Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Un avion de ligne Boeing 737 rate son atterrissage et termine au bord d’une falaise

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

A l’aéroport de Trabzon, dans le nord de la Turquie, un Boeing 737 de la compagnie aérienne Pegasus Airlines a raté son atterrissage et glissé le long d’une falaise boueuse, s’arrêtant à seulement quelques mètres de la mer Noire. 

Les 162 passagers et 6 membres d’équipage qui se trouvaient à bord de l’appareil ont pu être évacués sans problème et personne n’a été blessé. 

Une accélération brutale d’un moteur serait la cause de cette spectaculaire sortie de piste. Le commandant de bord a indiqué que le copilote s’était chargé de l’atterrissage.

« Après un atterrissage qui s’est déroulé normalement, l’avion ne s’est pas arrêté. Les commandes me sont alors automatiquement revenues. J’ai freiné, l’avion s’est dirigé vers la gauche. Lorsque j’ai freiné à nouveau, il a quitté la piste. 

Le moteur droit de l’avion a brusquement accéléré, puis il s’est décroché après avoir heurté la falaise et est tombé dans la mer », a-t-il déclaré. 

De son coté, le copilote a affirmé n’avoir pu freiner parce que le sol était mouillé, ce qui a orienté l’appareil vers la mer, ajoutant que le moteur droit s’était détaché peu après que le pilote eut repris les commandes. La boîte noire de l’avion doit être examinée dans les prochains jours.


 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

At Trabzon Airport in northern Turkey, a Pegasus Airlines Boeing 737 missed its landing and slid along a muddy cliff, stopping just a few meters from the Black Sea.

The 162 passengers and 6 crew members who were on board the aircraft were able to be evacuated without problem and no one was injured.

A sudden acceleration of an engine would be the cause of this spectacular runway excursion. The captain indicated that the co-pilot was responsible for the landing.

"After a normal landing, the aircraft did not stop. The orders then automatically returned to me. I braked, the plane headed to the left. When I braked again, he left the track.

The aircraft’s right engine abruptly accelerated, then stalled after hitting the cliff and fell into the sea, "he said.

For his part, the co-pilot claimed that he could not brake because the ground was wet, which directed the aircraft towards the sea, adding that the right engine had detached soon after the pilot resumed control. The plane’s black box is due to be examined in the coming days.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article