INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

La fureur du pape François: Pilgrim enrage le pontife en tirant sur son bras alors qu'il accueille un enfant sur la place Saint-Pierre

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Le pape, âgé de 83 ans, saluait les fidèles sur la place Saint-Pierre lorsqu'une femme a tiré et lui a blessé le bras
 François venait de diriger un service de prière pour remercier l'année précédente et visitait la crèche
Cris de «Pape! Le pape!' et bonne année!' retentit alors que les familles se précipitent pour l'apercevoir ou jettent leurs bébés dans l'espoir qu'il leur tapote la tête ou leur pince les joues

Un pape François visiblement indigné a dû se retirer d'une femme dans une foule sur la place Saint-Pierre aujourd'hui après qu'elle lui ait attrapé la main et l'ait tiré vers elle.

Le pape François se promenait sur la place Saint-Pierre au Vatican et saluait les pèlerins sur son chemin pour voir la grande crèche installée dans l'immense esplanade pavée.

Après avoir tendu la main pour toucher un enfant, le pape ne s'est détourné de la foule que pour qu'une femme proche lui saisisse la main et la tire vers lui. Le geste brusque semblait lui causer de la douleur et Francis arracha rapidement sa main.

La femme avait fait le signe de la croix à l'approche du pape. Ce qu'elle disait n'était pas clair car elle l'a par la suite tiré vers elle.

Outre la brève bouleversement, la promenade du pape François a ravi la plupart des touristes et des Romains.

Cris de «Pape! Le pape!' et bonne année!' retentit alors que les familles se précipitent pour l'apercevoir ou expulsent leur bébé dans l'espoir qu'il leur tapote la tête ou se pince les joues.

Lors d'un service de vêpres du Nouvel An dans la basilique Saint-Pierre, François a exhorté les gens à faire preuve de plus de solidarité et à «construire des ponts, pas des murs».

Depuis qu'il est devenu pontife en 2013, François a prêché l'ouverture - un programme axé sur les réformes qui a irrité un groupe restreint mais bruyant d'ultra-conservateurs dans l'église.

La veille de Noël, le Pape a exhorté le monde à laisser la lumière de Noël percer «les ténèbres du cœur humain» alors qu'il dirigeait les célébrations chrétiennes à travers le monde.

Le pontife âgé de 83 ans a souligné les conflits au Venezuela, en Ukraine et en Syrie ainsi que les conflits armés ravageant de nombreux pays africains alors qu'il appelait à la paix dans les points chauds en difficulté.

François a livré son message quelques heures après avoir assuré aux fidèles que Dieu aime tout le monde - «même le pire d'entre nous» - après une année de scandales et d'opposition.

Le pontife a mené des célébrations mondiales alors que les fidèles se sont réunis dans le monde entier pour célébrer la naissance de Jésus, en commençant à Bethléem et en continuant au Sri Lanka où les fidèles ont célébré le premier Noël depuis l'attaque terroriste du dimanche de Pâques.

Le Pape a offert un message d'espoir de Noël contre les ténèbres qui masque les conflits et les relations dans de grandes parties du monde, du Moyen-Orient aux Amériques en Afrique.

Il a déclaré à des dizaines de milliers de touristes, pèlerins et Romains réunis sur la place Saint-Pierre pour le message annuel du jour de Noël que `` la lumière du Christ est plus grande 'que l'obscurité' dans le cœur humain 'et' dans les conflits économiques, géopolitiques et écologiques '.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

The 83-year-old pope was greeting the faithful in St Peter's Square when a woman yanked and hurt his arm 
 Francis had just led a prayer service to give thanks for the previous year and was visiting the Nativity scene 
Shouts of 'Pope! Pope!' and 'Happy New Year!' resounded as families rushed to catch a glimpse of him or thrust out their infants in hopes he would pat their heads or pinch their cheeks

A visibly indignant Pope Francis had to pull himself away from a woman in a crowd in St Peter's Square today after she grabbed his hand and yanked him towards her.

Pope Francis was walking through St Peter's Square in Vatican City and greeting pilgrims on his way to see the large Nativity scene set up in the huge, cobbled esplanade.

After reaching out to touch a child, the pope turned away from the crowd only for a nearby woman to seize his hand and pull her towards him. The abrupt gesture appeared to cause him pain and Francis swiftly wrenched his hand free.

The woman had made the sign of the cross as the pope had approached. It was not clear what she was saying as she subsequently tugged him towards her. 

Apart from the brief upset, Pope Francis' stroll delighted most tourists and Romans.

Shouts of 'Pope! Pope!' and 'Happy New Year!' resounded as families rushed to catch a glimpse of him or thrust out their infant in hopes he would pat their heads or pinch their cheeks. 

At a New Year's Eve Vespers service in St. Peter's Basilica, Francis urged people to practice more solidarity and to 'build bridges, not walls.' 

Since becoming pontiff in 2013, Francis has preached openness - a reform-minded agenda that has irritated a small but vocal group of ultra-conservatives in the church. 

On Christmas Eve, the Pope urged the world to let the light of Christmas pierce the 'darkness in human hearts' as he led Christian celebrations around the world. 

The 83-year-old pontiff singled out conflicts in Venezuela, Ukraine and Syria as well as armed conflicts ravaging many African countries as he appealed for peace in troubled hotspots. 

Francis delivered his message hours after assuring the faithful that God loves everyone - 'even the worst of us' - following a year of scandals and opposition.   

The pontiff led global celebrations as worshippers gathered around the world to celebrate the birth of Jesus, beginning in Bethlehem and continuing in Sri Lanka where worshipers marked the first Christmas since the Easter Sunday terror attack. 

The Pope offered a Christmas message of hope against darkness that cloaks conflicts and relationships in large parts of the world from the Middle East to the Americas to Africa. 

He told tens of thousands of tourists, pilgrims and Romans gathered in St Peter's Square for the annual Christmas Day message that 'the light of Christ is greater' than the darkness 'in human hearts' and 'in economic, geopolitical and ecological conflicts'.  

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article