INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

NIGERIA : Commissariat de police, tribunal coutumier, résidence du DPO incendiée par des jeunes en colère après qu'un jeune homme aurait été tué par un policier à Abia (photos / vidéos)

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Il y aurait des troubles dans la communauté d'Ebem d'Ohafia, dans l'État d'Abia, après le meurtre d'un jeune homme identifié simplement comme vendredi.

Vendredi soir, vendredi, certains policiers auraient été abattus après que des policiers se soient disputés avec un propriétaire de supermarché de la communauté.

Un témoin oculaire, M. Madu Kalu, a déclaré à The Nation qu'un poste de police, un tribunal coutumier et une résidence du DPO avaient été incendiés après que l'incident ait dégénéré en violence.

Un témoin oculaire a dit;

Police station, customary court, DPO residence burnt down by angry youths after a young man was allegedly killed by a policeman in Abia (photos/videos)

by Linda Ikeji at 18/04/2020 7:16 PM
|
Share this Stor

 «Tout a commencé à Ebem-Ohafia, où un propriétaire de supermarché du parc automobile près du poste de police et ses garçons déchargeaient des marchandises d'un camion vers 18h30 vendredi.

«Le supermarché fait face à la route principale de la ville. Un véhicule de patrouille de la police aurait brossé le camion stationné. Le propriétaire du supermarché, M. Moses Aki et un homme âgé, est sorti du magasin pour demander à l'équipe de patrouille de la police pourquoi ils voulaient gâcher ses marchandises.

«L'un des policiers l'a giflé. Les enfants et les travailleurs adultes de l’homme ont été agacés par l’agression et ont accosté les policiers. Dans la bagarre, un policier a tiré et tué un travailleur. C'est ce qui a déclenché toute l'agitation.

«Ainsi, les jeunes de la communauté d'Ebem-Ohafia et d'autres communautés ont décidé de manifester pacifiquement. l'endroit est devenu agité entre vendredi soir et samedi matin. Elle a ensuite dégénéré en violence aujourd'hui.

«La situation n'a pas été aidée par la nouvelle selon laquelle deux indigènes de l'État d'Abia ont déjà perdu la vie en raison du verrouillage du COVID-19. Ainsi, une patrouille de police, un poste de police et un tribunal coutumier à Ebem-Ohafia ont tous été incendiés.

«La police d'Ohafia a par la suite obtenu des renforts du poste de police de Nkporo mais elle a également été dépassée et a dû battre en retraite après que l'équipe ait tiré et blessé un manifestant. En fuyant, le véhicule de l'équipe de police est tombé dans un fossé et il a également été incendié. »

Utilisateur de Facebook, Seamo Kay a écrit;

Le poste de police a brûlé.
Van de police incendié.
Haute Cour incendiée.
Pas de joie...........
Pour perdre un beau fils.
Décès sans raison ...........
F-Man RIP.
Chez EBEM Ohafia

Sars supposé venir et apporter la paix vient de tirer sur quelqu'un d'autre d'Elu mais sa mort n'est pas confirmée.

OutLaw Town ......
Les gars deviennent maintenant au-dessus de la loi D .......

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

There is reportedly an unrest in Ebem community of Ohafia, Abia State following the killing of a young man identified simply as Friday. 

Friday was reportedly shot dead on Friday night after some policemen got into a fight with a supermarket owner in the community. 

An eywitness, Mr. Madu Kalu told The Nation that a Police station, a customary court and a DPO residence were burnt down after the incident denegerated into violence. 

An eyewitness said; 

 “It started at Ebem-Ohafia where a supermarket owner at the motor park close to the police station and his boys were off-loading wares from a truck around 6:30pm on Friday .

“The supermarket faces the major road in the town. A police patrolling vehicle was said to have brushed the parked truck. The supermarket owner, one Mr. Moses Aki and elderly man, came outside the store to ask the police patrol team why they wanted to spoil his wares.

“One of the police officers slapped him. The man’s grown up children and workers were annoyed by the assault and accosted the police officers. In the scuffle, a policemen shot and killed a worker. That was what sparked the whole unrest.

“So, the community youths of Ebem-Ohafia and other communities decided to go on peaceful protest. the whole place became restive between Friday night and Saturday morning. It then degenerated into violence today.

“The situation was not helped by the news that two indigenes of Abia State had already lost their lives due to the COVID-19 lockdown. So, far a police patrol, police station and customary court at Ebem-Ohafia were all torched.

“The Ohafia police later got reinforcement from Nkporo Police Station but they were also overwhelmed and had to retreat after the team shot and injured a protester. While fleeing, the police team vehicle fell inside a ditch and it was also torched.”

Facebook user, Seamo Kay wrote; 

Police Station burnt Down.
Police Van burnt Down.
High Court burnt Down.
No Joy...........
To Lose a Lovely Son.
Death of No Reason...........
F-Man RIP.
At EBEM Ohafia

Sars Assumed to Come And Bring Peace Just Shot Someone Else From Elu but Not Confirmed Dead.

OutLaw Town......
Guys Now become Above D Law.......

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article