INTERNATIONAL NEWS BLOG

Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

RDC : Tshisekedi, désormais seul entre les K Joseph et Vital ?

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

Vital Kamerhe a beau appeler au calme malgré son incarcération pour « détournement des fonds », Joseph Kabila a beau rester fidèle à son habituelle sérénité nonobstant des polémiques entre ses partisans et ceux de son successeur, l’alliance entre Tshisekedi et ses deux alliés est loin d’augurer un avenir radieux. Et le peuple dans tout ça ?

Alors qu’il pleure son oncle paternel et chef de cabinet civil, Mgr Gérard Mulumba, décédé mardi dernier, mène une lutte acharnée contre le cornavirus et Ebola qui a résurgi à l’est, mais surtout combat avec la dernière énergie les groupes armés qui endeuillent l’est depuis plus de 20 ans, un autre dossier, non moins important, pourrait faire irruption dans le bureau de Félix Tshisekedi.

« S’il ne va pas fouiner dans le passé, nous peuple nous allons fouiner dans le passé. Cette lutte est la lutte du peuple congolais. Dans le cadre de l‘éveil patriotique, nous allons déposer une plainte bientôt contre Joseph Kabila et toute sa bande. Les avocats sont aussi, même des avocats étrangers sont aussi ici, ce n’est pas une blague. Jacob Zuma est en train d‘être jugé, Sarkozy a été jugé et il était président », a déclaré jeudi lors d’une émission télévisée, l‘évêque Pascal Mukuna, président du mouvement Éveil Patriotique de RDC.

Allusion à peine voilée aux griefs adressés par beaucoup d’organisations de la société civile dont la Voix des sans voix (VSV) et la Lutte pour le changement (LUCHA) qui reporchent à Joseph Kabila de nombreux « crimes » pendant son règne.

C’est le cas par exemple de l’affaire Floribert Chebeya, ce président de VSV qui mourut en juin 2010 dans des circonstances jugées jusqu’ici floues. Des observateurs estiment que les différents procès n’ont jamais jugé ni condamné les principaux suspects parmi lesquels le général John Numbi.

Sans oublier la répression « dans le sang » de nombreuses manifestations dont celles initiées par l‘Église catholique pour exiger le respect de l’accord dit de la Saint-Sylvestre qui recommandait entre autres l’organisation de la présidentielle en décembre 2017 après la crise politique née du glissement du calendrier électoral en 2016.

Compter sur le peuple ?
À priori difficile de montrer en quoi ça concerne le 5è président de RDC, étant donné qu’officiellement la justice est par essence indépendante ici. Mais les quelque 80 millions de Congolais comme de nombreux observateurs savent pertinemment que Félix Tshisekedi ainsi que ses quatre prédécesseurs est constitutionnellement le premier magistrat de la nation.

Pour Mukuna et bien de Congolais, la justice devra sévir, comme elle vient de le faire pour Vital Kamerhe, son tout-puissant directeur de cabinet qui vient de passer quelque 48 heures à la prison de Makala (Kinshasa) après le rejet de sa demande de remise en liberté provisoire. Le président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) est poursuivi pour « détournement des fonds » en lien avec l‘évaporation présumée des fonds (22,5 millions de dollars) destinés à financer le programme dit des 100 jours consistant à construire des ouvrages dont des sauts-de-mouton à Kinshasa, la capitale.

Applaudi par une bonne partie de la société civile, des observateurs estiment que Tshisekedi est sur le point de perdre un précieux allié, mieux un « pare-feu », selon l’expression du site mediacongo.net. Oui, pare-feu, face au camp Kabila qui occupe les deux chambres du Parlement, une bonne partie de l’exécutif et occupe de nombreux leviers du pouvoirs.

Et s’il franchit encore le Rubicon face à Kabila, ce sera un pari davantage risqué et peut-être le coup de grâce de son régime. Au point de quitter le pouvoir avant la présidentielle de 2023.

Toutefois, dans une RDC dont le décollage économique a été retardé depuis les indépendances par la kleptocratie et la gabegie, en jugeant ses alliés quasiment à ses risques et périls, Tshisekedi pourrait au moins réaliser un grand coup dans la conquête des cœurs des Congolais. Et peut-être y rester ad vitam æternam … Un peu comme Lumumba.

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

Vital Kamerhe may call for calm despite his imprisonment for "embezzlement", Joseph Kabila may remain faithful to his usual serenity notwithstanding the controversies between his supporters and those of his successor, the alliance between Tshisekedi and his two allies is far to herald a bright future. What about the people?

While he mourns his paternal uncle and chief of civil cabinet, Mgr Gérard Mulumba, who died last Tuesday, leads a bitter fight against the cornavirus and Ebola which has resurfaced in the east, but above all fights with the last energy the armed groups which have been bereaving the east for over 20 years, another no less important file could burst into Félix Tshisekedi's office.

"If he is not going to snoop around in the past, we people are going to snoop in the past. This struggle is the struggle of the Congolese people. As part of the patriotic awakening, we will soon file a complaint against Joseph Kabila and his entire gang. The lawyers are also, even foreign lawyers are also here, this is no joke. Jacob Zuma is being tried, Sarkozy has been tried and he was president, "Bishop Pascal Mukuna, president of the DRC Patriotic Awakening movement, said on a television broadcast on Thursday.

Barely veiled allusion to the grievances addressed by many civil society organizations including the Voice of the Voiceless (VSV) and the Struggle for Change (LUCHA) who blamed Joseph Kabila for numerous "crimes" during his reign.

This is the case, for example, of the Floribert Chebeya case, the chairman of VSV who died in June 2010 in circumstances deemed to be unclear until now. Observers believe that the various trials have never tried or convicted the main suspects, including General John Numbi.

Without forgetting the repression "in the blood" of many demonstrations including those initiated by the Catholic Church to demand compliance with the so-called New Year's Eve agreement which recommended inter alia the organization of the presidential election in December 2017 after the crisis politics born from the sliding of the electoral calendar in 2016.

Count on the people?
A priori difficult to show in what it concerns the 5th president of RDC, given that officially the justice is essentially independent here. But the 80 million Congolese and many observers know that Félix Tshisekedi and his four predecessors are constitutionally the first magistrate of the nation.

For Mukuna and many Congolese, justice must prevail, as it has done for Vital Kamerhe, his all-powerful chief of staff who has just spent some 48 hours in Makala prison (Kinshasa) after the rejection of his request provisional release. The president of the Union for the Congolese Nation (UNC) is prosecuted for “embezzlement” in connection with the alleged evaporation of funds ($ 22.5 million) intended to finance the so-called 100-day program of building works including leap-crossings in Kinshasa, the capital.

Applauded by a large part of civil society, observers believe that Tshisekedi is on the verge of losing a precious ally, better a "firewall", to use the expression of the mediacongo.net site. Yes, firewall, opposite Camp Kabila which occupies the two chambers of Parliament, a large part of the executive and occupies many levers of power.

And if he still crosses the Rubicon against Kabila, it will be a more risky bet and perhaps the coup de grace of his regime. To the point of leaving power before the presidential election in 2023.

However, in a DRC whose economic take-off has been delayed since independence by kleptocracy and mismanagement, judging its allies almost at its own risk, Tshisekedi could at least make a big move in the conquest of the hearts of the Congolese. And maybe stay there ad vitam æternam… A bit like Lumumba.

​​​​​​

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article