INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Des terroristes tuent 14 civils au Burkina Faso - pour la plupart des étudiants

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Selon un responsable local, au moins 14 civils, pour la plupart des étudiants, sont morts samedi après que leur bus a heurté un engin explosif dans le nord-ouest du Burkina Faso au retour d'une rentrée scolaire.

Au moins quatre autres personnes ont également été blessées dans l'explosion sur l'axe Tougan dans la région de la Boucle du Mouhoun, selon le directeur régional des communications Moumoula Arsène Kayaba.

L'âge des étudiants n'était pas immédiatement connu.

L'attaque de samedi intervient après que les gendarmeries ont tué vendredi au moins une douzaine d'hommes armés qui avaient attaqué leurs unités à Inata dans la province du Soum, selon un communiqué des forces armées du Burkina Faso. Des armes, des munitions et d'autres matériaux ont été saisis lors des représailles du Burkina Faso, selon le communiqué.

Les extrémistes multiplient les attaques et gagnent du terrain dans le nord et l’est du Burkina Faso, déplaçant au moins un demi-million de personnes l’année dernière en raison de l’insécurité.

Des hommes armés ont ciblé Inata auparavant, tuant un gendarme en octobre et six autres en septembre.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

At least 14 civilians, mostly students, died Saturday after their bus hit an explosive device in northwestern Burkina Faso on the way back from a school break, according to a local official.

At least four others were also injured in the explosion on the Tougan axis in the Boucle du Mouhoun region, according to regional communications director Moumoula Arsene Kayaba.

The ages of the students wasn’t immediately known.

Saturday’s attack comes after gendarmeries on Friday killed at least a dozen gunmen who had attacked their units in Inata in the Soum province, according to a statement by Burkina Faso’s armed forces. Arms, ammunition and other materials were seized in the retaliation by Burkina Faso, it said.

Extremists have been increasing attacks and gaining ground in Burkina Faso’s north and east, displacing at least half a million people last year because of the insecurity.

Gunmen have targeted Inata before, killing one gendarme in October, and six others in September.

​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article