Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Les nouveaux mariés mariés et emprisonnés le même jour après avoir vécu un mariage contre conseil

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Une paire de jeunes mariés a passé leur première nuit en couple marié en prison, après avoir enfreint les règles de quarantaine en poursuivant la cérémonie.

Le pasteur et les 53 invités ont également été arrêtés après que la police a arrêté l'événement.

Une vidéo faisant le tour sur Twitter a montré le marié aidant sa mariée dans une camionnette de police dans sa robe de mariée peu de temps après l'arrestation de masse.

Vérifiez le ici:

 

Les officiers peuvent être vus en train d'assaut la cérémonie avec des fusils et des masques, après qu'un membre du public leur aurait dit que le mariage se déroulait au KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, où tous les rassemblements publics sont interdits - tels qu'ils sont pour de nombreuses parties du monde en ce moment.

S'adressant à Twitter, un invité a écrit:

La police et les soldats étaient armés jusqu'aux dents et ils ont pris d'assaut la tente où se déroulait le mariage et arrêté tout le monde.

Il a été rapporté que le couple et leurs invités comparaîtront tous devant le tribunal le lundi 13 avril, mais ils n'ont pas encore été nommés.

Un porte-parole a déclaré que le couple "passerait sa lune de miel dans des conditions strictes de caution", rapporte Metro.

Le couple et tous leurs invités bafouaient les règles contre tout événement public, mises en place dans le but de réduire le nombre de nouveaux cas de coronavirus.

L'Afrique du Sud compte plus de cas que tout autre pays d'Afrique, avec 1 845 cas confirmés et 18 décès enregistrés. Cependant, ce chiffre devrait augmenter à mesure que le gouvernement procède à des tests de masse pour essayer de réduire le nombre de nouveaux cas.

Les autorités ont établi des règles strictes dans le pays, qui interdisent aux citoyens de quitter leur propre maison, sauf pour des tâches essentielles, telles que l'achat de nourriture ou pour des raisons médicales.

Plus de 17 000 personnes auraient été arrêtées en Afrique du Sud au cours des premiers jours de quarantaine, une grande partie des arrestations étant directement liée à la violation des règles de distanciation sociale.

Même la ministre sud-africaine des communications, Stella Ndabeni-Abrahams, a été forcée de prendre un «congé spécial» pendant deux mois après avoir été surprise en train de violer les règles en déjeunant avec un ancien fonctionnaire.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

A pair of newlyweds spent their first night as a married couple in jail, after breaking quarantine rules by going ahead with the ceremony.

The pastor and all 53 guests were also arrested after police busted the event.

A video doing the rounds on Twitter showed the groom helping his bride into a police van in her wedding gown shortly after the mass arrest.

Check it out here:

The officers can be seen storming the ceremony with guns and face masks, after a member of the public allegedly gave them a tip off that the wedding was going ahead in KwaZulu-Natal, South Africa, where all public gatherings are banned – as they are for many parts of the world right now.

Taking to Twitter, one guest wrote:

The police and soldiers were armed to the teeth and they stormed the tent where the wedding was taking place and arrested everyone.

It’s reported the couple and their guests will all appear in court on Monday, April 13, however they are yet to be named.

A spokesperson said the couple would be ‘spending their honeymoon under stringent bail conditions,’ Metro reports.

The couple and all their guests were flouting rules against any public events, put in place in a bid to reduce the number of new cases of coronavirus.

South Africa has more cases than any other country in Africa, with 1,845 confirmed cases and 18 deaths recorded. However, that figure is expected to rise as the government goes on a mass testing drive to try and reduce the number of new cases.

Authorities have set out strict rules in the country, which prohibit citizens from leaving their own homes, except for essential tasks, such as buying food or for medical reasons.

More than 17,000 people are said to have been arrested in South Africa in just the first few days of quarantine, which a large proportion of the arrests directly linked to violating the social distancing rules.

Even South Africa’s communications minister, Stella Ndabeni-Abrahams, was forced to go on ‘special leave’ for two months after she was caught breaking the rules by having lunch with a former official.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article