INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

L'Iran menace de fouetter et d'emprisonner quiconque attrapé `` répandant de fausses nouvelles '' sur l'épidémie de coronavirus

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Le gouvernement iranien a menacé de fouetter et d'emprisonner quiconque attrapé `` diffusant de fausses nouvelles '' sur l'épidémie mortelle de coronavirus qui a déjà tué 26 personnes en Iran.

Hassan Norouzi, porte-parole de la commission juridique et judiciaire du Parlement, a déclaré que «répandre des mensonges» est passible d'un à trois ans de prison avec flagellation, conformément à la charia.

«La diffusion de fausses nouvelles sur l'épidémie de coronavirus [fera] paniquer les gens. Cela ouvrira également la voie à la fermeture du pays '', a déclaré le Tehran Times en traduction.

Nourouzi a ajouté que 24 citoyens étaient déjà en détention pour avoir "répandu des rumeurs" et que les peines sévères étaient justifiées par la charia.

Dans une autre nouvelle, l'Iran a confirmé sept nouveaux décès dus à des coronavirus au cours des dernières 24 heures, a annoncé aujourd'hui le ministère de la Santé, portant le bilan global à 26, le plus élevé hors de Chine.

106 autres infections confirmées ont porté le nombre total de cas à 245 à ce jour, a déclaré le porte-parole du ministère Kianoush Jahanpour lors d'une réunion du cabinet.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

The Iranian government has threatened to flog and imprison anyone caught 'spreading fake news' about the deadly coronavirus outbreak that has already killed 26 people in Iran. 

Hassan Norouzi, a spokesman for parliament’s legal and judicial committee, said 'spreading lies' is punishable by one to three years in prison with flogging, in accordance with Shariah law. 

'Spreading fake news over coronavirus outbreak will [make] people panic. It also will pave the ground for the country’s shutdown,' the Tehran Times reported him saying in translation.     

Nourouzi added that 24 citizens were already in custody for 'spreading rumours' and that the harsh sentences were warranted by Shariah. 

In another news, Iran has confirmed seven new deaths from coronavirus over the past 24 hours, the health ministry said today, taking the overall toll to 26, the highest outside China.

An additional 106 confirmed infections took the total number of cases so far to 245, ministry spokesman Kianoush Jahanpour said at a cabinet briefing.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article