INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Vanessa Bryant réagit pour signaler que les policiers ont partagé des photos graphiques de l'accident de Kobe; veut qu'ils soient punis pour cela

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Vanessa Bryant, la veuve de Kobe Bryant, a réagi au rapport selon lequel les policiers qui ont répondu sur les lieux de l'accident d'hélicoptère qui a tué son mari et sa fille ont pris des photos graphiques et les ont partagées.

Selon les allégations, les députés du shérif de Los Angeles ont pris des photos graphiques, y compris des photos des cadavres, et les ont partagés. L'un des flics serait allé dans un bar à Norfolk, en Californie, où il l'a montré à une femme tout en essayant de l'impressionner (lire ici).

Le département du shérif de Los Angeles a déclaré vendredi dans un communiqué qu'il enquêtait sur les allégations. Il a également été signalé que le département du shérif avait discrètement ordonné aux députés de supprimer toutes les photos graphiques de la scène de l'accident d'hélicoptère suite aux allégations selon lesquelles ils partageaient les photos entre eux.

L'épouse de Kobe, Vanessa, a maintenant réagi en partageant une déclaration rédigée par son avocat, Gary Robb.

La déclaration se lit comme suit:


Déclaration de Gary C. Robb, conseiller juridique au nom de son client, Vanessa Bryant:

Notre cliente, Vanessa Bryant, est absolument dévastée par les allégations selon lesquelles des députés du département du shérif du comté de Lost Hills Los Angeles et du service d'incendie du comté de Los Angeles ont diffusé publiquement des photos du site de l'accident d'hélicoptère.

Mme Bryant s'est personnellement rendue au bureau du shérif le 26 janvier et a demandé que la zone soit désignée zone d'exclusion aérienne et protégée des photographes. Cela était d'une importance cruciale pour elle, car elle souhaitait protéger la dignité de toutes les victimes et de leurs familles. À cette époque, le shérif Alex Villanueva nous a assuré que toutes les mesures seraient mises en place pour protéger la vie privée des familles, et nous croyons comprendre qu'il a travaillé dur pour honorer ces demandes.

Les premiers intervenants doivent être dignes de confiance. Il est inexcusable et déplorable que certains députés du poste du shérif de Lost Hills, d’autres postes voisins et du LACOFD auraient manqué à leurs obligations. Il s'agit d'une violation indicible de la décence humaine, du respect et du droit à la vie privée des victimes et de leurs familles. Nous exigeons que les responsables de ces actions présumées fassent l'objet de la discipline la plus sévère possible et que leur identité soit révélée afin de garantir que les photos ne soient pas diffusées davantage.

Nous demandons une enquête des Affaires intérieures sur ces incidents présumés.

Mme Bryant est reconnaissante à la personne qui a déposé une plainte en ligne dénonçant ces actes d'injustice et pour le choix de protéger la dignité humaine.

Nous demandons à toute autre personne disposant d'informations sur les faits sous-jacents à ces incidents graves et honteux, de contacter notre bureau.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

Vanessa Bryant, the widow of Kobe Bryant, has reacted to the report that cops who responded at the scene of the helicopter crash that killed her husband and daughter took graphic photos and shared it.

According to the allegations, the LA sheriff deputies took graphic photos, including photos of the dead bodies, and shared them. One of the cops is alleged to have gone to a bar in Norfolk, California, where he showed it to a woman while trying to impress her (read here).

The Los Angeles Sheriff's department said in a statement Friday that it was investigating the allegations. It was also reported that the Sheriff department quietly ordered deputies to delete any graphic photos of the helicopter crash scene following the allegations that they were sharing the photos among themselves.

Kobe's wife, Vanessa has now reacted to it by sharing a statement drafted by her lawyer, Gary Robb.

The statement reads: 


Statement From Gary C. Robb, Legal Counsel on Behalf of His Client, Vanessa Bryant:

Our client, Vanessa Bryant, is absolutely devastated by allegations that deputies from the Lost Hills Los Angeles County Sheriff’s Department and Los Angeles County Fire Department publicly disseminated photos from the helicopter crash site.

Mrs. Bryant personally went to the Sheriff’s office on January 26th and requested that the area be designated a no-fly zone and protected from photographers. This was of critical importance to her as she desired to protect the dignity of all the victims, and their families. At that time, Sheriff Alex Villanueva assured us all measures would be put in place to protect the families’ privacy, and it is our understanding that he has worked hard to honor those requests.

First responders should be trustworthy. It is inexcusable and deplorable that some deputies from the Lost Hills Sheriff’s substation, other surrounding substations and LACOFD would allegedly breach their duty. This is an unspeakable violation of human decency, respect, and of the privacy rights of the victims and their families.

We are demanding that those responsible for these alleged actions face the harshest possible discipline, and that their identities be brought to light, to ensure that the photos are not further disseminated. We are requesting an Internal Affairs investigation of these alleged incidents.

Mrs. Bryant is grateful to the individual who filed an online complaint exposing these acts of injustice, and for the choice to protect human dignity.

We ask that anyone else who has information as to the facts underlying these alleged grievous and shameful incidents contact our office.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article