Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Coronavirus en Tunisie : un outil d'intelligence artificielle pour aider au dépistage

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Des ingénieurs tunisiens ont indiqué avoir développé un outil d’intelligence artificielle en libre accès pour aider à diagnostiquer instantanément le nouveau coronavirus à partir de simples radiographies des poumons, ce qui pourrait accélérer le dépistage de la maladie Covid-19 en Tunisie.

La plateforme en ligne est testée par le ministère de la Santé avant une éventuelle utilisation par les services hospitaliers de la Tunisie, qui a jusqu’ici officiellement confirmé plus de 800 cas de contamination, dont 37 décès.

Plusieurs initiatives dans ce domaine ont été lancées dans le monde, notamment au Canada et en Chine, mais les concepteurs tunisiens soulignent ne pas avoir trouvé d’autre plateforme directement opérationnelle et accessible à tous.

Elle est développée depuis mi-mars par des enseignants et étudiants de l‘école d’ingénieur Insat, avec le soutien de l’organisme public allemand d’aide au développement GIZ, de la Société italienne de radiologie et du géant américain de l’informatique IBM.

L’outil a été élaboré en lui transmettant des milliers de radios de personnes ayant contracté la maladie Covid-19 et de personnes saines, afin qu’il apprenne à distinguer les marqueurs de la maladie dans les poumons. 

L’intelligence artificielle “permet de classifier un grand nombre d’images en un temps très court, avec un faible coût”, a expliqué vendredi à l’AFP Moustapha Hamdi, universitaire et concepteur de cet outil. “Nous sommes en train d’affiner la détection pour les cas où il y a très peu de symptômes”.

Le résultat est obtenu “en deux clics”: “il suffit de charger l’image puis de la soumettre à l’analyse, qui donne un score de reconnaissance” de la maladie Covid-19, a-t-il ajouté.

“Expérimentation”
Il ne s’agit pas d’un diagnostic médical, mais d’une mesure de la probabilité que la personne soit atteinte du nouveau coronavirus, fiable à “90%” selon ses concepteurs.

“Le concept de départ, c’est de permettre aux régions intérieures reculées (en Tunisie) de pouvoir faire des dépistages en masse”, a expliqué M. Hamdi. 

Les infrastructures hospitalières sont réparties de façon très inégales en Tunisie, les villes côtières (nord) étant bien équipées alors que les régions intérieures sont dépourvues de centres médicaux universitaires ou de médecins spécialisés.

“Il suffit d’avoir une connexion internet” et la possibilité de faire une radio, un examen courant et peu coûteux dans les hôpitaux publics, a poursuivi M. Hamdi, précisant que l’outil pourrait aider à accélérer le tri des patients “lorsque leur nombre augmente” aux urgences.

“Plus on alimente la plateforme par des images, plus elle devient précise et fiable”, a-t-il ajouté, précisant que de nombreux internautes étrangers y ont déjà eu recours. 

C’est “une très bonne idée, mais elle est encore à l‘étape de l’expérimentation”, a réagi le Dr Fawzi Haddad, qui exerce dans le principal hôpital tunisien chargé des malades du Covid.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

Tunisian engineers said they have developed an open access artificial intelligence tool to help instantly diagnose the new coronavirus from simple chest x-rays, which could speed up screening for Covid-19 disease in Tunisia.

The online platform is being tested by the Ministry of Health before possible use by hospital services in Tunisia, which has so far officially confirmed more than 800 cases of contamination, including 37 deaths.

Several initiatives in this area have been launched around the world, notably in Canada and China, but Tunisian designers point out that they have not found another platform that is directly operational and accessible to all.

It has been developed since mid-March by teachers and students from the Insat school of engineering, with the support of the German public body for development aid GIZ, the Italian Society of Radiology and the American giant of the IBM IT.

The tool was developed by transmitting thousands of X-rays of Covid-19 and healthy people to him so that he can learn to distinguish markers of the disease in the lungs.

Artificial intelligence "makes it possible to classify a large number of images in a very short time, with a low cost," Moustapha Hamdi, an academic and designer of the tool, told AFP on Friday. "We are in the process of refining the detection for cases where there are very few symptoms."

The result is obtained "in two clicks": "it is enough to load the image then to subject it to the analysis, which gives a recognition score" of the Covid-19 disease, he added.

"Experimentation"
It is not a medical diagnosis, but a measure of the likelihood that the person will have the new coronavirus, which is "90%" reliable according to its developers.

"The original concept is to allow remote interior regions (in Tunisia) to be able to do mass screening," said Hamdi.

Hospital infrastructures are distributed very unevenly in Tunisia, the coastal cities (north) being well equipped while the interior regions lack university medical centers or specialized doctors.

"You just need an internet connection" and the possibility of having a radio, a current and inexpensive examination in public hospitals, continued Mr. Hamdi, adding that the tool could help speed up the sorting of patients "when their number is increasing ”in the emergency room.

"The more we feed the platform with images, the more precise and reliable it becomes," he added, adding that many foreign internet users have already used it.

"It is a very good idea, but it is still in the experimental stage," said Dr Fawzi Haddad, who works in the main Tunisian hospital for patients with Covid.

​​​​​​

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article