Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Le prince Joachim de Belgique teste positif pour le coronavirus après avoir assisté à une fête avec sa petite amie et 25 autres personnes en Espagne

INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Le prince Joachim de Belgique a été testé positif pour le coronavirus après avoir assisté à une fête avec sa petite amie et 25 autres personnes en Espagne.

Le royal de 28 ans s'est révélé positif après avoir assisté à la fête dans la ville de Cordoue, dans le sud du pays, le 26 mai, a déclaré samedi un porte-parole du Palais royal de Belgique.

Le prince Joachim, neveu du roi Philippe de Belgique et neuvième en ligne du trône, a assisté à la fête mardi dans une maison privée de la ville de Cordoue, ce qui a enfreint les règles de distanciation sociale, car le nombre maximum de personnes autorisées à se réunir est actuellement de 15. dans la ville andalouse.

Il devait arriver à Madrid deux jours plus tôt pour un voyage d'affaires, mais il a ensuite pris un train à grande vitesse pour Cordoue, où sa petite amie de longue date Victoria Ortiz a grandi.

Les 27 personnes qui ont assisté à la fête sont en quarantaine et la police enquête sur l'événement en vue d'une amende comprise entre 600 et 10 000 €.

Le prince Laurent de Belgique, un autre des oncles de Joachim, a confirmé que le virus avait été contracté par au moins un membre de sa famille.

Il a déclaré: "Nous ne savons pas comment, mais le coronavirus est entré dans notre maison."

«Depuis des semaines, nous sortons à peine - seulement pour faire du shopping et pour le sport.»

S'exprimant sur le parti, Rafaela Valenzuela, la sous-déléguée du gouvernement espagnol à Cordoue, a déclaré: `` Je me sens surpris et indigné, étant donné qu'à un moment de deuil national pour tant de morts, un incident de ce type se distingue.

`` C'est complètement irresponsable, car ce nombre de personnes multiplié pourrait provoquer une épidémie, et cela signifierait que Cordoue, après être passé à la phase 2, devrait prendre du recul.

«C'est impardonnable. La police enquête non seulement sur le respect des mesures d'isolement, mais également sur le non-respect d'autres règles, étant donné que nous sommes toujours en état d'alerte. Le virus est toujours là-bas.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article