom au prince héritier portugais Dom Luis Filipe qui portait le titre de prince de Beira. Le changement de nom s'est produit après que le prince soit devenu le premier royal à visiter le Mozambique en 1907.

8 - La ville a été l'une des plus durement touchées pendant la guerre civile de 1977 - 1992, à un moment un hôtel célèbre abritait environ 1 000 habitants.
9 - La dernière catastrophe naturelle majeure qui a frappé Beira a eu lieu en 2000. Les inondations dans et autour de la ville ont fait des millions de sans-abri.

10 - Certains de ses hotspots touristiques comprennent les suivants: anciennes résidences portugaises, la cathédrale, le phare, la plage de Macuti, le port, la petite Venise et la plage de Savanna.

Les autres sont: les habitats naturels de la forêt d'Inhangau, de Praia Nova, de Mira mar, les mangroves et les passerelles, les ruines d'hôtels, comme le Grande Hotel da Beira, Estoril, Don Carlos, entre autres.

L'économie locale est également stimulée par les restaurants, cafés, bars ou hôtels et centres de villégiature qui desservent les touristes qui visitent la région.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

 

The city of Beira in Mozambique’s north has been submerged after heavy rains battered the place, the office of the Mayor said in a social media post on Thursday, December 5.

The message accompanied with photos of the floods said large parts of Beira had been adversely affected by the rains. It said the situation had hit “at a time when the population seeks to rise after Cyclone Idai.”

The Beira Municipal Council, added that it had okayed the opening of some canals to allow for water to run into the sea. It blamed the flooding largely on the irresponsible disposal of waste by residents.

A journalist and rights activist, Zenaida Machado, wrote on Twitter that the city continues to experience extreme temperatures in the last few days.

“Note… on Tuesday, thermometers in almost every Mozambican province, reached 40 degrees C. On Wednesday and Thursday it was bellow 20 in some places. No week passes without a heat wave or heavy rains. Heat waves used to be a thing of “once in a while,” she wrote in a tweet.

Beira – gained international attention being the city most affected by Cyclone Idai. Beira back in March 2019 was was effectively cut off from the rest of the world and the country when the Cyclone arrived.

It is simply: A port city in eastern Mozambique on the Mozambique Channel. The Channel in question is an arm of the Indian Ocean between Madagascar and southeastern Africa.

Here are 10 key points about the barred, beaten and battered Beira:
1 – It is Mozambique’s fourth largest city coming behind Matola, Maputo City and Nampula.
2 – It is capital of the Sofala Province with an estimated population of 533,800 (2017 census).

3 – It is home to Port of Beira – a gateway for trade into the country as well as for land-locked Zambia, Zimbabwe and Malawi.
4 – The city is situated at a point of convergence of the Buzi and Pungwe Rivers – two major water bodies of Mozambique.
5 – According to international Red Cross, 90% of Beira was destroyed by Cyclone Idai.

6 – The city was established in 1890 by the Portuguese. Its was originally called Chiveve – named after a local river.
7 – The name Beira was after the Portuguese Crown Prince Dom Luis Filipe who carried the title Prince of Beira. The renaming happened after the prince became the first royal to visit Mozambique in 1907.

8 – The city was one of the worst-hit during the civil war of 1977 – 1992, at a point a famous hotel housed an estimated 1,000 locals.
9 – The last major natural disaster that hit Beira was in 2000. Floods in and around the city left millions homeless.

10 – Some of its tourists hotspots include the following: Old Portuguese residencies, the Cathedral, Lighthouse, Macuti Beach, the port, small Venice and the Savanna Beach.

Others are: Natural habitats the Forest in Inhangau, Praia Nova, Mira mar, the mangrove forests and walkways, the ruins of hotels, such as the Grande Hotel da Beira, Estoril, Don Carlos, among others.

The local economy is also boosted by way of restaurants, cafes, bars or hotels and resorts that serve tourists who visit the area.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article