INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Le Maroc arrête 4 300 personnes pour avoir enfreint les règles d'urgence sur les coronavirus

INB1
INB1
INB1

INB1

Plus de 4 300 personnes ont été arrêtées le week-end dernier au Maroc pour avoir enfreint les règles d'urgence édictées pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Les autorités marocaines ont annoncé l'état d'urgence sanitaire le 19 mars, confinant tout le monde à leur domicile, à l'exception de ceux qui sont autorisés à travailler.

Malgré l'ordre, plus de 28 701 personnes ont été arrêtées dans le pays depuis la mi-mars.

La force de sécurité nationale du pays, la DGSN, a révélé que 15 545 personnes avaient été renvoyées devant les tribunaux après leur détention.

La DGSN a indiqué que le plus grand nombre d'arrestations avait été effectué dans le centre économique du pays, Casablanca et la capitale Rabat.

Les sanctions pour violation des mesures en place pour freiner la propagation de la maladie COVID-19 comprennent jusqu'à trois mois de prison et des amendes pouvant atteindre 1 300 dirhams (130 $), ou les deux.

L'AFP a rapporté que la semaine dernière, les autorités ont rendu obligatoire le port du masque facial en public. Le Maroc a enregistré 1 746 cas de Covid-19, avec 120 décès et 196 guérisons. Moins de 7 000 tests ont été effectués.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

Over 4,300 people were arrested last weekend in Morocco for breaching emergency rules issued to combat the novel Coronavirus. 

Moroccan authorities had announced a public health state of emergency on March 19, confining everyone to their homes except those with a permit to be out for work.

In spite of the order, over 28,701 have been arrested in the country since mid-March. 

The country's national security force, DGSN disclosed that 15,545 have been referred to court after being held in custody.

DGSN said the largest number of arrests were made in the country's economic centre of Casablanca and the capital Rabat. 

Penalties for violating measures in place to curb the spread of the COVID-19 disease include up to three months in jail and fines of up to 1,300 dirhams ($130), or both.

AFP reported that last week, authorities made wearing face masks in public obligatory. Morocco has recorded 1,746 Covid-19 cases, with 120 deaths and 196 recoveries. Fewer than 7,000 tests have been carried out.

​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article